2018-11-09 
Transgene et BioInvent présentent des données positives soutenant le co-développement d’un virus oncolytique de nouvelle génération exprimant un anticorps anti-CTLA-4

Strasbourg, France, et Lund, Suède, le 7 novembre 2018, 18h00 – Transgene (Euronext Paris : TNG), société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, et BioInvent International AB (OMXS: BINV), société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d’anticorps immunorégulateurs innovants contre le cancer, annoncent la présentation de deux posters contenant des données positives étayant leur collaboration en cours pour développer un nouveau virus oncolytique codant pour un anticorps anti-CTLA-4, lors du congrès annuel du SITC (Society for Immunotherapy of Cancer) qui a lieu du 7 au 11 novembre à Washington (USA).

Ce virus oncolytique innovant combine un vecteur viral basé sur un Vaccinia virus (VV) de la plateforme Invir.IO™ de Transgene avec un inhibiteur de point de contrôle immunitaire (anticorps humain anti-CTLA-4 - IgG1) de BioInvent et une cytokine humaine.

BioInvent et Transgene travaillent ensemble à la conception d’un virus oncolytique armé capable d’infecter la tumeur et de s’y répliquer sélectivement, induisant ainsi la destruction de cellules cancéreuses. À ce premier mécanisme d’action s’ajoute la capacité du virus à susciter une forte réponse immunitaire qui sera amplifiée par l’expression locale de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire et de la cytokine. Les partenaires ont ainsi pour ambition de créer un virus oncolytique doté d’une meilleure efficacité que les traitements actuels et d’un meilleur profil de tolérance puisque le patient ne sera pas exposé de façon systémique à la toxicité potentielle de l’anticorps anti-CTLA-4.

 Dans ces posters, Transgene et BioInvent fournissent de plus amples détails sur les forces et les avantages de leurs technologies respectives :

  • Le vecteur viral de Transgene est un VV fortement oncolytique et immunogène. Transgene a montré qu’il permet l’expression d’un anticorps complet et fonctionnel dans la tumeur tout en limitant l’exposition systémique à cette molécule. Ces propriétés sont aussi associées à une importante infiltration immunitaire dans le micro-environnement tumoral.
  • BioInvent a développé un puissant anticorps anti-CTLA-4, sélectionné et caractérisé pour son efficacité supérieure d’élimination des Treg dépendante des récepteurs Fcy. Des expériences in vivo ont démontré le rôle clé de l’élimination des Treg par le biais des récepteurs Fcy dans l’efficacité des anticorps anti-CTLA-4.

 Björn Frendéus, Directeur Scientifique de BioInvent, commente : « Après avoir identifié un candidat anticorps anti-CTLA-4 humain aux propriétés d’élimination des Treg supérieures à celui d’ipilimumab, nous avons hâte de poursuivre le développement du programme présenté au SITC en collaboration avec Transgene. Grâce aux virus oncolytiques, nous espérons mettre au point une approche potentiellement plus sûre et efficace ciblant les voies anti-CTLA-4 en combinaison avec un traitement anti-PD-1/PDL1. 1. »

 Eric Quéméneur, Pharm. D., Ph. D., Directeur Général Adjoint, Directeur Recherche et Développement de Transgene, ajoute : « Nous nous réjouissons des avancées de notre collaboration avec BioInvent. Les données que nous présentons au SITC soulignent le potentiel synergique de nos expertises mises en commun pour créer un virus oncolytique innovant et capable d’exprimer un puissant anticorps anti-CTLA-4 directement dans le micro-environnement tumoral. Nos résultats précliniques confirment déjà les mérites de combiner nos approches technologiques et nous sommes impatients de pouvoir les confirmer dans nos futurs essais cliniques. »

 Les deux posters seront exposés le vendredi 9 novembre et le samedi 10 novembre dans le hall E. Ils seront aussi disponibles sur les sites internet respectifs des sociétés : www.transgene.fr et www.bioinvent.com.

