2018-04-25 
Nanobiotix a présenté des données précliniques montrant que les nanoparticules NBTXR3 peuvent activater la voie cGAS-STING

Paris, France et Cambridge, Massachusetts, USA, 17 avril, 2018 - NANOBIOTIX (Euronext: NANO - ISIN: FR0011341205), société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement local du cancer, annonce aujourd'hui que des données précliniques évaluant l'activation de la voie de cGAS-STING par NBTXR3 ont été présentées au congrès annuel de l'American Association for Cancer Research (AACR) à Chicago, Illinois (14-18 avril, 2018).

Premier d'une nouvelle classe de produits, NBTXR3 a été conçu pour détruire, les tumeurs et les métastases lorsqu'il est activé par la radiothérapie, en générant une mort cellulaire physique et une mort cellulaire immunogène conduisant à l'activation spécifique du système immunitaire.

Définir comment NBTXR3, lorsqu'il est activé par la radiothérapie, impacte et amorce la réponse immunitaire contre les cellules tumorales, est l'un des éléments clés du développement Nanobiotix en Immuno-Oncologie. Récemment, la voie de la cGAS-STING est apparue comme l'élément clé de la réponse immunitaire anti-tumorale, tout comme la mort cellulaire immunogène. Par conséquent, l'évaluation de l'impact du NBTXR3 sur cette cascade de signalisation est donc essentielle.

Dr Elsa Borghi, CMO, a commenté : « L'activation de la voie cGAS-STING est d'une importance fondamentale pour établir une réponse adaptative immunitaire anti-tumorale. Ces résultats préliminaires encourageants suggèrent que NBTXR3 activé par radiothérapie pourrait augmenter l'activation de cette voie, par rapport à la radiothérapie seule. »

 

"Activation of the cGAS-STING pathway by NBTXR3 nanoparticles exposed to radiotherapy"
J. Marill, N. Mohamed Anesary, A. Darmon, P. Zhang and S. Paris.   Poster number #4571

Nanobiotix a présenté des données montrant une augmentation dose-dépendante de l'activation de voie de cGAS-STING avec NBTXR3 activé par radiothérapie, dans des analyses in vitro et in vivo.

Les analyses in vitro montrent une augmentation significative de l'activité de la luciférase (reflétant l'activité transcriptionnelle de l'IRF) dans les cellules HCT116-DUAL™ traitées avec NBTXR3 plus radiothérapie, comparée à la radiothérapie seule. En outre, NBTXR3 activé par radiothérapie déclenche une production accrue de micronoyaux (impliquant une réponse cGAS-STING), par rapport à la radiothérapie seule.

In vivo, NBTXR3 activé par radiothérapie a conduit à une plus grande production d'IFN-b et à la surexpression de son gène, par rapport à la radiothérapie seule.

Des travaux antérieurs ont montré que NBTXR3 activé par radiothérapie augmentait la mort cellulaire ainsi que la mort immunogène, par rapport à la radiothérapie seule. Ici, les données in vitro produites par HCT116-DUAL™ et des données in vivo sur les tumeurs CT26 démontrent que NBTXR3 activé par radiothérapie est capable de déclencher une plus forte activation de la voie de la cGAS-STING, par rapport à la radiothérapie seule, par ailleurs, NBTXR3 activé par la radiothérapie peut maximiser les effets du 2', 3' - cGAMP, l'agoniste naturel de STING.

Ces observations confortent l'intérêt d'utiliser NBTXR3 avec la radiothérapie en association à des agents immunothérapeutiques et/ou des agonistes STING, afin de transformer les tumeurs en vaccin anti-cancer in situ.

Ces résultats, obtenus dans modèles cellulaires colorectaux humains ou murins, pourraient avoir un impact très positif sur la réponse immunitaire anti-tumorale, en transformant potentiellement des tumeurs ne répondant pas en tumeurs répondantes, c'est-à-dire en les faisant passer de « froides » à « chaudes ».

 

Positionnement de NBTXR3 en Immuno-Oncologie

De nombreuses stratégies de combinaison d'Immuni-Oncologie mettent l'accent sur l'amorçage anti-tumoral («priming »), étape indispensable pour transformer une tumeur « froide » en tumeur « chaude ».
Dans cette perspective, NBTXR3 pourrait avoir de nombreux avantages, comparé aux produits pouvant être utilisés pour l'amorçage anti-tumoral : un mode d'action physique et universel qui pourrait être largement utilisé en oncologie; ne nécessitant qu'une unique injection locale ; qui s'insère aisément dans la pratique médicale pour le traitement du cancer ; et enfin qui présente un très bon profil chronique de sécurité et un processus de fabrication d'ores et déjà bien établi.
Les données précliniques et cliniques déjà publiées indiquent que NBTXR3 pourrait jouer un rôle clé en oncologie et pourrait devenir un pilier en Immuno-Oncologie.
Le programme de combinaisons de Nanobiotix en Immuno-Oncologie ouvre la porte à de nouveaux développements, à de potentielles nouvelles indications ainsi qu'à d'importantes opportunités de création de valeur.


Contact
France - Springbok Consultants
Marina Rosoff

+33 (0)6 71 58 00 34
marina@springbok.fr

 

Top