2018-06-26 
GeNeuro présente de nouvelles données mettant en évidence le rôle des rétrovirus endogènes humains dans le diabète de type 1 lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA (American Diabetes Association)

  • Résultats précliniques confirmant l’implication de la protéine pHERV-W Env dans la pathogénie du diabète de type 1 (DT1) chez l’homme
  • Résultats à 6 mois de l’étude clinique de phase IIa avec GNbAC1 dans le DT1 attendus d’ici la fin septembre 2018


Genève, Suisse, le 25 juin 2018 – 19h00 CEST – GeNeuro (Euronext Paris : CH0308403085 - GNRO), société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) et le diabète de type 1 (DT1), annonce aujourd’hui que de nouvelles données issues de modèles murins confirmaient le rôle de la protéine pathogène encodée par un membre de la famille des rétrovirus endogènes humains (HERV-W), pHERV-W Env, dans la pathogénie du DT1 chez l’homme. Ces données ont été présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA (American Diabetes Association), qui se déroulent du 22 au 26 juin 2018 à Orlando en Floride.

Dans cette étude préclinique, des souris normales et des souris transgéniques, exprimant la protéine pHERV-W Env, ont reçu de la streptozotocine, une molécule toxique utilisée pour induire un diabète expérimental. Après l’exposition à la streptozotocine, les souris transgéniques, exprimant la protéine pHERV-W Env, présentaient des lésions pancréatiques plus importantes que les souris normales n’exprimant pas la protéine pHERV-W Env, avec une insulite (P<0,0001) et une hyperglycémie (P<0,01) plus sévères. Par ailleurs, les souris transgéniques exprimant la protéine pHERV-W Env présentaient des anomalies pancréatiques sévères pouvant expliquer leur sensibilité plus importante à la streptozotocine. Les chercheurs ont conclu que si les résultats sur ces souris transgéniques pouvaient être appliqués à l’homme, ils pourraient confirmer un rôle de la protéine pHERV-W Env dans la pathogénie du diabète de type 1, particulièrement chez les patients exprimant cette protéine pathogène. Le poster décrivant ces résultats précliniques est disponible sur le site internet de GeNeuro.

GeNeuro mène actuellement une étude clinique de phase IIa (RAINBOW) avec GNbAC1 chez 60 patients atteints de DT1. Les premiers résultats à 6 mois sont attendus d’ici la fin du mois de septembre 2018.
GNbAC1 est un anticorps monoclonal conçu pour neutraliser la protéine pHERV-W Env. Dans une étude clinique de phase IIb à grande échelle, menée chez 270 patients atteints de sclérose en plaques, il a déjà été démontré l’impact majeur de GNbAC1 sur les trois marqueurs clés de la neuroprotection connus pour être liés à la progression de cette maladie, sans effet néfaste sur le système immunitaire des patients.

À propos du diabète de type 1
Le diabète de type 1, généralement diagnostiqué chez l’enfant, est dû à une réaction immunitaire dirigée contre les cellules bêta, responsables de la production d’insuline dans le pancréas. Il n’existe pas de traitement curatif pour cette maladie « auto-immune » qui nécessite la prise d’insuline à vie. En outre, ce traitement est souvent associé à des complications invalidantes, telles que l’insuffisance cardiaque, la cécité et l’insuffisance rénale.


À propos de GeNeuro
La mission de GeNeuro est de développer des traitements à la fois sûrs et efficaces contre les troubles neurologiques et les maladies auto-immunes, comme la sclérose en plaques ou le diabète de type 1, en neutralisant des facteurs causals induits par les rétrovirus endogènes humains (HERV), qui représentent 8% du génome humain.
Basée à Genève en Suisse, et disposant d’un centre de R&D à Lyon, GeNeuro compte 29 collaborateurs. Elle détient les droits sur 16 familles de brevets qui protègent sa technologie.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur : www.geneuro.com

Contacts :
GeNeuro

Miguel Payró
CFO
+41 22 552 48 00
investors@geneuro.com

NewCap (France)
Julien Perez (investors)
+33 1 44 71 98 52
Nicolas Merigeau (media)
+33 1 44 71 94 98
geneuro@newcap.eu

Halsin Partners
Mike Sinclair (media)
+44 20 7318 2955
msinclair@halsin.com


LifeSci Advisors
Chris Maggos (investors)
+1 646 597 6970

+41 79 367 6254
chris@lifesciadvisors.com


Déclarations prospectives : Ce document contient des déclarations prospectives et des estimations à l'égard de la situation financière, des résultats des opérations, de la stratégie, des projets et des futures performances de GeNeuro et du marché dans lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l'utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « prévoit », « s'attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Elles comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques. De telles déclarations, prévisions et estimations sont fondées sur diverses hypothèses et des évaluations des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui ont été jugés raisonnables quand ils ont été formulés mais qui peuvent ne pas se révéler corrects. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle de la société. Par conséquent, les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations de GeNeuro, ou les résultats de l'industrie, peuvent s'avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n'est faite quant à l'exactitude ou l'équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu'à la date de la publication du présent document. GeNeuro décline toute obligation d'actualiser ces déclarations prospectives, prévisions ou estimations afin de refléter tout changement dans les attentes de la société à leur égard, ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces énoncés, prévisions ou estimations sont fondés, à l’exception de ce qui est requis par la législation française.

 

Top