 

Antibody-armed oncolytic Vaccinia virus to block immunosuppressive pathways in the tumor microenvironment – Poster P615

  • Auteurs : Marchand JB, Semmrich M, Fend L, Tornberg UC, Silvestre N, Frendéus B, Quéméneur E

 

Generation and characterization of a CTLA-4 antibody with improved FcγR-dependent

Treg deletion for tumor microenvironment-targeted oncolytic virotherapy of cancer – Poster 602

  • Auteurs : Semmrich M, Marchand JB, Holmkvist P, Mårtensson L, Tornberg UC, Fend L, Kovacek M, Teige I, McAllister A, Quéméneur E, Frendéus B

 

 

Contacts

 

BioInvent

Martin Welschof, CEO

+46 (0)46 286 85 50

martin.welschof@bioinvent.com

 

BioInvent International AB (publ)

Co. reg. No. 556537-7263

Visiting address: Sölvegatan 41

Mailing address: 223 70 LUND

+46 (0)46 286 85 50

www.bioinvent.se

 

 

Transgene

Lucie Larguier

Directeur Communication Corporate

& Relations Investisseurs

+33 (0)3 88 27 91 04

investorrelations@transgene.fr

 

Hans Herklots, LifeSci Advisors

+41 79 598 71 49

hherklots@lifesciadvisors.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Relations Média 

 

IMAGE 7

Claire Doligez/Laurence Heilbronn

+33 (0)1 53 70 74 48

cdoligez@image7.fr

 

 

À propos de Transgene

Transgene (Euronext : TNG) est une société de biotechnologie qui conçoit et développe des produits d’immunothérapie dirigés contre les cancers et les maladies infectieuses. Ces produits utilisent des vecteurs viraux pour détruire directement ou indirectement les cellules infectées ou cancéreuses.
Les principaux produits en développement clinique de Transgene sont : TG4010, un vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon non à petites cellules, Pexa-Vec, un virus oncolytique contre le cancer du foie et TG4001, un vaccin thérapeutique contre les cancers HPV positifs. La Société a également plusieurs autres programmes en développement clinique, dont TG1050 (hépatite B chronique) et TG6002 (tumeurs solides).
Avec sa plateforme Invir.IO, Transgene capitalise sur son expertise en ingénierie des vecteurs viraux pour concevoir une nouvelle génération de virus oncolytiques multifonctionnels.
myvac, une immunothérapie individualisée basée sur un vecteur viral (MVA) intégrant des néoantigènes, vient compléter ce portefeuille de recherche innovant.
Plus d’informations sur www.transgene.fr.

 

À propos de BioInvent

BioInvent International AB (OMXS : BINV) est une société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement de nouveaux anticorps thérapeutiques innovants immunomodulateurs afin de lutter contre le cancer. Le programme clinique le plus avancé de la Société est BI-1206, actuellement en Phase 1/2 pour le traitement des lymphomes non hodgkiniens et leucémies lymphatiques chroniques. BioInvent développe un portefeuille de candidats précliniques, lesquels ciblent les cellules et voies immunosuppressives du micro-environnement tumoral, dont les cellules T régulatrices (T-reg), les cellules myéloïdes associées aux tumeurs et les mécanismes de résistance aux anticorps. La société a signé un accord stratégique de collaboration de recherche avec Pfizer Inc. et travaille aussi avec Transgene, Bayer Pharma, Daiichi Sankyo, et Mitsubishi Tanabe Pharma. La société génère ses revenus à partir de ses capacités de production d’anticorps allant de la recherche jusqu’aux essais en phase finale. Pour plus d’informations, merci de visiter : www.bioinvent.se

 

Déclarations prospectives

Ce communiqué de presse contient des informations et/ou déclarations prospectives pouvant être remises en cause par un certain nombre d’aléas et d’incertitudes, de sorte que les résultats effectifs pourraient différer significativement de ceux anticipés. Il n’existe aucune garantie (i) que les résultats des travaux précliniques et des essais cliniques antérieurs soient prédictifs des résultats des essais cliniques actuellement en cours, (ii) que les autorisations réglementaires portant sur les thérapies de Transgene seront obtenues ou (iii) que la Société trouvera des partenaires pour développer et commercialiser ses thérapies dans des délais raisonnables et dans des conditions satisfaisantes. La survenue de ces risques pourrait avoir un impact négatif significatif sur les activités de la Société, ses perspectives, sa situation financière, ses résultats ou ses développements.
Pour une description des risques et incertitudes de nature à affecter les résultats, la situation financière, les performances ou les réalisations de la Société et ainsi à entraîner une variation par rapport aux déclarations prospectives, veuillez vous référer à la rubrique « Facteurs de Risque » du Document de Référence déposé auprès de l’AMF et disponible sur les sites internet de l’AMF (www.amf-france.org) et de la Société (www.transgene.fr).
Les déclarations prospectives ne sont valables qu’à la date du présent document et Transgene ne s’engage pas à mettre à jour ces déclarations prospectives, même si de nouvelles informations devaient être disponibles à l’avenir.

 

Top