DIAG     AVEC SANTE     PHARMAGORA 2024    


 

La gazette DIAG & SANTÉ / SANTE / Innovation

 

Zoom sur Les solutions digitales de SIGSCAN


Pour accompagner la transformation digitale de ses clients, cette société toulousaine, en croissance, propose un système de géolocalisation indoor sur mesure pour les matériels et flux logistiques des secteurs de l’industrie et de la santé.

La société Sigscan a été créée en 2018 par Fabien Marotte, initialement sous le nom de Pyrénées software. Après un parcours d’ingénieur informatique, le fondateur est contacté par des industriels du secteur aéronautique qui cherchaient des solutions aux problèmes de géolocalisation de leurs outils. Il développe alors une solution informatique, à la fois accessible à tous en géolocalisation indoor (là où le GPS ne passe pas) et économique, d’abord sur le marché de l’aéronautique. Le produit Sigscan est né et entraine le changement de nom de la société, qui devient en juin 2021 la société SIGSCAN.

Une équipe d’experts

 

De deux développeurs informatiques à sa création, l’entreprise compte actuellement une dizaine de collaborateurs, pour la plupart de formation ingénieur informatique. Une équipe jeune, comprenant un responsable commercial, un responsable communication et marketing, des développeurs, toujours placée sous la direction de Fabien Marotte.

En tant qu’éditeur de logiciel, Sigscan a fait choix de proposer la technologie BLE (Bluetooth Low Energie), qui permet de recevoir des signaux avec une faible consommation d’énergie. D‘abord positionnée sur le secteur industriel, l’entreprise décide, après la crise sanitaire Covid, d’explorer le secteur médical.

Laure Laforgue est responsable secteur médical chez Sigscan depuis septembre 2021. Après un baccalauréat ES en 2016, Mme Laforgue a fait une école de commerce (Master), avec une première année d’alternance dans une entreprise d’éditeur intranet hospitalier, puis une seconde alternance chez Sigscan, où elle était chargée de développer la solution de l’entreprise en direction du secteur médical. Après une étude de marché visant à analyser la perception de ce type de solution dans le secteur médical, le domaine biomédical est plus particulièrement ciblé, en raison de ses attentes dans le suivi d’équipements mobiles (perfusion, tensiomètre, brancard…) notamment.

Laure Laforgue, Ingénieur d’Affaires
Laure Laforgue, ingénieur d’affaires 
L’équipe SIGSCAN
L’équipe SIGSCAN
Fabien Marotte, CEO de SIGSCAN
Fabien Marotte, CEO de SIGSCAN

 

SIGSCAN Healthcare : la géolocalisation dédiée aux établissements de santé.

Développé depuis début 2021, ce secteur d’activité de Sigscan adresse des problématiques importantes : « comment rechercher mes dispositifs médicaux pour un service biomédical, notamment en cas de maintenance ? », « Comment améliorer les conditions de travail des cadres de santé de l’hôpital à la recherche d’équipements (problème de gestion donc perte de temps) ? », « Quels sont les équipements figurant dans les zones de stockage ? »

Le but est d’améliorer les conditions de travail :
-    Du personnel soignant et des cadres de santé (recherche des dispositifs médicaux et outils quotidiens (pilotage par tableaux de bords)
-    De l’équipe biomédicale et de l’équipe technique et logistique (recherche en cours de maintenance)
-    De la direction des achats (outil de pilotage des plans d’investissement)

Concrètement, la solution en BLE (Bluetooth Low Energie) permet de suivre le matériel biomédical de manière générale, mais aussi le suivi des équipements logistiques (armoires médicales, armoires à pharmacie, charriots, brancards, fauteuils roulants)...

Comment ça marche ? des composants IOT BLE avec des tags (petits boitiers à fixer sur les petits dispositifs tels que les pousse-seringue, les perfusions, les thermomètres…) intègrent une pile et une carte BLE.  Ils émettent un signal Bluetooth toutes les 10 secondes, reçu de deux manières possibles : soit par les bornes WIFI des hôpitaux (interfaçage avec les infrastructures déjà existantes), soit par les récepteurs Sigscan. Un récepteur est juste installé dans chaque zone, de manière flexible, tout en étant compatible avec les équipements médicaux de la structure, sans interférer avec eux (signal faible). Ces tags sont collés à l’extérieur de l’équipement, avec une autonomie de 5 à 15 ans.

Il suffit d’intégrer le plan de l’établissement sur l’interface Sigscan et de positionner les tags, en fonction des attentes du client. Le personnel qui se connecte à l’application retrouve de manière instantanée le matériel égaré par exemple, avec des précisions d’état comme « en cours d’utilisation » ou « positionné dans un autre service ».
Avec le BLE, un système anti-fugue patients peut être mis en place, le système détectant le patient concerné lorsqu’il sort de l’hôpital avec le déclenchement d’une alerte en temps réel sur les DECT.

Des modules supplémentaires avec la technologie RFID ont été prévus pour l’inventaire d’équipements médicaux, l’inventaire de consommables, et l’inventaire de mobilier, notamment au sein des laboratoires. Des Tags passifs RFID (imprimables, pouvant être mis sur du métal, ou à thermocoller sur une surface), des lecteurs RFID portables ou fixes en lien avec l’interface plateforme logicielle Sigscan peuvent être mis en place. Un tag RFID est associé à un matériel et Sigscan Inventory effectue son travail, aidé par le scanneur RFID portable qui inventorie rapidement en se déplaçant. Par exemple, un technicien, muni du « pistolet scanneur RFID », peut passer dans les couloirs d’un hôpital pour faire un inventaire (portée de 15 mètres environ).
Avec le système RFID, il est également possible d’effectuer l’inventaire et la traçabilité du linge d’hôpital (identification, traçabilité de tout type de textile, résistance au lavage). Puis il est référencé avec le scanneur RFID dans la zone concernée.
Ces solutions sont flexibles, avec une mise en place à la fois simple (ne nécessitant pas d’infrastructure particulière) et économique (tag entrée gamme à 12 euros), et permettent un retour sur investissement rapide (mesuré sur 7 mois environ).

