2017-12-05 
GamaMabs Pharma annonce la parution de deux articles scientifiques dans Oncotarget, décrivant l’activité anti-tumorale de GM102/3C23K

L’anticorps monoclonal ‘first-in-class’ anti-AMHRII est actuellement testé dans des essais cliniques dans les cancers gynécologiques
 
Paris et Toulouse, le 4 décembre 2017 – GamaMabs Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant AMHR2 pour le traitement du cancer, annonce aujourd’hui que deux articles scientifiques ont été publiés dans Oncotarget, un journal international à comité de lecture, sur l’activité anti-tumorale de GM102/3C23K, son produit phare, dans le cancer de l’ovaire. Les activités de recherche publiées ont été réalisées par l’Institut de Recherche en Cancérologie de Montpellier, l’Inserm, l’Institut Curie et l’Institut Gustave Roussy, tous partenaires de GamaMabs.
 
Le GM102/3C23K  est un  anticorps monoclonal  ‘first-in-class’  ciblant le récepteur de type 2 de l’hormone anti-müllérienne (AMHR2/MISR2) qui s’exprime dans de nombreux cancers gynécologiques. Doté d’une forte affinité pour AMHR2, le GM102 exerce son activité anti-tumorale par l’intermédiaire d’une activation accrue des cellules immunitaires, conséquence de la mise en œuvre de la technologie EMABling® de glyco-ingénierie des anticorps. Sur la base des résultats positifs de ces recherches, un essai de phase 1a/1b portant sur GM102 a démarré en juillet 2016. Les premiers résultats sont attendus pour début 2018.
 
Les deux articles tirent des conclusions favorables des recherches précliniques portant sur le candidat GM102/3C23K de GamaMabs. Ils décrivent le mode d’action anti-tumoral original du composé qui passe par l’activation de macrophages associés à la tumeur et qui infiltrent de façon prédominante les cancers ovariens. Il a été démontré que l’activation de ces macrophages par le GM102/3C23K déclenche la destruction des cellules cancéreuses par phagocytose, puis la levée de l’inhibition du système immunitaire acquis se traduisant par une prolifération des lymphocytes T anti-tumoraux.
 
Les articles sont disponibles ci-dessous :

« Nous sommes ravis des conclusions de ces deux articles qui confirment le mécanisme immunitaire original et le potentiel de notre anticorps monoclonal », indique Jean-François Prost, vice-président R&D chez GamaMabs. « Après ces publications positives dans ce journal prestigieux, nous sommes impatients de présenter les premiers résultats de l’essai de phase 1a/1b en cours. »
 
Le cancer de l’ovaire est la cinquième cause de décès liée au cancer chez la femme. Il est responsable de près de 60 000 morts par an en Europe et aux États-Unis (source : Globocan 2012/OMS).
 
A propos de GamaMabs Pharma
GamaMabs Pharma est une société française d’immuno-oncologie, leader dans le développement d’anticorps monoclonaux optimisés ciblant AMHR2 dans le cancer. Les anticorps monoclonaux thérapeutiques ‘first-in-class’ de GamaMabs ont un large potentiel  en oncologie. Le projet le plus avancé de GamaMabs est l’anticorps monoclonal ‘first-in-clas’ GM102. Cet anticorps, qui cible le récepteur de type 2 de l’hormone antimüllérienne (AMHR2), est entré en essai clinique dans les cancers gynécologiques au premier semestre 2016. Les premiers résultats sont attendus début 2018. GamaMabs développe des anticorps low-fucose EMABling®, technologie octroyée en licence par le groupe LFB (Les Ulis, France), dont l’efficacité anti-tumorale est augmentée grâce à l’activation accrue des cellules immunitaires. GamaMabs a également un accord de licence avec MedImmune (USA) pour développer un immunoconjugué (ADC) dirigé contre le cancer.
www.gamamabs.com

 

Contacts médias et analystes
Andrew Lloyd & Associates
Juliette dos Santos / Sandra Régnavaque
Tel : 01 56 54 07 00

 

Top