2018-06-18 
VIH : une piste de thérapie cellulaire issue de la recherche sur les patients « contrôleurs »

De rares patients infectés par le VIH contrôlent spontanément la multiplication du virus en l'absence de thérapie antirétrovirale, et ne développent pas la maladie. Ces patients nommés « contrôleurs du VIH » semblent limiter la réplication du VIH par une réponse immunitaire très efficace. Des chercheurs de l'Institut Pasteur et de l'Inserm, en collaboration avec des collègues de l'Université de Monash (Melbourne), ont découvert que les cellules immunitaires T CD4+ des patients contrôleurs ont la capacité de reconnaître des quantités minimes de virus. Cette détection particulièrement sensible dépend de l'expression de récepteurs T (TCR) spécifiques situés à la surface de ces cellules immunitaires. Les chercheurs ont déterminé la structure tridimensionnelle des TCR des patients contrôleurs afin de comprendre la façon dont ils détectent efficacement un antigène viral et détruisent les cellules infectées chez des personnes pourtant génétiquement différentes. Ces découvertes, publiées dans la revue Science Immunology, apportent des arguments nouveaux  dans le développement de thérapie cellulaire de lutte contre le VIH.

Lire le communiqué sur l'espace presse en ligne.
 

--
Myriam Rebeyrotte
Service de Presse - Press Office
Institut Pasteur
25-28 rue du docteur Roux
75724 Paris cedex 15
tel : + 33 (0)1 45 68 81 01
presse@pasteur.fr
@myriamrebeyrot1
www.pasteur.fr

 

Top