A titre d’exemple, en moyenne, avec un suivi d’environ 1 000 dispositifs médicaux, dans un hôpital de 1 000 lits, le coût de la solution est estimé aux alentours de 20 000 euros, comprenant le prix du matériel.

Notez que la société Sigscan est référencée à la CAIH (centrale d’achats publics pour les hôpitaux).
Parmi ses référents santé : Centre hospitalier Universitaire de Bordeaux, Groupement hospitalier Caux Maritime (Centre hospitalier de Dieppe), Hôpital Ambroise-paré AP-HP, Clinique Pasteur…
 

Signature du partenariat de la solution SIGSCAN en collaboration avec le GHT Caux Maritime
Signature du partenariat de la solution SIGSCAN en collaboration avec le GHT Caux Maritime

SIGSCAN Industry
Initialement concentré sur la région toulousaine, ce secteur historique de la société mise désormais sur l’Industrie 4.0 du futur. La solution de Sigscan pour l’industrie vient d’ailleurs d’être référencée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes en tant que solution innovante. En effet, elle a été conçue pour géolocaliser et digitaliser les flux de production et logistiques dans l’industrie.

La solution Sigscan utilise des composants matériels tels que des récepteurs programmateurs BLE/Ethernet Wifi et 4G, récepteurs Bluetooth WIFI ou Ethernet, ainsi que des tags de différents formats en fonction du matériel, pour géolocaliser un flux d’atelier (recherche et réception d’alertes en temps réel), diffuser de l’information sur des étiquettes électroniques géolocalisées (affichage d’informations en temps réel notamment pour les fiches produits, affichage de l’entête OF grâce à un connecteur ERP, détection d’événements en temps réel, changement d’état…).
Le paramétrage est facile et intuitif et l’installation est évolutive. Sur chaque caisse de matériel peuvent par exemple figurer la quantité, les priorités, le client destinataire. Les étiquettes électroniques à fixer sur les contenants se reprogramment grâce à un écran interactif. La connexion sécurisée est assurée par des bornes de programmation, tous les 50 mètres, qui interagissent avec les étiquettes électroniques ou les tags et avec le réseau interne du client par le biais de récepteurs BLE par îlot (mode SaaS ou installation locale, utilisation depuis un PC, une tablette terminale d’atelier, un smartphone). Il existe aussi des Bornes de programmation couvrant 400 m2. La durée moyenne de vie de la pile du tag est entre 5 ans et 15 ans.
Par ailleurs, des alertes visuelles sont possibles (rouge pour l’urgence par exemple) et le visuel du tag est à déterminer avec le client.

Trois modules logiciels sont proposés :

Inventories : module pour la gestion des inventaires incluant le support des tags RFID, le support d’un lecteur RFID fixe et mobile, la gestion des entrées/sorties, et en option le support des portiques RFID.
Asset Tracking : module incluant la localisation Bluetooth en temps réel, les indicateurs de temps réel, les alertes et notifications, ainsi que l’historique des positions.
Asset Tracking + Digital Display : module incluant l’asset Tracking, l’affichage de données sur tags afficheurs bluetooth, l’affichage personnalisé, le connecteur générique pour récupérer les données à afficher de l’ERP.

Gain de temps, sécurisation des process critiques, digitalisation des documents, vision en temps réel des flux de production sont les bénéfices de cette installation. Ces solutions peuvent être adaptées à des secteurs comme l’agroalimentaire, la métrologie, le suivi de caisses navettes dans les usines…

Installation de l'outil SIGSCAN Digital Display au sein de l'usine AviaComp du groupe Sogeclair
Installation de l'outil SIGSCAN Digital Display au sein de l'usine AviaComp du groupe Sogeclair

Organisation et ambitions

Basée à Ramonville-Saint-Agne, au sud-est de Toulouse, la société Sigscan bénéficie d’environ 200 m2 de locaux (développement informatique, bureaux, stockage).
Sigscan établit un cahier des charges avec chaque client, selon ses besoins individuels, pour un chiffrage pertinent de la solution adaptée. En parallèle, l’entreprise toulousaine répond aussi à des appels d’offre. Elle a d’ailleurs été retenue dans le cadre d’un appel à projet européen sur l’innovation dans l’industrie mené par l’EIT Manufacturing, au sein d’un consortium piloté par l’Aerospace Valley, et trois futurs utilisateurs industriels qui sont respectivement italien, allemand et portugais. Cette collaboration a débuté en janvier dernier.

Forte du succès de sa solution biomédicale lancée en 2021, l’entreprise compte poursuivre son développement, en France, mais aussi en Europe. Son équipe devrait ainsi se renforcer, notamment avec des développeurs informatiques et des commerciaux. A terme, Sigscan souhaite devenir une Référence dans le domaine de la géolocalisation pour les centres hospitaliers français, et être une brique essentielle de la construction de l’industrie 4.0 du Futur…


Contact :
SIGSCAN
Tel : +33 (0)5 82 95 90 85
www.sigscan-healthcare.com


M. HASLÉ

 

Partager cet article :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC