2017-02-24 
BIOPHYTIS emménage au sein de l’Université Pierre et Marie Curie (Paris) et développe sa plateforme de recherche sur les maladies du vieillissement

Paris (France), 21 Février 2017, 18H00 - BIOPHYTIS (Alternext Paris : ALBPS), société de biotechnologie spécialisée dans la découverte et le développement de candidats médicaments pour traiter les maladies du vieillissement, annonce aujourd’hui avoir emménagé au sein de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC), son partenaire scientifique historique. La présence de BIOPHYTIS sur le campus de Jussieu (Paris) permettra de faciliter les collaborations scientifiques avec les équipes de chercheurs de renommée internationale étudiant le vieillissement, et de développer sa plateforme de découverte de nouveaux médicaments pour traiter des maladies liées à l’âge.

Stanislas Veillet, Président Directeur Général de BIOPHYTIS, a déclaré : « Le développement de notre plateforme de recherche sur le vieillissement, au sein du pôle universitaire d’excellence en France dans ce domaine, est clef pour affirmer la pertinence de notre démarche de découverte de nouveaux médicaments dans le traitement des maladies liées à l’âge et explorer l’utilisation d’autres technologies comme les cellules souches. Les collaborations que nous mettons en place avec les scientifiques de l’UPMC vont nous permettre d’explorer le potentiel de nos candidats médicaments dans le traitement d’indications secondaires, et établir Sarconeos comme référence mondiale dans le traitement de la sarcopénie, et Macuneos dans le traitement de la DMLA. »

La biologie du vieillissement est un domaine de recherche en plein essor dans le monde, en raison du vieillissement de la population et du développement des maladies liées à l’âge, qu’elles touchent le muscle comme la Sarcopénie (dystrophie musculaire liée à l’âge, 50 millions de personnes concernées dans le monde), l’œil comme la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liées à l’Age, 20 millions de patients) ou le cerveau comme la maladie d’Alzheimer (30 millions de patients). Le vieillissement se caractérise par un déclin fonctionnel lié à l’âge, qui peut être vu comme le résultat d’un déséquilibre entre la réparation et la destruction de cellules ou d’organes sous l’effet de stress environnementaux modulés par des facteurs génétiques.

Au sein de l’Université Pierre et Marie Curie, à l’Institut de Biologie Paris Seine (IBPS), le laboratoire dirigé par Bertrand Friguet est l’un des plus importants dans le monde étudiant les mécanismes fondamentaux qui sous-tendent les réponses biologiques au stress et leur évolution au cours du vieillissement. Elle regroupe plus de 100 chercheurs et enseignants chercheurs sur le campus de Jussieu. De nombreuses autres équipes associées à l’Université au sein de l’Institut de Myologie, de l’Institut de la Vision, de l’Institut du Cerveau et de la Moelle (ICM) ou de l’Institut de la Longévité étudient les maladies liées à l’âge touchant leurs spécialités médicales dans l’objectif de mieux comprendre ces nouvelles maladies, de développer des traitements innovants et de promouvoir l’opportunité de vieillir en bonne santé.

Jean Mariani, Professeur de Médecine à l’UPMC et Président du Comité Scientifique de BIOPHYTIS :  « L’UPMC a su rassembler ces dernières années un potentiel de recherche scientifique et clinique inégalé en France pour étudier le vieillissement et les maladies liées l’âge. BIOPHYTIS bénéficiera de cet environnement scientifique et médical favorable pour développer des candidats médicaments dans les dystrophies musculaires, les rétinopathies liées à l’âge ou d’autres maladies du vieillissement. Le développement de BIOPHYTIS au sein du campus de Jussieu va permettre de transformer plus efficacement les nombreuses découvertes scientifiques faites par ces équipes en nouveaux médicaments, au bénéfice des patients atteints de ces maladies trop souvent encore sans traitement efficace. »

BIOPHYTIS est née au cœur de l’UPMC il y a 10 ans et collabore depuis l’origine avec ces différentes équipes, qui ont ainsi été associées au développement de Sarconeos, candidat médicament en développement clinique dans le traitement de la Sarcopénie, développé en partenariat entre l’IBPS et l’Institut de Myologie, et Macuneos, le second candidat médicament de BIOPHYTIS, en développement clinique dans le traitement de la DMLA, développé en partenariat avec l’IBPS et l’Institut de la VisionL’emménagement sur le campus de Jussieu va faciliter le pilotage de ces collaborations et permettre de les développer afin d’établir ces produits comme des références mondiales dans le traitement des maladies ciblées et d’étudier leurs potentiels dans le traitement d’indications secondaires.

Cet emménagement permet à BIOPHYTIS de développer sa plateforme de recherche, composée de tests cellulaires originaux de maladies liées à l’âge permettant la sélection et la caractérisation de molécules bioactives, issues d’une chimiothèque de molécules naturelles et de leurs analogues de synthèse. Cette bibliothèque a été constituée au cours des décennies passées par René Lafont, Professeur émérite de l’UPMC et co-fondateur de BIOPHYTIS. BIOPHYTIS peut ainsi étendre son laboratoire de biologie cellulaire et de biochimie dans l’objectif de découvrir d’autres candidats médicaments et de mieux décrire leur mécanisme d’action. Cette plateforme de recherche est complétée par un accès facilité aux plateformes mutualisées de l’IBPS (animalerie, protéomique, bioinformatique..) et devrait faciliter l’accès à de nouvelles technologies comme la culture de cellules souches.

 

A propos de BIOPHYTIS :

BIOPHYTIS est une société de biotechnologies créée en 2006, spécialisée dans les maladies liées au vieillissement. Elle développe des solutions thérapeutiques innovantes sur des pathologies sans traitement, en vue de restaurer les fonctions musculaires et visuelles. Ainsi BIOPHYTIS concentre ses efforts de recherche et de développement dans la lutte contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et la dystrophie musculaire liée à l’âge (sarcopénie). Sur ces deux pathologies particulièrement invalidantes, la société dispose de produits propriétaires entrant en phase 2b : Sarconeos et Macuneos. Installée sur le campus de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) à Paris, BIOPHYTIS s’appuie sur des collaborations de recherche de premier plan avec l’UPMC, en particulier l’Institut de Myologie et l’Institut de la Vision.
BIOPHYTIS est une société cotée sur le marché Alternext d’Euronext Paris
(ALBPS ; ISIN : 
FR0012816825).
Pour plus d’info
rmations : http://www.biophytis.com
BIOPHYTIS est éligible au dispositif PEA-PME

 

 

Top