2018-03-26 
Quand la protéine FANCM limite la recombinaison génétique chez deux plantes de grandes cultures, la navette et le colza

Au cours de la méiose, les échanges de matériel génétique entre chromosomes (ou crossing-over) sont nécessaires mais limités en nombre et la diversité génétique qui peut être générée au sein des espèces s’en trouve donc réduite. Des chercheurs de l’Inra ont mis en évidence que le rôle anti-crossing-over de la protéine FANCM est conservé chez le colza et la navette et que son inactivation augmente le nombre de crossing-over chez ces deux espèces de la famille des Brassicacées. Ces résultats, publiés le 23 mars 2018 dans la revue Frontiers in Plant Sciences, ouvrent des perspectives d’intérêt en matière de sélection variétale.

 

Lire l'intégralité du communiqué de presse : http://url.inra.fr/2DPkbbH

 

Contact scientifique

Eric Jencziewski, T. 01 30 83 33 08, eric.jencziewski@inra.fr
Institut Jean-Pierre Bourgin (Inra, AgroParisTech, ERL CNRS)
Département scientifique Biologie et amélioration des plantes
Centre de recherche Inra Île-de-France – Versailles-Grignon

 

Contact presse

Service presse, T. 01 42 75 91 86, presse@inra.fr

 

Top