2018-08-31 
Poxel élargit son portefeuille de produits pour le traitement des maladies métaboliques

Poxel élargit son portefeuille de produits pour le traitement des maladies métaboliques par la signature d’un accord stratégique avec DeuteRx pour l’acquisition du DRX-065, un candidat médicament innovant en développement clinique pour le traitement de la NASH, ainsi que d’autres programmes

  • Poxel acquiert la propriété exclusive mondiale du DRX-065 (R-pioglitazone stabilisée par substitution au deutérium), un programme en développement clinique pour le traitement de la NASH
  • Poxel acquiert également d’autres programmes, dont des candidats médicaments deutérés pour le traitement de maladies métaboliques rares et de spécialité
  • Poxel prévoit le lancement en 2019 d'études de preuve de concept pour le traitement de la NASH avec le PXL770 et le DRX-065, deux candidats médicaments différenciés aux mécanismes d’action uniques et complémentaires

Lyon, France, le 30 août 2018 – 8h00 (CEST) – POXEL SA (Euronext – POXEL – FR0012432516), société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants pour les maladies métaboliques, notamment le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), et DeuteRx LLC, une société biopharmaceutique non cotée dédiée à l’amélioration de médicaments racémiques, annoncent aujourd’hui l’acquisition par Poxel du DRX-065, un candidat médicament innovant au stade clinique que la Société prévoit de développer pour le traitement de la NASH. Poxel a également acquis auprès de DeuteRx un portefeuille d’autres candidats médicaments deutérés pour le traitement des maladies métaboliques rares et de spécialité.
 
Poxel versera à DeuteRx un paiement initial composé de 6,8 M€ (8 M$) et de 1,29 million d’actions ordinaires nouvelles de Poxel, représentant 4,99 % du capital de Poxel. DeuteRx pourra également percevoir des paiements d’étape liés à l’atteinte d’objectifs de développement et réglementaires ainsi que des paiements liés aux ventes et des redevances sur les ventes nettes.
 
« Cette annonce est stratégique pour Poxel et constitue la troisième transaction majeure réalisée au cours des 12 derniers mois » a déclaré Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel. « Les partenariats pour l’Imeglimine conclus avec Sumitomo Dainippon Pharma et Roivant Sciences, comme le succès du programme de phase I du PXL770, un activateur direct de l’AMPK que nous développons pour le traitement de la NASH, et cet accord avec DeuteRx concourent à renforcer la société tant sur le plan financier que stratégique. Nous nous félicitons du développement de notre portefeuille diversifié de produits pour le traitement de maladies métaboliques. Il comprend désormais des candidats médicaments à des stades de développement avancés ciblant des opportunités de marché majeures, ainsi que des programmes à un stade plus précoce de développement. »
 
Elargissement stratégique du portefeuille de produits métaboliques de Poxel par l’accord signé avec DeuteRx

Par cet accord de collaboration et d’acquisition stratégique, Poxel étoffe son portefeuille de produits en développement pour le traitement de maladies métaboliques et acquiert la propriété exclusive et mondiale du DRX-065 (R-pioglitazone stabilisée par substitution au deutérium), un inhibiteur du transporteur mitochondrial du pyruvate (Mitochondrial Pyruvate Carrier – MPC) actuellement en phase I de développement. Le DRX-065 est le stéréoisomère R (isomère R unique) de la pioglitazone. La pioglitazone, un médicament approuvé pour le traitement du diabète de type 2, a démontré son efficacité dans la NASH et est actuellement le seul médicament recommandé dans les protocoles de traitement dans les cas de NASH avérés par biopsie1. Cependant, l’emploi de la pioglitazone a été restreint pour le traitement de la NASH en raison de son profil d’effets secondaires, dont la prise de poids, les fractures et la rétention hydrique. Le DRX-065, un candidat médicament innovant breveté, offre une nouvelle approche pour le traitement de la NASH. D'après les résultats précliniques et de phase I obtenus à ce jour, le DRX-065 devrait présenter un meilleur profil thérapeutique que la pioglitazone, dont une meilleure efficacité et une réduction des effets secondaires, tels que ceux associés à l'activation des récepteurs gamma activés par les proliférateurs des peroxysomes (PPAR-γ). 
 
