2019-03-08 
OSE Immunotherapeutics présente sa nouvelle plateforme d'inhibiteurs bispécifiques de points de contrôle visant le récepteur PD-1 et d'autres cibles innovantes

Nantes, France, le 7 mars 2019, 18 heures - OSE Immunotherapeutics (ISIN: FR0012127173; Mnémo: OSE), a présenté sa nouvelle plateforme d'inhibiteurs bispécifiques de points de contrôle (BiCKI®) en session plénière au World Immunotherapy Congress à San Diego.

« La plateforme BiCKI® représente une nouvelle technologie multi-spécifique propriétaire innovante capable de transformer les traitements anti-PD-1 standards pour les cancers particulièrement difficiles à traiter », commente Nicolas Poirier, Directeur scientifique d'OSE Immunotherapeutics. « Ces nouveaux inhibiteurs bispécifiques de PD-1 élargissent notre portefeuille en immuno-oncologie déjà robuste. La seconde génération d'anti-PD1 bispécifiques a tout le potentiel pour étendre les bénéfices de l'immunothérapie au-delà des tumeurs inflammatoires et dans un grand nombre d'indications de cancer en rétablissant des réponses innées, adaptatives, efficaces et durables, naturellement inhibées dans le micro-environnement tumoral ».

Au cours de la présentation orale intitulée "Inactivating Treg cells in tumor microenvironment to improve efficacy of checkpoint inhibitors", Nicolas Poirier a présenté la nouvelle plateforme de protéines de fusion bispécifiques construite autour d'une ossature centrale anti-PD-1 (OSE-279), nouveau traitement de référence en oncologie, fusionnée à de nouvelles cibles d'immunothérapies. La plateforme BiCKI® a été construite avec l'ambition d'inhiber les inhibiteurs de points de contrôle immunitaires clés tout en délivrant simultanément des cytokines capables de moduler les cellules T régulatrices, et/ou d'augmenter les réponses des cellules T épuisées au sein de la tumeur. Elle peut également intégrer d'autres modalités thérapeutiques pour modifier le micro-environnement tumoral en délivrant, par exemple, des signaux de costimulation pour restaurer l'activité des lymphocytes T antitumoraux ou encore rétablir les fonctions phagocytaires et de polarisation des macrophages.

Basée sur une technologie de plateforme d'anticorps bifonctionnels anti-PD-1, BiCKI® est conçue pour élargir le type de patients répondeurs aux immunothérapies. Il s'agit de la deuxième génération d'inhibiteurs PD-(L)1 utilisés pour augmenter l'efficacité antitumorale dans les cancers difficiles à traiter en visant des mécanismes d'échappement immunitaire non exploités.  

 

A PROPOS DU "WORLD IMMUNOTHERAPY CONGRESS"

Le « World Immunotherapy Congress » rassemble dans un même événement l'ensemble de la communauté de l'immunothérapie. La science y rencontre l'entreprise pour faire de l'immunothérapie la pierre angulaire de la lutte contre le cancer. Le « Festival of Biologics » comprend 5 événements mondiaux : « the European Antibody Congress », « the World Immunotherapy Congress », « Clinical Trials 2018 », « The World Biosimilar Congress » et « HPAPI World Congress ». Après Bâle et l'Europe, l'événement se tient aux Etats-Unis. Avec des orateurs de la « big pharma », des biotechs, du monde académique et de l'industrie, le « Festival of Biologics » de San Diego aborde les aspects stratégiques et commerciaux de la découverte, du développement et de la mise à disposition aux patients de produits biologiques. L'événement réunit plus de 200 orateurs, 80 sponsors et exposants et une centaine de sociétés.

