2017-12-11 
Nosopharm renforce son conseil de surveillance

Avec Gilles Alberici et Marie-Paule Richard, Nosopharm dispose désormais d’un conseil de surveillance pleinement opérationnel et consolide sa position d’acteur innovant dans le domaine des thérapeutiques antibactériennes et antifongiques

Lyon, France, le 6 décembre 2017 - Nosopharm, entreprise dédiée à la recherche et au développement de nouveaux médicaments anti-infectieux, annonce aujourd’hui la nomination de Marie-Paule Richard et de Gilles Alberici au sein de son conseil de surveillance, ce dernier est nommé au poste de Président. Marie-Paule Richard et Gilles Alberici apporteront leur expertise de l’industrie pharmaceutique et du développement de nouvelles thérapies anti-infectieuses à l’équipe de Nosopharm. Ils rejoignent au conseil de surveillance de Nosopharm Gwenaël Hamon (Kreaxi, Directeur de Participations), Franck Lescure (Auriga Partners, Associé), et Bernard Rivière (actionnaire historique).

Gilles Alberici, Docteur en Pharmacie et Docteur ès-Sciences, possède 30 ans d’expérience dans l’industrie pharmaceutique européenne et a créé plusieurs sociétés biopharmaceutiques innovantes. Il rejoint le groupe Mérieux en 1986 et fonde IMTIX, une société spécialisée dans l’immunosuppression, en 1994. En 2000, il créé OPi, une société dédiée aux maladies rares et graves qu’il cède en 2007. Depuis 2007, il est Président d’Octalfa, une société familiale et indépendante spécialisée dans la création, le management et le financement de sociétés des Sciences de la Vie. En 2008, Octalfa créé la Fondation d’entreprise Dominique & Tom Alberici-Octalfa, dont la mission est de soutenir des projets visant à améliorer la prise en charge des personnes handicapées et des patients atteints de cancer.

Marie-Paule Richard, Docteur en Médecine, a occupé pendant plus de 30 ans des postes de direction en développement clinique d’anti-infectieux (antibiotiques, antiviraux, antifongiques), de vaccins thérapeutiques et préventifs au sein de sièges internationaux pharmaceutiques et biotechnologiques, dont Bristol-Myers Squibb, Aventis Pharma, GlaxoSmithKline, Sanofi Pasteur et Crucell. Elle a notamment occupé le poste de Chief Medical Officer d’AiCuris GmbH en Allemagne avant de rejoindre la société TiGenix S.A.U. à Madrid (Espagne), en tant que Chief Medical Officer en thérapie cellulaire allogénique en 2014. Marie-Paule est aussi membre du Conseil de Tigenix Inc. à Cambridge, Massachusetts (Etats-Unis). Elle possède un diplôme de médecine de l’Université de Nancy (France), et entre autres qualifications, des certificats en immunologie clinique, en pharmacologie et en pharmacocinétique.

« Nous nous réjouissons de l’arrivée de Marie-Paule et de Gilles chez Nosopharm. Forte d’une équipe stratégique consolidée, Nosopharm ambitionne de devenir un acteur de référence dans la recherche et développement de nouveaux agents thérapeutiques antimicrobiens », déclare Philippe Villain-Guillot, président du Directoire de Nosopharm. « Compter des profils comme les leurs au sein de notre équipe est un signal fort pour l’écosystème de la recherche pharmaceutique industrielle. Notre priorité à présent est de renforcer et de faire progresser vers la clinique notre portefeuille de molécules antimicrobiennes innovantes ».
 
« La multirésistance bactérienne est devenue un problème de santé majeur en France et dans le monde », indique Marie-Paule Richard. « La technologie développée par Nosopharm est prometteuse et son équipe est composée de talents reconnus. Je suis heureuse de pouvoir participer au développement de cette société. »

« Nosopharm dispose de nombreux atouts pour devenir incontournable dans la recherche en thérapies anti-infectieuses », indique Gilles Alberici. « En tant que nouveau Président du conseil de surveillance, je mettrai mon expérience de l’industrie pharmaceutique au service de la stratégie de développement de la société et de son portefeuille produits. » 

NOSO-502 est la molécule la plus avancée du portefeuille de Nosopharm. Elle inhibe la traduction bactérienne avec un nouveau mécanisme d’action. Sa cible principale est le traitement des infections nosocomiales aux Enterobacteriaceae, y compris les Enterobacteriaceae multirésistantes au carbapénèmes (CRE) et aux polymyxines.

Les Enterobacteriaceae figurent parmi les bactéries pathogènes prioritaires pour le développement de nouveaux antibiotiques. En 2015, les taux de résistance combinée aux céphalosporines, aux aminoglycosides et aux fluoroquinolones chez les Enterobacteriaceae Escherichia coli et Klebsiella pneumoniae étaient respectivement de 5% et de 19% en Europe, soit une augmentation de plus de 150% par rapport à 2005 pour ces deux pathogènes. Pour K. pneumoniae, le taux de résistance aux carbapénèmes, les antibiotiques de dernier recours, était de 8%, avec une tendance à la hausse. Chaque année en Europe, les pathogènes hospitaliers multi-résistants aux antibiotiques sont responsables d’au moins 380 000 infections et de 25 000 décès directs. Le traitement annuel et les coûts sociaux sont estimés à 1,52 milliard d’euros. Au niveau mondial, la résistance aux antibiotiques pourrait tuer 10 millions de personnes dans le monde chaque année d’ici à 2050, pour un coût total de 84,5 trillions d’euros.

Nosopharm a pour objectif de déposer une demande d’autorisation d’IND en 2020 pour NOSO-502 en vue d’une première administration chez l’homme la même année. La société déposera également des demandes de brevets couvrant de nouvelles classes thérapeutiques anti-infectieuses d’ici fin 2018.

A propos de Nosopharm
Nosopharm est une société de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de nouvelles molécules anti-infectieuses. La société a découvert et développé NOSO-502, un antibiotique de nouvelle génération dans le traitement des infections aux pathogènes hospitaliers multi-résistants. Nosopharm a développé une expertise unique dans la découverte de produits naturels bioactifs issus des genres microbiens Xenorhabdus et Photorhabdus, et en chimie médicale des odilorhabdines, la nouvelle classe d’antibiotiques à laquelle appartient NOSO-502. Fondée en 2009, Nosopharm est basée à Lyon (France) et s’appuie sur une équipe de huit personnes. A ce jour, la société a levé 4,3M€ en capital privé et a reçu 2,7M€ d’aides publiques de l’IMI, la DGA, Bpifrance, la région Languedoc-Roussillon et FEDER.
www.nosopharm.com

 

Contacts médias et analystes
Andrew Lloyd & Associates
Juliette dos Santos / Sandra Régnavaque
Tel : 01 56 54 07 00

 

Top