2018-03-20 
82 nouveaux Talents du CNRS

Le CNRS a attribué ce 15 mars une grande partie de ses Talents 2018. Les médailles d'argent, de bronze et de cristal, qui récompensent des chercheurs, ingénieurs, techniciens et administratifs, distinguent cette année 40 femmes et 42 hommes. La médaille d'or du CNRS, la récompense scientifique la plus prestigieuse de France, et les médailles de l'innovation du CNRS seront attribuées en septembre prochain.

Médaille d'argent du CNRS

Elle distingue des chercheurs, au début de leur ascension, mais déjà reconnus sur le plan national et international pour l'originalité, la qualité et l'importance de leurs travaux.

Elle récompense cette année 9 chercheuses et 11 chercheurs :

Mathieu Jacobé de Naurois (CNRS)
Laboratoire Leprince Ringuet (CNRS/École polytechnique)
L'un des principaux contributeurs de l'expérience internationale Hess, un ensemble de télescopes installés en Namibie pour l'observation des photons de haute énergie.

Jean-François Lutz (CNRS)
Institut Charles Sadron du CNRS
Pionnier de la chimie macromoléculaire de précision.

Eva Jakab Toth (CNRS)
Centre de biophysique moléculaire du CNRS
Spécialiste de la chimie bioinorganique appliquée à l'imagerie biomédicale.

Sabine Szunerits (Université de Lille)
Institut d'électronique, de microélectronique et de nanotechnologie (CNRS/Université de Lille/Université de Valenciennes Hainaut-Cambresis/Isen Lille/Ecole centrale de Lille)
Spécialiste des biocapteurs et de la nano-médecine pour le traitement des infections virales et bactériennes ou l'hypothermie.

Wilfried Thuiller (CNRS)
Laboratoire d'écologie alpine (CNRS/Université Grenoble-Alpes/Université Savoie Mont-Blanc)
L'un des leaders internationaux dans le domaine de l'écologie des communautés, de la biogéographie et de leurs applications aux études des changements globaux.

Marc Legros (CNRS)
Centre d'élaboration de matériaux et d'études structurales du CNRS
Spécialiste de l'analyse par microscopie électronique des procédés de déformation plastique à l'échelle nanométrique.

Julie Grollier (CNRS)
Unité mixte de physique CNRS/Thales
Spécialiste de spintronique, elle vient de démontrer qu'un réseau artificiel de deux synapses couplé par un neurone pouvait reconnaitre des chiffres prononcés.

Olivier Pouliquen (CNRS)
Institut universitaire des systèmes thermiques industriels (CNRS/Aix-Marseille Université)
Référence dans le domaine de la compréhension des écoulements granulaires.

Anne-Christine Hladky (CNRS)
Institut d'électronique, de microélectronique et de nanotechnologie (CNRS/Université de Lille/Université de Valenciennes Hainaut-Cambresis/Isen Lille/Ecole centrale de Lille)
Experte en métamatériaux acoustiques.

Pierre Comon (CNRS)
Laboratoire Grenoble images parole signal automatique (CNRS/Université Grenoble-Alpes/Grenoble INP)
Ses travaux en factorisation des tenseurs sont utilisés dans des domaines variés comme le traitement du signal, les neurosciences ou les sciences de l'Univers.

Bruno Klaholz (CNRS)
Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (CNRS/Inserm/Université de Strasbourg)
Spécialiste de la structure et de la fonction des ribosomes, l'un des acteurs du développement de la cryo-microscopie électronique à haute résolution.

Pierre-Jean Corringer (CNRS)
Laboratoire Gènes, synapses et cognition (CNRS/Institut Pasteur)
L'un des experts biologie structurale appliquée aux neurosciences.

Martine Simonelig (CNRS)
Institut de génétique humaine (CNRS/Université de Montpellier)
Spécialiste des mécanismes de régulation génique au niveau post-transcriptionnel au cours du développement précoce de la drosophile.

Ghislaine Dehaene-Lambertz (CNRS)
Laboratoire NeuroImagerie cognitive
Directrice d'une des rares équipes au monde appliquant une combinaison de techniques d'imagerie cérébrale chez le fœtus et le bébé.

Barbara Glowczewski (CNRS)
Laboratoire d'anthropologie sociale (CNRS/Collège de France/EHESS)
Spécialiste des Aborigènes d'Australie.

Patrick Le Gales (CNRS)
Centre d'études européennes et de politique comparée (CNRS/Sciences Po Paris)
Spécialiste des villes et de la gouvernance urbaine, ainsi que de la recomposition contemporaine des Etats et de l'analyse de l'action publique.

Marie-Dominique Nenna (CNRS)
Centre d'études alexandrines (CNRS/IFAO)
Archéologue spécialiste de la production de verre dans le monde antique ainsi que des pratiques funéraires dans l'Egypte hellénistique.

Grégory Miermont (ENS de Lyon)
Unité de mathématiques pures et appliquées de l'ENS de Lyon (CNRS/ENS Lyon)
Probabiliste étudiant les cartes planaires, domaine en plein développement à l'interface entre combinatoire, physique théorique et probabilités.


Jérôme Gaillardet (Professeur des universités)
Institut de physique du globe de Paris (CNRS/IPGP/Université Paris-Diderot)
Géochimiste spécialiste des processus de surface.

Sandrine Bony (CNRS)
Laboratoire de météorologie dynamique (CNRS/Ecole Polytechnique/ENS Paris/Sorbonne Université)
Chercheuse de référence dans le domaine du climat et plus particulièrement le rôle des nuages sur la sensibilité climatique.


La médaille de bronze du CNRS

Elle récompense le premier travail d'un chercheur, qui fait de lui un spécialiste prometteur dans son domaine. Cette récompense représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes.

Retrouvez les noms des 21 femmes et les 21 hommes récompensés cette année sur http://www.cnrs.fr/fr/recherche/prix/medaillesbronze.htm

A Lyon :

- Raphaële Andrault, chargée de recherche CNRS à l’IHRIM
- Rémi Mounier, chargé de recherche CNRS à l’INMG
- Guillaume Suan, maître de conférences à l’Université Claude Bernard Lyon 1 et membre du LGL-TPE


La médaille de cristal du CNRS

Créée en 1992, elle distingue chaque année des ingénieurs, techniciens et personnels administratifs du CNRS. Elle récompense celles et ceux qui, par leur créativité, leur maîtrise technique et leur esprit innovant contribuent aux cotés des chercheurs à l'avancée des savoirs et des découvertes scientifiques.
Retrouvez les 10 lauréates et 10 lauréats 2018 sur http://www.cnrs.fr/fr/recherche/prix/cristal.htm

A Lyon :
- Betty Bigaï, ingénieure d’études CNRS responsable administrative du LEM, Laboratoire d’écologie microbienne (Université Claude Bernard Lyon 1 / VetagroSup / CNRS / INRA)
 - Rodica Chiriac, ingénieure d’études CNRS, responsable de la plateforme thermique du LMI, Laboratoire des multimatériaux et interfaces (Université Claude Bernard Lyon 1 / CNRS)
 - Laurent Pinard, ingénieur de recherche CNRS, directeur du LMA, Laboratoire des matériaux avancés (CNRS)


Télécharger le communiqué de presse


Contacts

Presse CNRS l Julien Guillaume l T 01 44 96 46 35 – 06 75 74 02 22 l julien.guillaume@cnrs-dir.fr

 

Top