2017-09-19 
Un porte-greffe de vigne développé pour résister au virus du court-noué est sans impact sur les microorganismes de l’environnement

En l’absence de méthode curative de lutte contre le court-noué, une maladie virale de la vigne, des stratégies de développement de plantes résistantes ont été entreprises. Des chercheurs de l’Inra et du CNRS montrent que l’utilisation de porte-greffes transgéniques de vigne ne modifie pas les populations de virus et bactéries du sol. Ces résultats sont disponibles en ligne dans la revue Plant Biotechnology Journal.

Lire l'intégralité du communiqué de presse :
http://presse.inra.fr/Communiques-de-presse/porte-greffe-de-vigne-developpe-pour-resister-au-court-noue-sans-impact-sur-les-microorganismes-de-l-environnement

Contact
Olivier Lemaire : olivier.lemaire@inra.fr ou T. 03 89 22 49 52 
Unité mixte de recherche Santé de la vigne et qualité du vin (Inra, Univ. Strasbourg)
Département scientifique Biologie et amélioration des plantes
Département scientifique Santé des plantes et environnement
Centre Inra Grand-Est - Colmar

Contact presse
Inra service de presse : presse@inra.fr ou T. 01 42 75 91 86

 

Top