Poxel détient également la propriété exclusive et mondiale d’autres programmes qui pourront être développés dans un éventail d’indications métaboliques de maladies rares et de spécialité. L’accord prévoit que certains collaborateurs clés de DeuteRx travailleront en liaison étroite avec Poxel dans la poursuite du développement du DRX-065 et des autres programmes de DeuteRx.
 
« La prévalence de la NASH est en constante augmentation, sans traitement disponible. La stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) est devenue épidémique, en raison notamment de la spectaculaire progression de l’obésité et du diabète de type 2 » explique le Docteur Scott Friedman, Doyen pour la Recherche Thérapeutique, Professeur de Médecine et de Pharmacologie, en charge de la Division des maladies hépatiques à la faculté de Médecine du Mont Sinaï (New York, Etats-Unis). « Les mécanismes pathophysiologiques sous-jacents qui conduisent au développement et à la progression de la NAFLD et de la NASH sont très complexes, et soutiennent la nécessité de développer des traitements innovants agissant sur différentes cibles. Les thérapies combinatoires ciblant plusieurs voies d’intérêt, comme l’activation directe de l’AMPK et l’inhibition du MPC, pourraient rencontrer un grand succès à l’avenir pour le traitement de la NASH. »
 
« Le PXL770, un activateur direct de l’AMPK, et le DRX-065, un inhibiteur du MPC, sont des cibles très prometteuses pour le traitement de la NASH, car ils ont le potentiel de traiter les causes sous-jacentes à l’origine des maladies hépatiques. Nous sommes convaincus que ces mécanismes utilisés en monothérapie, de manière combinée,  ou en association avec d’autres agents pourraient offrir un traitement efficace de cette pathologie » a déclaré le Docteur Pascale Fouqueray, MD, PhD, Vice-Président Exécutif, Directrice du Développement Précoce et Médecine Translationnelle chez Poxel.
 
« DeuteRx se réjouit de travailler en collaboration avec l’équipe de Poxel pour le développement du DRX-065 et des autres programmes, dans l’intérêt  des patients souffrant de pathologies métaboliques, telles que la NASH et d’autres maladies rares ou de spécialité » a commenté le Docteur Sheila DeWitt, Directeur Général de DeuteRx. « Notre accord avec Poxel est en ligne avec la stratégie de DeuteRx qui consiste à nouer des partenariats avec des sociétés innovantes qui associent une expertise mondiale dans le développement des médicaments et une expérience démontrée en termes de collaborations internationales fructueuses et fortement créatrices de valeur. »

Le communiqué de presse complet au format PDF

Sources :
1J Hepatol. 2016, 64(6),1388-402 ; Hepatology 2018, 67, 328-357

A propos de Poxel SA

Poxel s’appuie sur son expertise de développement dans le métabolisme pour poursuivre l’avancement clinique de son portefeuille de candidats médicaments concentré sur le traitement des désordres du métabolisme, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH). Nous avons mené à terme avec succès aux États-Unis, dans l’UE et au Japon, la phase II de développement de l’Imeglimine, notre produit phare, premier d’une nouvelle classe de médicaments, qui cible le dysfonctionnement mitochondrial. En partenariat avec Sumitomo Dainippon Pharma, nous réalisons actuellement au Japon le programme de phase III TIMES dans le traitement du diabète de type 2. Notre partenaire Roivant Sciences prendra en charge le développement de l’Imeglimine et sa commercialisation aux États-Unis, en Europe et dans d’autres pays non couverts par le partenariat conclu avec Sumitomo Dainippon Pharma. Notre deuxième programme, le PXL770, un activateur direct, premier de sa classe, de la protéine kinase activée par l’adénosine monophosphate (AMPK) est en phase I, et nous avons l’intention de poursuivre son développement clinique dans le traitement de la NASH. Le PXL770 pourrait également traiter d’autres maladies métaboliques chroniques. Poxel entend poursuivre son développement par une politique proactive de partenariats stratégiques et de développement de son portefeuille de candidats médicaments. (Euronext : POXEL)

www.poxelpharma.com

Poxel
Jonae R. Barnes
Senior Vice President, IR and Public Relations
Tel. : +1 617 818 2985
Email : jonae.barnes@poxelpharma.com

NewCap
Alexia Faure / Nicolas Merigeau
Relations Investisseurs / Média - France
Tel. : 01 44 71 94 94
Email : poxel@newcap.eu

 

 

Top