 

A PROPOS D'OSE IMMUNOTHERAPEUTICS

OSE Immunotherapeutics est une société de biotechnologie en phase clinique. Elle développe des immunothérapies innovantes, en direct ou via des partenariats, pour l'activation et la régulation immunitaire en immuno-oncologie et dans les maladies auto-immunes. La société dispose de plusieurs plateformes technologiques et scientifiques : néoépitopes, anticorps monoclonaux agonistes ou antagonistes, idéalement positionnées pour combattre le cancer et les maladies auto-immunes. Son portefeuille clinique de premier plan a un profil de risque diversifié. La combinaison innovante de néoépitopes (Tedopi®) est actuellement en Phase 3 clinique dans le cancer du poumon avancé (Non-Small Cell Lung Cancer) après échec des checkpoints inhibiteurs anti-PD-1 et anti-PD-L1 ; il est aussi en Phase 2 dans le cancer du pancréas, en combinaison avec le checkpoint inhibiteur Opdivo®. BI 765063 (OSE-172 - anticorps monoclonal anti-SIRPa) est codéveloppé dans le cadre d'un accord de collaboration et de licence avec Boehringer Ingelheim ; cet inhibiteur de point de contrôle a reçu l'autorisation d'essai clinique de phase 1 par les agences de santé (France et Belgique) dans le traitement des tumeurs solides avancées. FR104 (anticorps monoclonal anti-CD28) a montré des résultats de Phase 1 positifs, avec un potentiel dans le traitement des maladies auto-immunes. Une option de licence en 2 étapes a été signée avec Servier en 2016 pour développer OSE-127 (anticorps monoclonal humanisé ciblant le récepteur CD127, la chaîne alpha du récepteur de l'interleukine-7) jusqu'à la finalisation d'une Phase 2 clinique prévue dans les maladies auto-immunes de l'intestin ; en parallèle, Servier prévoit un développement dans la maladie de Sjögren. OSE-127 est actuellement en Phase 1 clinique.

Plus d'informations sur http://ose-immuno.com

 

Contacts

OSE Immunotherapeutics
Sylvie Détry
sylvie.detry@ose-immuno.com
+33 1 43 29 78 57

Media : FP2COM
Florence Portejoie
fportejoie@fp2com.fr
+33 6 07 76 82 83

 

Déclarations prospectives

Ce communiqué contient de manière implicite ou expresse des informations et déclarations pouvant être considérées comme prospectives concernant OSE Immunotherapeutics. Elles ne constituent pas des faits historiquement avérés. Ces informations et déclarations comprennent des projections financières reposant sur des hypothèses ou suppositions formulées par les dirigeants d'OSE Immunotherapeutics à la lumière de leur expérience et de leur perception des tendances historiques, de la situation économique et sectorielle actuelle, de développements futurs et d'autres facteurs qu'ils jugent opportuns.
Ces déclarations prospectives peuvent être souvent identifiées par l'usage du conditionnel et par les verbes « s'attendre à », « anticiper », « croire », « planifier » ou « estimer » et leurs déclinaisons et conjugaisons ainsi que par d'autres termes similaires.
Bien que la direction d'OSE Immunotherapeutics estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les actionnaires d'OSE Immunotherapeutics et les autres investisseurs sont alertés sur le fait que leur réalisation est sujette par nature à de nombreux risques connus ou non et incertitudes, difficilement prévisibles et en dehors du contrôle d'OSE Immunotherapeutics. Ces risques peuvent impliquer que les résultats réels et développements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux indiqués ou induits dans ces déclarations prospectives. Ces risques comprennent notamment ceux développés ou identifiés dans les documents publics déposés par OSE Immunotherapeutics auprès de l'AMF. De telles déclarations prospectives ne constituent en rien la garantie de performances à venir.
Ce communiqué n'inclut que des éléments résumés et doit être lu avec le Document de Référence d'OSE Immunotherapeutics, enregistré par l'AMF le 26 avril 2018, incluant le rapport financier annuel 2017, disponible sur le site internet d'OSE Immunotherapeutics.
OSE Immunotherapeutics ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives à l'exception de ce qui serait requis par les lois et règlements applicables

 

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE