2019-06-12 
L’excellence de l’écosystème Santé Grenoble-Alpes représentée en un lieu unique.

Le collectif des acteurs de la filière des technologies de la santé grenobloise, rassemblant les pôles de compétitivité Minalogic et Lyonbiopôle, le Cancéropôle CLARA, le CEA, le CHU Grenoble Alpes, l’Université Grenoble Alpes, l’association ECCAMI, le cluster MEDICALPS, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Grenoble-Alpes Métropole, lance un projet stratégique pour mettre en lumière l’excellence de l’écosystème des technologies de la santé.

UN LIEU UNIQUE POUR UN ECOSYSTEME MULTIPLE
La région Auvergne-Rhône Alpes s’inscrit comme la 2e région de France par le nombre d’entreprises dans le secteur des technologies de la santé. Au sein de cette région, l’écosystème du bassin grenoblois a un impact majeur et reconnu notamment par la présence de 8 leaders mondiaux du secteur (Becton Dickinson, Roche Diagnostics France, Medtronic, BioMérieux, Johnson&Johnson, Fresenius Kabi, Wright Medical France et Trixell), de plus de 100 PME/TPE et de 80 startups actives. A ce riche tissu industriel s’ajoute des centres de recherche de renommée mondiale qui font de la région grenobloise un centre d’excellence scientifique et technologique.
Cet écosystème dynamique a favorisé l’émergence de nombreuses startups à très haute valeur technologique dans le champ de la Santé. Pour structurer et accélérer le développement de cette filière innovante et porteuse de croissance du grand bassin Grenoble-Alpes, les pôles de compétitivité Minalogic et Lyonbiopôle, le Cancéropôle CLARA, le CEA, le CHU Grenoble Alpes, l’Université Grenoble Alpes, l’association ECCAMI, la région Auvergne-Rhône-Alpes et le cluster MEDICALPS se sont réunis en comité de pilotage présidé par Grenoble-Alpes Métropole.
Le premier projet issu des travaux de ce Comité consiste en la création d’un espace de visibilité, d’animation et de rencontre pour les acteurs du secteur. Ce lieu fédérateur de la filière ouvrira ses portes à la fin de l’année 2019 au sein de la pépinière BIOPOLIS, sur la commune de La Tronche, au coeur de l’écosystème Santé du bassin grenoblois.
Cette vitrine des forces et des ambitions de l’écosystème des technologies de la santé sera également un lieu riche d’événements au service de ces acteurs. Le cluster MEDICALPS sera en charge de sa gestion et de son animation pour le compte du collectif.


Ce projet structurant sur une surface de près de 300 m² vise à créer :
• un espace fédérateur, convivial et ouvert à tout l’écosystème Santé du territoire
• un espace de visibilité et d’attractivité du territoire avec un showroom pour le rayonnement de l’écosystème Santé de l’échelle locale à l’échelle internationale
• un lieu de rencontres, d’échanges et de formation pour favoriser les interactions et les partenariats
• un lieu de conseil et d’orientation vers les acteurs et expertises de l‘écosystème
• un lieu de ressources pour tous les acteurs du secteur avec notamment la mise à disposition d’outils numériques de dernière génération.
Lors de la soirée officielle de lancement du projet le 6 juin 2019 à BIOPOLIS, le collectif des acteurs des Technologies de la santé a signé un protocole d’accord autour de l’ambition commune de développement et de structuration de l’écosystème. La soirée fut aussi l’occasion de découvrir les premiers aménagements de ce bâtiment qui incarnera l’excellence de cette filière et unira acteurs privés et publics sous une même bannière.
Ce lieu fédérateur est aux prémices d’un projet ambitieux de création d’une zone d’activité dédiée aux startups, PME et industriels de la santé de la région avec l’aménagement d’ici 3 ans d’une surface de 20 000 m2 sur la commune de La Tronche, au sein de la Métropole Grenoble-Alpes.

HISTOIRE D’UNE FILIERE D’EXCELLENCE DES TECHNOLOGIES DE LA SANTE
Le dynamisme historique de la filière Santé est fortement lié à un réseau structuré et moteur axé autour des piliers « Recherche-Formation-Industries » et compte de nombreux succès notamment :
• 1957 : invention de la seringue préremplis stérile (SCF)
• 1976 : création et installation du 1er scanner à rayons X du corps entier au CHU de Grenoble
• 1987 : mise au point de la stimulation cérébrale profonde dans la maladie de Parkinson
• 1989 : premier robot chirurgical français développé pour la neurochirurgie stéréotaxique
• 1997 : première implantation d’une prothèse totale de genoux assistée par ordinateur
• 2016 : 14 lauréats en 3 ans au concours mondial de l'innovation d'entreprises santé sur le territoire Grenoble-Alpes
• 2017 : première vertébroplastie avec un système intégrant, en une seule machine, imagerie 3D et navigation chirurgicale en temps réel
• 2019 : labellisation de l’Institut d’Intelligence Artificielle De Grenoble-Alpes (MIAI)

Aujourd’hui en Isère, le développement de technologies pour la santé mobilise 11800 emplois (dont 9500 emplois privés et 2300 emplois publics dans la recherche). Le territoire affiche une très forte création de startups depuis 20 ans avec près de 80M€ de fonds levés par les startups santé dans la période 2017-2018. L’écosystème perpétue cette dynamique avec, entre autres, la création prochaine de l’un des 4 Instituts d’Intelligence Artificielle en France qui inclura la santé comme une thématique forte de recherche.
La région Grenoble-Alpes dispose d’atouts uniques dans le domaine des technologies de la santé. La multidisciplinarité et la qualité de l’écosystème font de cette filière innovante un pionnier d’excellence du secteur. Le regroupement de tous ces acteurs de cette filière au sein d’un lieu emblématique garantira l’attractivité et l’identification de la filière sur le territoire national et aux niveaux européen et mondial.

CONTACT PRESSE MEDICALPS
Linda HAOUCINE
Chargée de Communication et d’Animation
Linda.haoucine@medicalps.eu
04 76 54 95 63

A PROPOS DE MEDICALPS
MEDICALPS est le cluster de la filière des technologies de la santé du sillon alpin. Depuis 2000, le cluster anime et fédère un réseau de plus de 100 membres comprenant des startups, PMEs, grands groupes, centres de recherche, universités et collectivités locales. Il est le représentant d’un écosystème majeur dans le champ de l’innovation en santé en rassemblant des adhérents du domaine des biotechnologies, des technologies médicales et de la e-santé.
MEDICALPS est au service de l’accélération du déploiement des technologies innovantes en santé. Le cluster est référent du réseau national #HealthTech auprès de l’alliance « French Tech in The Alps » couvrant l’arc alpin et adhère depuis 2017 au consortium européen EIT Health rassemblant tous les acteurs européens majeurs des technologies de santé.
Plus d’informations sur : http://www.medicalps.eu
Twitter : https://twitter.com/medicalps
Linkedin : https://fr.linkedin.com/company/medicalps


