2017-07-20 
France Biotech soutient la candidature de Lille comme ville d'accueil de L'Agence Européenne des Médicaments (EMA)

Paris, le 19 juillet 2017 - France Biotech, association fédératrice des entrepreneurs en sciences de la vie, annonce ce jour son soutien à la candidature de la ville de Lille, candidate officielle de la France pour l'accueil de l'Agence Européenne des Médicaments dans le contexte de la sortie annoncée du Royaume-Uni de l'Union Européenne. L'Agence Européenne des Médicaments (EMA) créée en 1995 et dont le siège est actuellement à Londres, est un organe de l'Union européenne dont la mission principale est la protection et la promotion de la santé publique et animale à travers l'évaluation et la supervision des médicaments à usage humain et vétérinaire. Elle est notamment chargée de l'évaluation scientifique des demandes d'autorisation européennes de mise sur le marché des médicaments.

Maryvonne Hiance, présidente de France Biotech, déclare : « Le dynamisme et la compétitivité de la ville de Lille en matière d'innovation dans le domaine de la santé, sa position géographique idéale au cœur de l'Europe et l'implantation sur son sol de sociétés de pointe comme GENFIT [1], en font une candidate idéale pour l'accueil de l'Agence Européenne des Médicaments. France Biotech a une entière confiance en la capacité de Lille à accueillir une structure d'une importance majeure comme l'Agence Européenne des Médicaments ».

Pôle majeur français en matière de santé et d'innovation technologique, Lille possède à son actif des structures performantes et déploie des ressources importantes pour l'accompagnement et la promotion de la filière santé, tel que l'incubateur public Allègre (le seul en France dans ce secteur), l'agence de développement de la filière Biologie Santé Nutrition des Hauts-de-France Eurasanté, auxquelles s'ajoute un réseau de financement de l'innovation efficace via des fonds d'amorçage essentiels à l'innovation, tels que Finovam, Nord France Amorçage et Picardie Investissement.

M. Jean-François Mouney, Président-Directeur Général de GENFIT, affirme : « Lille s'est d'ores et déjà imposée comme un écosystème de premier plan dans la filière santé européenne. Cette excellence universitaire et industrielle constitue pour l'EMA un avantage indéniable grâce des experts scientifiques de la santé qualifiés et des infrastructures performantes au niveau régional. »

La ville de Lille et la région Hauts-de-France possèdent ainsi tous les atouts nécessaires pour accueillir l'EMA. En témoignent notamment les chiffres de la filière Biologie Santé Nutrition de la région recueillis par l'agence Eurasanté sur l'année 2016 :

  • 195,9 millions d'investissements en R&D

  • 1,7 % du CA dédié aux activités de R&D (2 fois plus que la moyenne régionale tous secteurs confondus)

  • 12 entreprises créées en 2016 au sein du Bio Incubateur Eurasanté

  • 42 millions d'euros de fonds levés par les entreprises santé en 2016

  • En 2016, la filière santé représente 27 574 emplois en Hauts-de-France [2]

 

A propos de France Biotech

Créée en 1997, France Biotech est l'institution française qui regroupe les principales entreprises des sciences de la vie et ses partenaires experts. France Biotech a pour mission d'accompagner le développement de cette industrie en France sur un terrain législatif et fiscal favorable. A l'origine du statut de Jeune Entreprise Innovante (JEI) mis en place lors de la Loi de Finances de 2004, France Biotech milite pour que le secteur innovant représente une industrie performante a?? part entière. France Biotech est présidée par Maryvonne Hiance et compte plus de 150 membres et un conseil d'administration issu de représentants de 20 entreprises innovantes du secteur de la santé.

 

Contact presse :
ALIZE RP
Caroline Carmagnol et Laetitia Abbar
francebiotech@alizerp.com
06 64 18 99 59

France Biotech
Maryvonne Hiance
Présidente
mhiance@france-biotech.org

 


[1] GENFIT est une société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de médicaments et solutions diagnostic visant à combattre certaines maladies métaboliques, inflammatoires, auto-immunes ou fibrotiques, et en particulier la NASH qui touche près de 10% de la population adulte et pour laquelle aucun traitement efficace n'existe. GENFIT déploie des approches combinant nouveaux traitement et biomarqueurs. Elafibranor, composé propriétaire le plus avancé, est en cours de phase 3 d'essais cliniques. Installée à Lille, Paris et Cambridge (USA), l'entreprise compte 140 collaborateurs. GENFIT est une société cotée sur Euronext avec une capitalisation boursière proche des 900 millions d'euros.

[2] Chiffres extraits du Panorama Santé 2016 de l'agence Eurasanté

 

Top