2018-09-12 
La 1ère chaîne de microbiologie automatisée s’installe en Hauts-de-France

Une innovation pour la sécurité des soins, résultat d’un partenariat réussi entre le CHU Amiens-Picardie et BD
 


Le CHU Amiens-Picardie, établissement de référence en Hauts-de-France, inaugure aujourd’hui un équipement de pointe pour l’analyse des prélèvements bactériologiques. La chaîne automatisée BD KiestraTM, 1 permet de prendre en charge davantage d’échantillons, avec un moindre risque d’erreur, en vue de répondre plus efficacement aux suspicions d’infections bactériennes chez les patients.

Avec ce projet précurseur, le CHU Amiens-Picardie investit dans un laboratoire presque « sans manipulation de boîte », entièrement connecté. C’est le premier dans la région à permettre une traçabilité à 100% de l’échantillon, de la réception au résultat. Il vise à améliorer le service rendu aux patients pris en charge (au CHU et sur le territoire) et faciliter le travail des équipes soignantes.


Moins d’erreurs et un résultat plus rapide
« Notre objectif est triple : standardiser et sécuriser nos pratiques ; réduire le temps de production du résultat, donc le temps d’accès au diagnostic, pour accélérer l’adaptation des traitements et des mesures d’isolement. Enfin, positionner les techniciens sur des activités à valeur ajoutée et moins répétitives, ce qui contribue à prévenir les troubles musculo-squelettiques », explique le Professeur Sandrine Castelain, Chef du Service de microbiologie du Centre de Biologie Humaine du CHU Amiens-Picardie.
Le délai de réalisation des analyses est un enjeu clé, car 60 à 70% des décisions médicales font intervenir le résultat d’un test de diagnostic2. L’analyse d’échantillons humains (sang, urines…), pour la recherche de bactéries pathogènes, est une composante vitale de l’activité d’un CHU. À Amiens, le service de bactériologie actif jour et nuit, sept jours sur sept, prend en charge de 350 à 450 prélèvements par jour. Les bactéries sont mises en culture pour détecter les infections et guider la décision de traitement approprié dans les meilleurs délais. Chaque année, environ 180 000 boîtes de milieux spécifiques sont ensemencées.

1 BD Kiestra™ : solutions d’automatisation du laboratoire de microbiologie. Dispositif médical de diagnostic in vitro CE hors annexe II- fabricant : BD Kiestra B.V., Drachten, NL. Pour un bon usage, se référer au manuel utilisateur. Pris en charge par l’assurance maladie.
2 The Value of Diagnostics, Lewin Group, 2005.

 

Un partenaire présent tout au long du projet
Les manipulations humaines au cours du processus, notamment l’étiquetage, sont sources potentielles d’erreurs, mais également de gestes répétitifs et de gêne olfactive pour les techniciens. La mise en oeuvre de la chaîne de bactériologie automatisée BD KiestraTM, désormais opérationnelle pour 100% des échantillons, répond à ces différentes problématiques.
« Avec BD, nous avons fait le choix de la solution répondant le mieux à nos attentes, à la fois performante et évolutive, mais aussi d’un partenaire qui s’est impliqué à nos côtés tout au long du projet. L’automatisation de la bactériologie est une démarche structurante pour notre établissement et pour le territoire de santé car nous sommes aussi centre de recours pour le GHT Picardie », complète le Professeur Castelain.
« Nous sommes heureux d’accompagner le CHU d’Amiens dans sa démarche globale et visionnaire de sécurisation des pratiques en bactériologie. Être à la pointe de la sécurité et de la qualité des soins, c’est une priorité pour un établissement comme celui-ci. La sécurité des patients et des soignants est aussi la priorité de BD, à travers notre gamme unique de solutions technologiques et de services, déployés dans la prévention de l’antibiorésistance, des infections associées aux soins et des erreurs médicamenteuses, ou encore dans la prise en charge des septicémies », souligne Nicolas Chandellier, Directeur général de BD France.
BD (Becton, Dickinson and Company) est l’une des principales entreprises de technologies médicales au niveau mondial, engagée dans la sécurité des soins et fortement implantée en France où elle emploie plus de 1 900 collaborateurs.