A PROPOS DE GRENOBLE ALPES METROPOLE
Grenoble-Alpes Métropole rassemble 49 communes et 450 000 habitants, au coeur du massif alpin. 2e Métropole de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, elle oeuvre au quotidien à l’amélioration de la qualité de vie sur son territoire. En charge de nombreuses missions de services publics (mobilité, eau, déchets, énergie, urbanisme, habitat, énergie, développement économique, protection de l’environnement…), elle concentre ses actions sur la transition écologique et l’attractivité du territoire. Depuis plus de 150 ans, les hommes et les femmes de la région grenobloise ont inventé un modèle unique, fondé sur les liens étroits entre universités, entreprises, laboratoires et collectivités locales. Aujourd’hui, l’économie de la métropole grenobloise tire sa dynamique d’une concentration exceptionnelle de laboratoires de recherche publics et privés et d’entreprises leaders dans des secteurs clés. Grenoble-Alpes Métropole soutient et encourage ce modèle. Membre des pôles de compétitivité présents sur son territoire (Minalogic, Tenerrdis, ViaMéca, Lyon Biopôle et Axelera), elle pilote ou accompagne la structuration des filières d’excellence, comme cela a été récemment le cas avec les acteurs de l’hydraulique et du numérique (French Tech in the Alps). Son appui au développement de la filière des technologies de la santé de la région grenobloise, forte de grands groupes mondiaux comme de startups innovantes, résulte de la même logique. La qualité et le sérieux des acteurs de la santé qui oeuvrent sur ce territoire représentent un atout exceptionnel, qu’il convient de mettre aujourd’hui dignement en valeur.

A PROPOS DE MINALOGIC
Minalogic, le pôle de compétitivité mondial des technologies du numérique en Auvergne-Rhône-Alpes, accompagne ses adhérents dans leurs projets d’innovation et de croissance, afin de booster leurs objectifs de développement et de rayonnement au niveau mondial. Les technologies, produits et services développés par les acteurs de l’écosystème s’adressent à tous les secteurs d’activité (TIC, santé, énergie, usine du futur…), et couvrent l’ensemble de la chaîne de valeur du numérique, en alliant la micro/nano/électronique, la photonique, le logiciel et les contenus et usages. Créé en 2005, Minalogic rassemble désormais plus de 400 adhérents (dont 350 entreprises). Le pôle a labellisé 586 projets qui ont donné naissance à 105 produits (commercialisés ou en voie de commercialisation). En savoir plus : www.minalogic.com


A PROPOS DU Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA)
Le Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA) est une initiative lancée et financée par les pouvoirs publics (Institut National du Cancer, Collectivités territoriales et le Fonds Européen de Développement Régional). Il s'inscrit dans le cadre des Plans Cancers nationaux et vise à développer la recherche en oncologie en Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis 2003, le CLARA fédère les acteurs académiques, cliniques et industriels à l’échelle de la région, au service d'une stratégie régionale, nationale et internationale de lutte contre le Cancer dans un double objectif : le transfert rapide des découvertes vers les patients et la valorisation économique de la recherche. Outre son engagement auprès de l’ensemble des acteurs de la Recherche pour favoriser leur décloisonnement et les collaborations, le Cancéropôle accompagne les projets par le biais d’une offre de services structurée et élaborée en adéquation avec leurs besoins. Le CLARA développe également des actions en faveur de l’ouverture de la recherche vers les sciences humaines et sociales et les questions de santé publique, mettant ainsi le patient au coeur de la recherche. Le CLARA est placé sous l’égide de la Fondation Léa et Napoléon Bullukian, fondation reconnue d’utilité publique www.bullukian.com, @bullukian
www.canceropole-clara.com, @canceroCLARA


A PROPOS DU CEA
Le CEA est un organisme public de recherche qui intervient dans quatre domaines : la défense et la sécurité, les énergies bas carbone (nucléaire et renouvelables), la recherche technologique pour l’industrie et la médecine et la recherche fondamentale. Identifié par Clarivate Analytics comme l’organisme de recherche public le plus innovant en Europe, le CEA, fort de sa direction de la recherche technologique, développe et transfère des technologies génériques qui couvrent la majorité du champ des applications industrielles traditionnelles jusqu’aux filières "high-tech" les plus avancées et s’adressent à toutes les tailles d’entreprises. Il déploie cette dynamique dans l’ensemble des régions françaises en accompagnant ses partenaires locaux dans leur démarche d’innovation, et contribue ainsi à la création de valeur et d’emplois pérennes sur le territoire au plus près des besoins industriels. www.cea.fr et www.cea-tech.fr
Installé au coeur d'un environnement scientifique, industriel et universitaire très riche, le centre CEA de Grenoble consacre l'essentiel de ses ressources à la recherche fondamentale et au développement des nouvelles technologies, dans les domaines de l'énergie, de la santé, de l'information et de la communication. Des batteries électriques aux nanotechnologies en passant par les matériaux et les biotechnologies, le centre CEA de Grenoble est à la pointe de la recherche technologique et participe activement au transfert de ces connaissances vers l'industrie.
 


