2018-11-06 
Talents CNRS 2018 : Lyon se distingue par la diversité des profils

Sept membres de laboratoires lyonnais voient la qualité de leurs travaux récompensée par les Médailles de cristal, de bronze et d’argent du CNRS. Annoncées au printemps dernier, ces distinctions seront remises en novembre lors d’une cérémonie spéciale. Elles s’ajoutent à la Médaille de l’innovation remise le 10 octobre à Paris à la biologiste lyonnaise Valérie Castellani.

 

Le CNRS remet chaque année des distinctions nationales à des chercheur.e.s, ingénieur.e.s et technicien.e.s de la recherche pour l’excellence de leurs travaux. Cette année encore, le palmarès lyonnais reflète à la fois la qualité des recherches du site, avec un nombre important de lauréats, et une signature particulièrement pluridisciplinaire.

Médaille d’argent
La Médaille d’argent du CNRS distingue un.e chercheur.se pour l’originalité, la qualité et l’importance de
ses travaux, reconnus sur le plan national et international.
Elle est attribuée à :
Grégory Miermont, en mathématiques
Professeur de l’ENS de Lyon, membre de l’Unité de mathématiques pures et
appliquées (UMPA, CNRS / ENS de Lyon).

Médailles de bronze
La Médaille de bronze du CNRS récompense le premier travail d’un.e chercheur.se, qui fait de lui ou d’elle un.e spécialiste de talent dans son domaine. Cette récompense représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes.
Elle est attribuée à :
Raphaële Andrault, en philosophie
Institut d’histoire des représentations et des idées dans les modernités
(IHRIM, CNRS / Université Jean Monnet / ENS de Lyon / Université Lumière Lyon 2 /
Université Jean Moulin / Université Clermont Auvergne)
Rémi Mounier, en biologie
Institut neuromyogène
(INMG, CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1 / Inserm)
Guillaume Suan, en géologie
Laboratoire de géologie de Lyon : Terre, planètes, environnement
(LGL-TPE, CNRS / ENS de Lyon / Université Claude Bernard Lyon 1)


Médailles de cristal
La Médaille de cristal du CNRS, distingue chaque année des ingénieur.e.s et des technicien.e.s. Il récompense celles et ceux qui, par leur maîtrise technique et leur sens de l’innovation, contribuent, aux côtés des chercheur.e.s, à l’avancée des savoirs et à l’excellence de la recherche française.
Elle est attribuée à :
Betty Bigaï, en administration et pilotage
Laboratoire écologie microbienne
(LEM, CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1 / Inra / VetAgro Sup)
Laurent Pinard, en métrologie
Laboratoire des matériaux avancés (LMA, CNRS)
Rodica Chiriac, en analyses thermiques
Laboratoire des multimatériaux et interfaces (LMI, CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1)


Par ailleurs, deux autres distinctions nationales sont remises chaque année par le CNRS :
■ La Médaille de l'innovation du CNRS distingue des recherches exceptionnelles sur le plan technologique, thérapeutique, économique ou sociétal. Les lauréats 2018 sont la biologiste lyonnaise Valérie Castellani (INMG, CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1 / Inserm), aux côtés de Thierry Chartier (Limoges) et Daniel Le Berre (Lens). Ces distinctions ont été remises le 10 octobre 2018 à Paris.
■ La Médaille d'or du CNRS distingue l'ensemble des travaux d'une personnalité scientifique qui a contribué de manière exceptionnelle au dynamisme et au rayonnement de la recherche française. Il s’agit de la plus haute distinction en France pour des travaux de recherche scientifique. La lauréate 2018 est la philosophe Barbara Cassin (Paris). La distinction lui sera remise le 29 novembre à Paris.


Contacts
Communication CNRS Rhône Auvergne
Sébastien Buthion | 06 88 61 88 96 | dr07.communication@cnrs.fr

 

 

Top