2017-10-03 
Jérôme Augustin prend la présidence de Physidia, le spécialiste de l’hémodialyse à domicile

Angers, 2 octobre 2017 – Physidia, le spécialiste de l’hémodialyse à domicile permettant aux patients de recouvrer autonomie et mobilité, annonce la nomination du Docteur Jérôme Augustin en tant que Président. Il apporte à Physidia son expérience tant en management qu’en développement de dispositifs médicaux en France et à l’international.

Auparavant Directeur Général d’AMS racheté par Boston Scientific, Jérôme Augustin a créé et dirigé de nombreuses filiales de nombreux grands groupes internationaux, assurant le marketing, la commercialisation et le développement de dispositifs médicaux et de médicaments.
M. Augustin a créé en 2007 la filiale française du laboratoire Merz Pharmaceuticals avant d’être nommé Vice-Président Europe et Vice-Président marketing global.
Avant de rejoindre Merz, M. Augustin a occupé des fonctions stratégiques et de direction au sein de groupes d’envergure mondiale (Esthéderm, Nuxe, Servier, GSK).
En tant que Président, Jérôme Augustin aura pour mission de développer et de structurer la commercialisation de la machine S³, développée par Physidia, en France et à l’international. Ce système permet aux malades de réaliser des hémodialyses quotidiennes à domicile. Ces derniers peuvent ainsi reprendre une vie normale, grâce à un traitement quotidien de 2 heures par jour, et redevenir autonome / en toute autonomie grâce à un traitement quotidien de 2 heures par jour seulement et réalisé en autonomie.
Jérôme Augustin est médecin cardiologue et titulaire d’un MBA d’HEC.

A propos de Physidia :
Créée à Angers en 2011, Physidia a mis au point et commercialise le système S³, premier système conçu spécifiquement pour le patient en hémodialyse quotidienne, pour sa sécurité et son confort. Cette innovation d’usage est basée sur un ensemble de points de rupture technologique offrant une machine compacte, mobile, connectée, assurant ainsi le traitement en autonomie. Le traitement est désormais quotidien et court (2 heures), réalisable par le patient lui-même sur son lieu de vie, sans compromis sur la qualité de l’épuration rénale, ni la sécurité. Ce système favorise pleinement la réinsertion sociale et professionnelle des patients, approche difficilement envisageable pour les patients en centre de dialyse.
Physidia a levé 15 millions d’euros en 2016 et bénéficie du soutien de Bpifrance et de la Région Pays de la Loire et d’Angers Loire Développement. Elle a déposé trois brevets pour son système d’hémodialyse S³.
La production de la machine et d’une partie des consommables est réalisée en France.
http://www.physidia.fr/

L’insuffisance rénale et l’hémodialyse
L’insuffisance rénale chronique terminale est un handicap sévère et de longue durée pour des dizaines de milliers de personnes en France. Le traitement conventionnel par hémodialyse (rein artificiel) correspond typiquement à trois séances hebdomadaires de 4 heures en établissement de santé, auxquelles il faut ajouter les temps d’attente, de récupération et de transport. 
S’élevant actuellement à 43 000 personnes, le nombre de personnes dialysées augmente chaque année de plus de 3%, avec un coût pour la collectivité de l’ordre de 4 Mrd€ par an. La solution Physidia permet d’obtenir une économie significative pour la collectivité, notamment en limitant les visites dans les centres de santé ou le transport vers ces centres. 

Contact presse :
Citigate Dewe Rogerson

Laurence Bault / Laurence.bault@citigate.fr / +33 1 53 32 84 78

 

Top