2018-03-09 
Plantes cultivées : vers des résistances durables aux virus sans perte de rendement

Afin de répondre au défi de nourrir une population mondiale croissante et de manière saine et durable, l’un des leviers est de renforcer les défenses naturelles des plantes vis-à-vis des pathogènes, notamment des virus. Chez les variétés végétales résistantes, des mutations naturelles ont été sélectionnées en transformant certains gènes en « neutralisateurs » de virus. Ces mutations génétiques sont largement utilisées pour sélectionner des variétés résistantes par croisement. Cependant, certaines plantes cultivées sont dépourvues de telles résistances. Les chercheurs de l’Inra et du CEA ont évalué comment la modification d’une protéine des plantes hôtes, nommée eIF4E1, peut conduire à une résistance large et efficace aux Potyvirus sans modifier le rendement des plantes. Ces résultats viennent d’être publiés dans la revue Plant Biotechnology Journal.

Lire l'intégralité du communiqué de presse : http://presse.inra.fr/Communiques-de-presse/resistances-durables-aux-virus


Contact scientifique :
Jean-Luc Gallois : jean-luc.gallois@inra.fr - Tél. : 04 32 72 27 96
Unité Génétique et amélioration des fruits et légumes
Département scientifique Biologie et amélioration des plantes
Centre Inra Provence-Alpes-Côte d'Azur

Contact presse :
Inra service de presse : presse@inra.fr – T. 01 42 75 91 86

 

Top