Dans le domaine de la Santé, le CEA mène sur son centre de Grenoble :
• au sein de l’institut LETI, des recherches dans le domaine des technologies de miniaturisation et leurs applications en santé. Dans ce domaine, les secteurs adressés sont les dispositifs d’imagerie médicale, de diagnostic in vitro, les dispositifs médicaux portés ou implantables.
• au sein de l’institut IRIG, des recherches sur l’identité et la structure des protéines et complexes protéiques impliqués dans les grands mécanismes cellulaires. Ces connaissances sont appliquées dans le cadre de travaux en cancérologie, infectiologie et maladies rares. »
Plus d’informations sur www.cea.fr , www.leti-cea.fr et www.cea.fr/drf/irig

A PROPOS DE LYONBIOPOLE
Lyonbiopôle fédère et structure un écosystème santé innovant et fertile à vocation internationale : la région Auvergne-Rhône-Alpes. Pôle de compétitivité mondial depuis sa création en 2005, il soutient les projets et les entreprises du secteur et a pour vocation de renforcer le développement d’innovations technologiques, produits et services pour relever les défis de la santé de demain. Ses 4 domaines d’actions stratégiques sont : les médicaments à usage humain, les médicaments vétérinaires, le diagnostic et les dispositifs médicaux & technologies médicales. Son activité s’articule autour de 5 missions principales : stimuler la R&D, favoriser le développement économique des adhérents, les accompagner dans leur internationalisation, leur permettre de profiter d’infrastructures industrielles pour faire grandir leurs projets et enfin de valoriser l’ensemble de l’écosystème via des actions de communication.
Lyonbiopôle compte à ce jour 226 membres, dont un groupe de 6 membres fondateurs composé de 4 industriels majeurs (Sanofi Pasteur, bioMérieux, Boehringer Ingelheim Animal Health, Becton Dickinson), du CEA et de la Fondation Mérieux, 11 filiales de Grands Groupes et ETI, 191 PME et 18 Centres de Compétences (CHU, Universités, Fondations…). Il est certifié label Gold par l’European Cluster Excellence Initiative et est partie prenant du Meta-cluster européen bioXclusters.
Pour en savoir plus : lyonbiopole.com

A PROPOS DU CHU GRENOBLE-ALPES
Installé dans le Top 10 des meilleurs hôpitaux de France, le CHU Grenoble Alpes est l’établissement de référence et de recours des hôpitaux de l’arc alpin, un bassin de vie accueillant 2 millions de personnes. Fort de ses 9 000 professionnels, dont plus de 2 000 médecins, le CHUGA accueille chaque année 900 000 patients, en assurant des soins médicaux et chirurgicaux courants et hautement spécialisés et en accueillant en urgence 24h/24 et 7j/7 l’ensemble des malades.
Performant dans toutes les spécialités médicales et disposant d’équipements à la pointe de la technologie, le CHUGA possède de nombreux domaines d’excellence, tant dans la prise en charge médicale que dans la recherche. Pour bâtir la médecine du XXIe siècle, le CHUGA investit dans le futur en misant sur la formation de tous ses professionnels, sur le développement des nouvelles technologies, et en inventant les futurs parcours territoriaux de santé.
Avec un budget d’exploitation 2018 de 703 M€ et un budget d’investissement de 52 M€, le CHUGA est également un acteur économique majeur. Le CHU Grenoble-Alpes dynamise son territoire par les activités de soin, d’enseignement et de recherche qu’il réalise mais également par le pouvoir d’achat qu’il redistribue, les biens et services qu’il acquiert et les investissements qu’il réalise. Premier employeur du bassin grenoblois, le CHU Grenoble-Alpes emploie plus de 9 500 professionnels.
http://www.chu-grenoble.fr


