2017-11-21 
Un projet européen de 5,7 millions d'euros qui va redéfinir l'industrie chimique dans la région transfrontalière entre la France et l’Angleterre

L’Université de Southampton dirige actuellement un projet visant à améliorer la compétitivité des PME de l’industrie chimique du sud de l’Angleterre et du nord de la France.

Ce projet, intitulé LabFact, entend utiliser les dernières technologies et les développements les plus récents dans la production chimique pour atteindre son objectif. Réunissant des centres de recherche renommés situés dans l’Espace de la Manche, le projet vise à former les PME à des processus propres et écologiques de fabrication des produits chimiques fins, par le biais d’une série de cours de perfectionnement et de services de conseil.

Ces séances de formation permettront aux petites entreprises d’apprendre des techniques de production d’avant-garde qui leur ouvriront de nouvelles perspectives de fabrication à faible coût, produisant peu de déchets. Le projet entend également élaborer et mettre à disposition 1 000 nouveaux « échafaudages chimiques » (molécules facilement modifiables) afin d’améliorer la compétitivité et le blason écologique de l’industrie de la chimie fine.

Le budget total du projet s’élève à 5,7 millions d’euros, dont 69 % financé par le Programme Interreg FMA, soit une subvention de 3,9 millions d’euros du Fonds Européen de Développement régional. Sept partenaires britanniques et français participeront à la mise en œuvre du projet.

Le chef de projet, le professeur David Harrowven, de l’Université de Southampton a expliqué : « Le Programme Interreg était particulièrement séduisant en raison de son élément transmanche. Nous entretenons depuis plus de 25 ans des relations étroites avec les équipes de chimistes des universités de Caen, de Rouen, du Havre et d’East Anglia. Le financement que nous avons reçu d’Interreg FMA nous a permis de franchir un nouveau palier dans nos relations. Il nous a permis, en particulier, d’utiliser notre savoir-faire collectivement, de manière plus significative, pour élaborer de nouveaux programmes dans l’intérêt mutuel de toutes les parties. »

Par le biais de l’élaboration et de la démonstration de nouvelles technologies chimiques, le projet LabFact espère améliorer la compétitivité des entreprises situées dans l’Espace de la Manche – qui couvre les côtes anglaises du sud et de l’est, des Cornouailles au Norfolk, et la côte française du nord, du Finistère au Pas-de-Calais.

Le secteur chimique est extrêmement important pour l’économie française comme pour l’économie britannique et représente un chiffre d’affaires combiné de 119 milliards d’euros5. L’équipe LabFact estime que l’adoption de nouvelles technologies contribuera à briser la tendance qui voit depuis un certain temps les emplois se déplacer vers l’Asie où les coûts salariaux sont plus faibles.

« Nous prévoyons que le projet LabFact sera un programme durable pendant les nombreuses années à venir, et nous nous attendons à ce qu’il contribue grandement à l’objectif qui est de parvenir à une efficacité de 100 % dans la fabrication des produits chimiques fins », a déclaré le professeur Harrowven.

 

Plus d’informations

Jessica Metcalfe -+44 13 94 64 64 00
Jessica@pier-marketing.com

 

NOTES:
INTERREG VA France (Manche) Angleterre (FMA)
1. Le Programme FMA est un programme de Coopération Territoriale Européenne qui vise à financer des projets de coopération ambitieux dans la région frontalière entre la France et l’Angleterre. Il se concentre sur plusieurs objectifs spécifiques notamment l’innovation, l’amélioration de l’attractivité des territoires de l’espace FMA, et le développement de technologies sobres en carbone. Le Programme dispose de 223 millions € de financement FEDER et est géré par l’autorité de gestion, Norfolk County Council.
2. Le Programme opère dans une zone éligible clairement définie, qui couvre les côtes anglaises sud et est, des Cornouailles au Norfolk, et, côté français, du Finistère au Pas-deCalais. Vous trouverez ici l’Espace du Programme.
3. Vous pouvez trouver plus d’informations du projet LabFact ici.
4. Partenariat du projet LabFact: University of Southampton (partenaire principal), University of Sussex, Pareon Chemicals, Université de Caen Normandie, Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Caen, Université de Rouen, CRNS - Délégation Régionale Normandie
5. Données du Conseil Européen de l'Industrie Chimique pour l'année 2015.

 

Top