2017-03-15 
Décryptage du génome de la toute première plante

En comparant la séquence d’ADN de plus de 35 génomes de plantes, les chercheurs de l’Inra ont reconstruit le génome ancestral de la première plante à fleurs, constitué de 15 chromosomes porteurs de plus de 20 000 gènes et datant de 214 millions d’années, une origine plus ancienne que celle supposée par les plus vieux fossiles de plantes connus à ce jour. L’apparition de copies surnuméraires de gènes ancestraux ainsi que la réorganisation des chromosomes ancestraux, au cours de l’évolution, a induit une plasticité génomique à l’origine de nouvelles espèces végétales ainsi qu’à leur adaptation à l’environnement changeant. Publiés dans Nature Genetics, ces travaux visent in fine à améliorer, chez des espèces aux génomes complexes, des caractéristiques agronomiques telles que le rendement, la qualité ou la tolérance aux stress.

Lire l'intégralité du communiqué de presse : http://presse.inra.fr/Communiques-de-presse/Decryptage-du-genome-de-la-toute-premiere-plante

Contact scientifique :
Jérôme Salse : jsalse@clermont.inra.fr – T. 04 43 76 15 29
Unité Génétique, Diversité et Ecophysiologie des Céréales (Inra, Université de Clermont-Ferrand)
Département scientifique Biologie et amélioration des plantes
Centre Auvergne Rhône-Alpes

 

Contact presse :
Inra service de presse : presse@inra.fr – T. 01 42 75 91 86

 

 

Top