2017-07-21 
Une levée de fonds de 2 millions d'euros pour Ad Scientiam, la start-up medtech qui monte

Paris, le 13 juillet - Ad Scientiam s'agrandit et finalise sa solution DAMS dans la sclérose en plaques. Incubée à l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) au sein de la Pitié-Salpêtrière et à Station F, Ad Scientiam se distingue par son orientation scientifique et sa démarche d'innovation en écosystème.

Cette start-up développe des applications mobiles classées dispositifs médicaux, et faisant l'objet d'une validation par des études cliniques.

Ces applications sont conçues pour permettre au patient de réaliser lui-même ses tests médicaux sur smartphone, à domicile (en vie réelle). Les patients et les médecins experts de la maladie sont impliqués dès les premières étapes de développement des outils. Les applications font l'objet de programmes de recherche continue visant à faire avancer l'état des connaissances sur les maladies chroniques.

Grâce au projet DAMS (Digital self-Assessment of Multiple Sclerosis), application de suivi de la sclérose en plaques, Ad Scientiam remporte le Concours d'Innovation Numérique dans la catégorie Santé. La startup bénéficie ainsi d'un financement par le Programme d'investissements d'avenir (PIA) et géré par Bpifrance. Ad Scientiam a également procédé à une levée de fonds auprès d'un fonds d'investissement français.

Le budget de 2 millions d'euros ainsi constitué sera investi dans la finalisation de la R&D de la solution digitale DAMS.

Le traitement des données et le perfectionnement des algorithmes de DAMS auront lieu dans le nouveau centre de Data Science d'Ad Scientiam, installé à Station F.

 

À propos du PIA (Programme d'investissements d'avenir) Le Programme d'investissements d'avenir, piloté par le Commissariat général à l'investissement (CGI), a été doté de 47 milliards d'euros, dont plus de 36 milliards ont déjà été engagés depuis 2010, sur six axes stratégiques majeurs pour la France de demain :
• l'enseignement supérieur et la formation
• la recherche et sa valorisation
• la modernisation industrielle
• le développement durable
• l'économie numérique
• la santé et les biotechnologies.
Pour tout connaître sur le Programme d‘investissements d'avenir http://www.gouvernement.fr/investissements-d-avenir-cgi

A propos de Bpifrance
Bpifrance, filiale de la Caisse des Dépôts et de l'État, partenaire de confiance des entrepreneurs, accompagne les entreprises, de l'amorçage jusqu'à la cotation en bourse, en crédit, en garantie et en fonds propres. Bpifrance assure, en outre, des services d'accompagnement et de soutien renforcé à l'innovation, à la croissance externe et à l'export, en partenariat avec Business France.
Bpifrance propose aux entreprises un continuum de financements à chaque étape clé de leur développement et une offre adaptée aux spécificités régionales.

Ad Scientiam :
le potentiel des technologies mobiles et connectées dans la santé Incubée à l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) au sein de la Pitié-Salpêtrière et à Station F, Ad Scientiam se distingue par son orientation scientifique et sa démarche d'innovation en écosystème.
Cette start-up développe des applications mobiles classées dispositifs médicaux, et faisant l'objet d'une validation par des études cliniques.
Ces applications sont conçues pour permettre au patient de réaliser lui-même ses tests médicaux sur smartphone, à domicile (en vie réelle). Les patients et les médecins experts de la maladie sont impliqués dès les premières étapes de développement des outils.
Les applications font l'objet de programmes de recherche continue visant à faire avancer l'état des connaissances sur les maladies chroniques.
DAMS (Digital self-Assessment of Multiple Sclerosis) est le premier Dispositif Médical issue de cette R&D, utilisé pour le suivi de la sclérose en plaques.
Ad Scientiam travaille sur de nombreuses autres maladies comme la dépression, la polyarthrite rhumatoïde, Parkinson, etc.
En plus de cette activité de Dispositif Médical, Ad Scientiam propose la gestion d'études cliniques conçues sur-mesure en collaboration avec des équipes hospitalières. Les données cliniques des patients sont collectées dans leur environnement quotidien, en temps réel, grâce à notre technologie innovante sur smartphone.

Le centre d'études cliniques se trouve à la Pitié-Salpêtrière.
Le centre de traitement du signal et d'algorithmie est implanté à Station F, le plus grand campus de start-up du monde et les bureaux américains sont situés à Seattle.

L'ICM : Un modèle unique
L'ICM est un centre international d'excellence scientifique en neurosciences, situé sur le site de l'Hôpital Universitaire de la Pitié-Salpêtrière à Paris, où 100 000 patients souffrant de troubles du système nerveux sont examinés chaque année. Un établissement pluridisciplinaire exceptionnel, où la recherche est transversale et dédiée aux maladies du cerveau et de la moelle épinière. Une association entre les secteurs public et privé unis par un esprit entrepreneurial unique.
Un institut «au service des patients» qui réunit, sur le même site, des patients, des médecins et des chercheurs dans un but commun : faire des progrès rapides dans la recherche et accélérer la découverte de traitements innovants.

A propos de l'iPEPS-ICM
L'iPEPS est le premier accélérateur d'innovations dédié aux maladies du cerveau en France. Il vise à accélérer la concrétisation d'idées en produits, en fournissant un cadre idéal pour l'épanouissement de projets de rupture en medtech, biotech et e-santé. L'iPEPS a été créé en 2012 pour faire émerger des outils thérapeutiques au service du patient. Son modèle unique héberge et accompagne le développement de startups et permet la création de partenariats innovants avec de grandes entreprises. Ce décloisonnement est source de collaboration et de créativité au service du patient.


CONTACT PRESSE :
Axelle de Chaillé
axelle.dechaille@icm-institute.org / 07 63 31 55 96

 

Top