A propos du CHU Amiens-Picardie
Le CHU Amiens-Picardie est un établissement de référence dans la région Hauts-de-France. Il dispose de 1 671 lits et places, ce qui lui permet d’accueillir quotidiennement environ 391 hospitalisations ainsi que 1 222 consultations. 6 233 agents y travaillent, dont 12% de personnels médicaux (Praticiens Hospitaliers, Praticiens Hospitaliers-Universitaires et Praticiens Attachés), 53 % de personnels soignants et 35 % de personnels non médicaux (administratifs, techniques, médico-techniques…).
L’innovation est une ambition quotidienne de l’établissement et de ses professionnels. Pour renouveler les infrastructures et les équipements et proposer des nouveaux outils de travail et une prise en charge optimisée et innovante, 6 ans de travaux et 632 millions d’euros ont été investis. Les plateaux techniques sont composés de 33 salles de blocs opératoires dotées d’équipements de haute technologie.
Pour plus d’informations : www.chu-amiens.fr

Le pôle Biologie, Pharmacie et Santé des Populations de l’hôpital couvre l’ensemble des activités liées à la biologie et au médicament. Toutes les disciplines biologiques sont implantées au sein du Centre de biologie Humaine (CBH) sur le site principal du CHU Amiens-Picardie, soit 5000 m² nouvellement équipés, automatisés du transport, à l’analyse et la prescription. Cette plateforme commune permet une mutualisation des compétences et des techniques et contribue à l’amélioration du potentiel de la recherche au CHU. Conduit par le Professeur Sandrine Castelain, le pôle Biologie, Pharmacie et Santé des Populations compte 14 services (497 personnels ETP), dont celui de bactériologie.

 

A propos de BD
BD est l'une des entreprises mondiales de technologie médicale les plus importantes. Elle vise à faire progresser le monde de la santé en améliorant la découverte médicale, les diagnostics et l'administration des soins. En développant des technologies innovantes, des services et des solutions qui contribuent à améliorer à la fois le traitement pour les patients et les processus cliniques pour les professionnels de santé, la société soutient ceux qui se battent en première ligne pour la santé. BD et ses 65 000 employés s’engage à améliorer les résultats pour les patients, la sécurité et l'efficacité de l'administration des soins, à aider les scientifiques des laboratoires à mieux diagnostiquer les maladies et à faire progresser les moyens des chercheurs pour développer la génération suivante de diagnostics et de traitements. BD est présente virtuellement dans chaque pays et noue des partenariats avec des organisations partout dans le monde pour relever certains des défis de santé mondiaux les plus complexes. En travaillant en étroite collaboration avec les clients, BD peut aider à améliorer les résultats, réduire les coûts, augmenter l’efficience, renforcer la sécurité et développer l'accès à la santé. En 2017, BD a accueilli C. R. Bard et ses produits. Pour plus d'information sur BD monde, veuillez visiter www.bd.com.
En France BD regroupe 1900 employés dont 1 650 sur le site du Pont de Claix (38) qui héberge le siège mondial de BD Medical - Pharmaceutical Systems. Pour plus d'information sur BD France, veuillez visiter www.bd.com/fr.

Contacts presse
CHU Amiens-Picardie : Virginie Rigolle
03 22 08 82 50 – 06 30 50 76 98 – rigolle.virginie@chu-amiens.fr
BD France : Stéphanie Comiotto
04 76 68 94 33 – stephanie.comiotto@bd.com
Guillaume de Chamisso, Madis Phileo
01 56 80 25 18 – 06 85 91 32 56 – guillaume.dechamisso@madisphileo.com

 

Top