2018-09-03 
La mémoire associative indirecte : un mécanisme cérébral identifié

Imaginez que vous mangez une belle pomme Granny sous un parasol rouge de la terrasse d’un jardin public. Le lendemain vous mangez une autre pomme Granny chez vous, dans votre cuisine mais juste après vous êtes malade. Et bien si vous retournez dans le jardin public, vous n’irez plus jamais sous le parasol rouge. Il n’y a - a priori - aucune relation entre le parasol et le fait d’avoir été malade … et pourtant si ! Il s’agit du processus de mémoire associative indirecte et les chercheurs de l’Inra et de l’Inserm viennent d’en révéler le mécanisme cérébral majeur. Leurs résultats, publiés le 30 août 2018 dans la revue Neuron, révèlent que les récepteurs cannabinoïdes de l’hippocampe jouent un rôle essentiel pour la mémorisation de ces associations.

Lire l'intégralité du communiqué de presse : http://presse.inra.fr/Communiques-de-presse/memoire-associative-indirecte


Contact scientifique

Guillaume FERREIRA, directeur de recherche Inra
Tél. 05 57 57 12 32 ou guillaume.ferreira@inra.fr
Unité mixte de recherche « Nutrition et Neurobiologie intégrée (NutriNeuro) » Inra, Université de Bordeaux
Département scientifique « Alimentation humaine »
Centre Inra Nouvelle Aquitaine - Bordeaux

 

Contact presse
Inra service de presse : presse@inra.fr - T. 01 42 75 91 86

 

 

Top