2018-05-24 
Genopole a attiré plus de 100 chercheurs et chercheuses depuis 20 ans

Grâce aux dispositifs ATIGE et ALLOCATIONS, 107 chercheurs sont venus développer leur recherche sur le biocluster évryen ces 20 dernières années. Ils ont bénéficié d’un environnement technologique et immobilier de pointe et d’un écosystème propice à la recherche et à l’innovation. Leur production scientifique d’excellence a contribué au développement des axes stratégiques de Genopole tels que la génomique, les thérapies innovantes et la bioinformatique

Les appels à candidatures 2018 sont ouverts jusqu’au 9 juillet

Evry, France, le 22 mai 2018 - Genopole, biocluster français dédié à la recherche en génétique et biotechnologie, annonce aujourd’hui avoir investi 30% de son budget pour soutenir les programmes scientifiques et laboratoires de recherche et pour accompagner les jeunes chercheurs et favoriser le retour en France de leaders scientifiques.
 
Ce bilan, effectué à l’occasion de la journée ‘Dynamiser la Recherche’, porte principalement sur deux dispositifs : les allocations post-doctorales de retour en France (80 allocations) et les ATIGEs (Actions Thématiques Incitatives de Genopole, 27 chercheuses et chercheurs lauréats). Ils ont permis notamment de développer des compétences dans des domaines stratégiques tels que la génomique, la thérapie génique et cellulaire, la bioproduction de médicaments de thérapie innovante ou la biologie de synthèse. Par ailleurs, depuis son origine, le biocluster investit dans les aménagements de laboratoires et dans l’acquisition d’équipements scientifiques de haute technologie afin de renforcer l’attractivité du site et fournir aux chercheurs des conditions d’installation optimales.
 
Depuis sa création, Genopole a fait du soutien à la recherche un axe fort de sa politique d’attractivité territoriale. De plus, la création en 2013 du fonds de dotation Fondagen, qui finance en particulier des bourses de formation à l’international pour les doctorants, vient renforcer ce dispositif de soutien aux chercheurs.
 
Lors de la journée de conférence, des représentants d’Horizon 2020, de l’ANR, de la Région Ile-de-France sont également intervenus pour dresser un panorama complet des dispositifs nationaux et européens de soutien aux chercheurs. En soutenant financièrement Genopole depuis sa création, la Région Ile-de-France notamment contribue largement au dispositif des ATIGES et allocations de recherche. L’ANR, pour sa part, est le principal financeur national de soutien de la recherche.
 
« Nous continuons de soutenir ces axes forts pour rester un pôle majeur de R&D dans nos domaines de prédilection, tout en préparant l’avenir, » souligne Jean-Marc Grognet, directeur général de Genopole. « Nos actions visent deux enjeux majeurs de ces prochaines années : le développement de la filière de bioproduction afin de conserver l’autonomie de la France quant à l’accès aux nouveaux médicaments de biothérapies, et le développement des capacités techniques et humaines pour le traitement des données massives issues de la génomique, en particulier dans le cadre d’analyses cliniques. »

« Les laboratoires ayant bénéficié de ces dispositifs sont parvenus aujourd’hui au stade de succès majeurs. En biothérapies notamment, ces années de recherche sont couronnées par des essais cliniques qui démarrent et donnent pour certains de premiers résultats prometteurs », indique Emmanuel Dequier, directeur du département Genopole Recherche. « La prochaine étape sera de dédier une part de ces soutiens au déploiement de domaines émergents tels que la biologie de synthèse et le numérique en santé. C’est un tournant qu’il ne faut pas manquer ! »
 
Les appels à candidature 2018 pour les actions de soutien viennent d’être lancés. La date limite de candidature est le 9 juillet 2018.
- Appel d’Offres ATIGEs 2018 (FR)
- Dossier de candidature ATIGEs (FR)
- Appel d’Offres Allocations de recherche (FR)
- Dossier de candidature Allocations de recherche (FR)
 
Témoignages
Plaquette « Les actions de soutien à la recherche à Genopole » et témoignages de chercheurs et chercheuses disponibles sur simple demande.
 
A propos des allocations post-doctorales
Elles visent à favoriser le retour de jeunes formés sur le territoire national et qui souhaitent revenir en France à l’issue de leur stage post-doctoral à l’étranger.
L’allocation est financée par Genopole (130 K€) pour un maximum de deux ans dans un laboratoire ou une entreprise de biotechnologie du site Genopole. Créé en 2000, le dispositif bénéficie déjà à 80 chercheurs ; en fin d’allocation, tous trouvent un emploi dans la recherche publique ou privée.
www.genopole.fr/Les-allocations-post-doctorales-de-retour.html#.Wv1NNakaQ6U
 
A propos des ATIGES
Les Actions Thématiques Incitatives de Genopole offrent à des chercheurs titulaires l’opportunité de créer une nouvelle équipe au sein d’une entité de recherche déjà implantée à Genopole. Chaque année, les bénéficiaires sont sélectionnés par un comité scientifique indépendant à l’issue d’un appel à candidatures.
L’ATIGE est un financement de 250K€ sur trois ans avec possibilité d’engager des aides techniques (CDD) ainsi que des chercheurs post-doctorants afin de constituer une équipe.
Depuis 2001, 27 ATIGEs ont été mises en place par Genopole, dont une financée par l’AFM. Elles ont contribué à enrichir le biocluster de nouvelles thématiques de recherche de façon durable, car la majorité des attributaires sont restés à Genopole et devenus leaders scientifiques. Les bénéficiaires du programme ont des parcours exemplaires : médaille Louis Pasteur de l’Académie des sciences, président d’université, direction d’unités mixtes de recherche en thérapie génique ou cellules souches, ou encore responsable d’équipe en génomique ou bio-informatique.
www.genopole.fr/Les-ATIGES.html#.Wv1NCqkaQ6U

A propos de Genopole
Premier biocluster français dédié à la recherche en génétique et aux biotechnologies appliquées à la santé et à l’environnement, Genopole rassemble 86 entreprises de biotechnologies, 19 laboratoires de recherche, 25 plates-formes technologiques, ainsi que des formations universitaires (université d’Evry, Paris Saclay).
Son objectif : créer et soutenir des entreprises de biotechnologie et le transfert de technologies vers le secteur industriel, favoriser le développement de la recherche dans les sciences de la vie, développer des enseignements de haut niveau dans ces domaines.
Dirigé depuis février 2017 par Jean-Marc Grognet, Genopole est principalement soutenu par l’Etat, la Région Ile-de-France, le Département de l’Essonne, l’agglomération Grand Paris Sud, la Ville d’Evry et l’AFM-Téléthon.
www.genopole.fr

 

Contacts médias et analystes
Andrew Lloyd & Associates
Juliette dos Santos / Sandra Régnavaque
Tel : 01 56 54 07 00

 

 

Top