2017-06-29 
UTSEUS à Shanghai : Nouveau directeur, nouveaux partenaires, nouvel accord de recherche

L’UTSEUS, programme conjoint de formation d’ingénieurs entre l’Université de Shanghai et le groupe des Universités de Technologie françaises (UTC, UTT et UTBM), affiche un programme riche en actualités en juin : Marc Bondiou est nommé directeur français de l’UTSEUS, de nouveaux partenariats avec des entreprises sont signés, ainsi qu’un nouvel accord de recherche portant sur les nanotechnologies.

Marc Bondiou devient directeur français de l’UTSEUS
Nommé pour trois ans, Marc Bondiou, 55 ans, prend la suite de MonZen Tzen. Docteur et ingénieur, agrégé de physique, il a enseigné à l’université de Haute-Alsace et effectué des recherches à l’université Laval (Québec). Il s’est ensuite consacré aux relations internationales, d’abord en tant que directeur des relations internationales de l’Institut d’optique Graduate School puis comme attaché pour la science et la technologie en ambassade, en Pologne et en Chine.
Selon lui, « les priorités, partagées entre parties française et chinoise, sont naturellement de développer UTSEUS comme plate-forme polyvalente en matière de formation initiale, de recherche et d’innovation ».

De nouveaux partenariats avec des entreprises
Le 10 juin dernier, plusieurs entreprises ont signé un accord de partenariat avec les établissements fondateurs de l’UTSEUS : Actia, Alcatel-Lucent Enterprise, Engie, Learning Tribes, Faurecia (China) Holding Co. Ltd et Serrinov.
Cette signature traduit l’implication des entreprises dans les activités de l’UTSEUS : cours données par les experts des entreprises, visites de sites, projets et stages pour les étudiants, bourses, sujets de recherche partenariale.
Un partenariat a été également signé entre l’UTSEUS et la « French Tech » Shanghai, organisation soutenue par le gouvernement français, qui a vocation à accélérer les échanges et le développement des entreprises françaises dans chaque pays.

Un nouvel accord-cadre de recherche portant sur les nanotechnologies
Le 22 juin, un accord de recherche entre le laboratoire Nanotechnologie et Instrumentation Optique (LNIO) de l’UTT et le Key lab of advanced display and system application de la SHU (université de Shanghai) a été signé en présence des directeurs des laboratoires et des chercheurs.
Ces partenariats impliquant entreprises et laboratoires complètent ceux déjà mis en place depuis 2005, année de la signature de la convention de départ valable pour une durée de 20 ans.

L’UTSEUS EN CHIFFRES*
• 1260 étudiants chinois en cours de formation en Chine puis en France :
- 916 à Shanghai, 344 en France, principalement dans les UT
- 265 étudiants chinois recrutés chaque année à Shanghai en première année de bachelor, recrutés dans 4 majeures : génie mécanique (98), génie Informatique (112), science des matériaux (40), génie biologique (18) ;
- 150 étudiants sélectionnés à l’issue de la 3ème année de bachelor pour poursuivre des études en France, principalement dans les cycles ingénieurs des UT (135 dans les UT et 17 dans d’autres écoles françaises partenaires)
• 800 heures de français reçues par chaque étudiant assurées par 24 professeurs résidents
• 30% des cours de spécialité assurés par les 50 professeurs visiteurs des UT et enseignantschercheurs résidents français
• 129 étudiants français et internationaux
- 79 étudiants de tronc commun des UT - programme « sciences et humanités en Chine » - qui effectuent leur 4ème semestre (TC4) à Shanghai de février à juin, en mixité avec les étudiants chinois de 3ème année de bachelor d’UTSEUS (42 en 2015 et 63 en 2016)
- 50 étudiants « niveau master », principalement issus des UT
• Programme IE « Ingénieur international » : 1 semestre automne à UTSEUS (24 étudiants en 2016 et 29 en 2017)
• Programme LCIE « Langues, culture, innovation, entreprenariat » : 1 semestre de printemps à UTSEUS (19 en 2016 et 19 en 2017)
*Chiffres de 2017

À propos de l’UTSEUS :
L’université de technologie sino-européenne de l'université de Shanghai (UTSEUS) est un institut sino-français, commun aux universités de technologie (UT) et à l’université de Shanghai (SHU).
Plateforme polyvalente en matière de formation initiale d’ingénieurs, de recherche et d’innovation, l’UTSEUS s’est fortement développée avec plus de 1200 étudiants en moyenne sur un an, distribués entre Shanghai et les UT. L’UTSEUS a été conçue avec un double rôle : d’une part, promouvoir en Chine le modèle original de formation des UT ; d’autre part, amener vers les cycles ingénieur et masters des UT des étudiants chinois bien préparés (plus de 130 par an) durant leurs trois premières années du bachelor à Shanghai.
L’UTSEUS est la seule plate-forme sino-française en ingénierie à accueillir un grand nombre d’étudiants français – près de 140 en 2017 : principalement issus de la deuxième année de tronc commun des UT, pour un semestre de cours à UTSEUS, mais aussi au niveau master dans deux formation d’un semestre autour de l’ingénierie de projet international et l’innovation et l’entreprenariat. Au cours de leur séjour à Shanghai, ces étudiants sélectionnés par les UT, partagent des cours avec leurs camarades chinois de l’UTSEUS et valident ce faisant les crédits nécessaires à leur scolarité dans leur UT, en vivant une expérience exceptionnelle sur le plan universitaire, culturel, linguistique et humain.

Contact presse :
Hugo Pichon – h.pichon@rpca.fr / Cathy Bubbe – c.bubbe@rpca.fr
65 rue Chardon Lagache 75016 PARIS - Tel : 01 42 30 81 00

 

Top