Demande d'informations

 

Empreinte moléculaire par mesure de fluorescence : la méthode A-TEEM étendue à l’analyse du vin par l’intermédiaire de la caractérisation qualitative et quantitative du mélange

01/05/2018

HORIBA Scientific poursuit et étend les domaines d’utilisation de sa nouvelle méthode d’analyse pour la détermination de l’empreinte moléculaire de solutés, la méthode A-TEEM (Absorption-Transmission Excitation Emission Fluorescence Matrix).

Récemment introduite pour l’analyse des eaux et pour le monitoring des traitements liés à la production d’eau potable, cette méthode repose sur l’utilisation de notre spectrofluorimètre rapide, l’AQUALOG, permettant la mesure combinée des signaux de fluorescence et d’absorption. L’analyse multi-variée de la méthode A-TEEM fournie avec précision l’identité et la concentration de chaque espèce en présence, et ceci en quelques secondes uniquement.

Aujourd’hui, nous étendons cette méthode à l’analyse des vins. Les variations fines de l’empreinte moléculaire du vin peuvent être utilisées et analysées pour suivre les évolutions du vin durant son processus de fabrication et de maturation.

La puissance de la méthode permet même de déterminer la provenance des vins grâce à la détermination des concentrations des composants majeurs présents dans les vins (acide caféique, flavonoïdes, épicatéchine, acide gentisique, anthocyanine,...) et grâce à une analyse combinée de ces dernières.

Figure #1 : Comparaison des contributions des trois principales familles de composants (C1 : Acide caféique, C2 : flavonoïdes, C3 : épicatéchine) pour différents vins fraichement ouverts (3 mesures par échantillon). Intensité de fluorescence normalisée par le signal Raman de l’eau (RSU : Raman Scattering Units)

L’AQUALOG associé à la méthode A-TEEM est une méthode rapide et précise qui détermine la signature moléculaire des échantillons avec une rapidité inégalée. En quelques seconde, cette méthode d’analyse fournies les informations aujourd’hui obtenues sur des échelles de temps bien plus longues et généralement par l’intermédiaire de plusieurs plateformes instrumentale.

Pour plus d’informations sur l’AQUALOG et la méthode A-TEEM et sur son utilisation pour l’analyse des vins :
www.horiba.com/fileadmin/uploads/Scientific/Documents/Fluorescence/FLSS-38_Spectroscopic_Analysis_of_Red_Wines_with_the_Aqualog.pdf

www.horiba.com/fr/scientific/products/fluorescence-spectroscopy/steady-state/aqualog/aqualog-r-our-compact-benchtop-fluorometer-for-cdom-13031/

Empreinte moléculaire par mesure de fluorescence : la méthode A-TEEM étendue à l’analyse du vin par l’intermédiaire de la caractérisation qualitative et quantitative du mélange

HORIBA Scientific poursuit et étend les domaines d’utilisation de sa nouvelle méthode d’analyse pour la détermination de l’empreinte moléculaire de solutés, la méthode A-TEEM (Absorption-Transmission Excitation Emission Fluorescence Matrix).

Récemment introduite pour l’analyse des eaux et pour le monitoring des traitements liés à la production d’eau potable, cette méthode repose sur l’utilisation de notre spectrofluorimètre rapide, l’AQUALOG, permettant la mesure combinée des signaux de fluorescence et d’absorption. L’analyse multi-variée de la méthode A-TEEM fournie avec précision l’identité et la concentration de chaque espèce en présence, et ceci en quelques secondes uniquement.

Aujourd’hui, nous étendons cette méthode à l’analyse des vins. Les variations fines de l’empreinte moléculaire du vin peuvent être utilisées et analysées pour suivre les évolutions du vin durant son processus de fabrication et de maturation.

La puissance de la méthode permet même de déterminer la provenance des vins grâce à la détermination des concentrations des composants majeurs présents dans les vins (acide caféique, flavonoïdes, épicatéchine, acide gentisique, anthocyanine,...) et grâce à une analyse combinée de ces dernières.

Figure #1 : Comparaison des contributions des trois principales familles de composants (C1 : Acide caféique, C2 : flavonoïdes, C3 : épicatéchine) pour différents vins fraichement ouverts (3 mesures par échantillon). Intensité de fluorescence normalisée par le signal Raman de l’eau (RSU : Raman Scattering Units)

L’AQUALOG associé à la méthode A-TEEM est une méthode rapide et précise qui détermine la signature moléculaire des échantillons avec une rapidité inégalée. En quelques seconde, cette méthode d’analyse fournies les informations aujourd’hui obtenues sur des échelles de temps bien plus longues et généralement par l’intermédiaire de plusieurs plateformes instrumentale.

Pour plus d’informations sur l’AQUALOG et la méthode A-TEEM et sur son utilisation pour l’analyse des vins :
www.horiba.com/fileadmin/uploads/Scientific/Documents/Fluorescence/FLSS-38_Spectroscopic_Analysis_of_Red_Wines_with_the_Aqualog.pdf

www.horiba.com/fr/scientific/products/fluorescence-spectroscopy/steady-state/aqualog/aqualog-r-our-compact-benchtop-fluorometer-for-cdom-13031/

Revenir à la galerie produits


Top