A PROPOS DE L’UNIVERSITE GRENOBLE ALPES
Grande université pluridisciplinaire, l’UGA représente un acteur majeur de l’enseignement supérieur et de la recherche en France. Dans un monde de plus en plus compétitif, l’UGA a pour ambition de mieux répondre à l’ensemble des défis posés aux universités par le monde d’aujourd’hui et de demain, et d’être encore plus visible et attractif à l’international. Grâce à ses 82 laboratoires, en partenariat avec les organismes de recherche et les grandes écoles du site, la recherche à l’UGA gagne en interdisciplinarité pour être à la pointe de l’innovation. Son offre de formation couvre également l’ensemble des champs disciplinaires. L’UGA est aujourd’hui en mesure de proposer à ses 46 000 étudiants des formations transversales et de faciliter les passerelles entre les diplômes.
https://www.univ-grenoble-alpes.fr

A PROPOS DE L’ASSOCIATION ECCAMI
L’association loi 1901 ECCAMI (Excellence Center for Computer Assisted Medical Interventions) est une plateforme de compétences et d'équipements au service des acteurs académiques, cliniques et industriels. Son objectif, “Coopérons pour soigner mieux, en ciblant mieux”, est de raccourcir le temps allant du concept inspiré par un problème clinique au système opérationnel rendant un service médical. ECCAMI est un centre d’excellence hyperspécialisé regroupant cliniciens, chercheurs et industriels. Il est dédié à l’amélioration et à la valorisation des interventions médicales assistées par ordinateur et se veut le “guichet unique” à destination de ces acteurs, pour toutes les démarches de prospection, d’échanges et d’innovation. ECCAMI met à disposition de ses membres une plateforme matérielle et logicielle, regroupant du matériel de pointe (C-Arm motorisé, détecteur numérique, station de laparoscopie et d’élastographie dernières générations, banques de fantômes…), des licences logicielles (calcul mécanique ANSYS), et du conseil pour le prototypage logiciel, le transfert de technologies et la montée en TRL basé sur la plateforme logicielle open-source CamiTK (Computer Assisted Medical Intervention Tool Kit)
Plus d’informations sur : www.eccami.fr

A PROPOS DE LA REGION AUVERGNE-RHONE-ALPES
Deuxième région la plus peuplée de France, réunissant 7,8 millions d’habitants, première région industrielle française, et deuxième région française des industries de santé avec 30.000 salariés, soit 17% des emplois nationaux, la Région Auvergne-Rhône-Alpes mène, depuis 2016, une politique ambitieuse en faveur de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation sous l’impulsion du Président Laurent Wauquiez et du Vice-Président délégué à l’Enseignement Supérieur, à la Recherche à l’innovation et aux fonds européens, Yannick Neuder, en accordant une importance particulière au développement du triptyque formation, recherche et innovation et en favorisant les partenariats avec les acteurs du monde socio-économique de notre territoire.
La santé constitue l’un des 8 domaines d’excellence identifiés lors de l’élaboration du Schéma Régional d’Enseignement Supérieur, de Recherche et d’Innovation (SRESRI) et du Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII) de la Région.
S’appuyant sur ses 4 CHU et 5 Universités médicales, ses 52 sections de formations paramédicales, un écosystème de recherche et d’innovation en sciences de la vie et de la santé remarquable, comme sur de grands groupes ou un tissu de PME innovantes, notre Région est mobilisée pour réduire la fracture médicale et développer la médecine du futur. Depuis 2016, la Région a ainsi soutenu 120 projets de développement de maisons de santé pluriprofessionnelles et de centres de santés, pour un montant total de 19,1M€.

 

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE