2018-01-10 
Imcyse signe une collaboration de recherche avec Pfizer Inc. dans la polyarthrite rhumatoïde (PR)

Liège (Belgique), le 9 janvier 2018 – Imcyse SA, société qui développe des thérapies actives et spécifiques visant à traiter et guérir des maladies chroniques sévères, annonce aujourd’hui la signature d’un accord de recherche avec Pfizer Inc. (NYSE : PFE) en vue de développer un Imotope™, un peptide spécifique et modifié, ciblant la polyarthrite rhumatoïde (PR). Selon les termes de l’accord, Pfizer paiera un montant non divulgué pour financer ces activités de recherche. Pfizer bénéficie d’une option exclusive pour négocier un accord de licence durant une période limitée à la fin des activités de recherche. De plus, Pfizer réalisera une évaluation préclinique sur un autre Imotope d’Imcyse ciblant la sclérose en plaques (SEP) afin de mieux comprendre le mode d’action de cette plateforme technologique. Imcyse aura accès en retour à certaines plateformes technologiques de Pfizer ainsi qu’à tous les résultats de recherche issus de cette collaboration.
 
« Nous sommes heureux d’avoir conclu cette collaboration avec Pfizer, car cela démontre tout le potentiel de notre technologie Imotope et son application possible à la recherche pharmaceutique », indique Pierre Vandepapelière, CEO d’Imcyse. « La collaboration avec Pfizer dans ces deux domaines de recherche va nous aider à confirmer que cette technologie peut être utilisée dans d’autres indications. »
 
Notes :
Les Imotopes™, sont des peptides spécifiques et modifiés qui induisent un profil unique de lymphocytes T. Ces lymphocytes, appelés CD4 cytolytiques, ciblent et détruisent les cellules immunitaires impliquées dans les maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde ou la SEP. Le traitement par un Imotope™ spécifique pourrait permettre l’interruption de la réponse immunitaire inappropriée à l’origine du processus de destruction des cellules saines. Des études précliniques dans le diabète ont montré que l’effet est prolongé après seulement quelques injections sous-cutanées.
 
La sclérose en plaques et la polyarthrite rhumatoïde sont deux maladies auto-immunes sévères et chroniques. Selon l’Atlas de la SEP (Atlas of MS), environ 2,3 millions de personnes dans le monde vivent avec la SEP, mais ce nombre pourrait être bien plus élevé car les personnes atteintes de SEP sont sous-diagnostiquées dans certaines régions du monde. La polyarthrite rhumatoïde concerne près de 1% de la population mondiale. Il n’existe pas de traitement curatif pour ces maladies à l’heure actuelle, mais elles peuvent être contrôlées par des DMT (Disease Modifying Therapies) pour la SEP et des DMARD (Disease Modifying Drugs) pour la polyarthrite rhumatoïde.
 
A propos d’Imcyse
Imcyse développe des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et guérir des maladies chroniques sévères causées par des distorsions du système immunitaire.

La société a mis au point une plateforme technologique d’immunothérapie active sans équivalent, qui permet de détruire localement les cellules immunitaires impliquées dans la destruction de l’organe malade. Cette plateforme est basée sur l’administration d’Imotopes™, qui sont des peptides modifiés et spécifiques et qui permettent d’induire un nouveau type de cellules T, dites lymphocytes CD4 cytolytiques. Grâce à cette approche qui produit des effets à long terme, la technologie d’Imcyse permet de prévenir et de lutter contre des maladies sans option thérapeutique à l’heure actuelle et de soigner le patient sans altérer ses défenses immunitaires.
La société a atteint le stade de preuve de concept et a lancé en septembre 2017 une première étude clinique dans le diabète de type 1 dans quatre pays européens.

Créée en 2010, Imcyse est une spin-off de la Katholieke Universiteit Leuven (KUL). Elle est basée près de Liège (Belgique).
www.imcyse.com

 

Top