Juillet - Août 2017 - N° 233



Associations
L’association CRYOSTEM cible l'HSCT et ses complications !
Close


L’association CRYOSTEM cible les complications de l’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques !

 

CRYOSTEM est une cohorte nationale de ressources biologiques dédiée à l'allogreffe de cellules souches hématopoëtiques (HSCT pour Hematopoietic Stem Cell Transplantation en anglais) et à ses complications. Aujourd'hui sa collection unique en Europe d’échantillons de couples donneur-receveur est mise à la disposition des chercheurs du monde entier pour tenter de mieux comprendre, diagnostiquer et traiter les complications de l'allogreffe de CSH.

Lancée dans le cadre des Investissements d’Avenir par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), inscrite au cœur du Plan Cancer du Gouvernement Français et soutenue par l’Institut National Contre le Cancer (INCa), CRYOSTEM a déjà permis, en moins de cinq ans, de réunir une collection unique en Europe de plus de 150 000 échantillons de couples donneur-receveur avant et après la greffe.

Cette année, l'association CRYOSTEM a participé au congrès annuel de l'EMBT (the European Society for Blood an Marrow Transplantation – 43ème édition) qui s'est tenu à Marseille du 26 au 29 mars 2017, pour afficher sa collection et son potentiel. Cet événement international a réuni 5000 personnes : experts de la greffe de moelle (équipes académiques et cliniques, associations de patients et industriels) mais aussi les patients et donneurs de moelle. Mission réussie pour CRYOSTEM qui a développé sa visibilité, notamment en remettant le Prix du meilleur Abstract lors du congrès et posé les bases de futurs partenariats, notamment en Allemagne et au Canada.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

On[e]Life, accélérateur innovant du futur !
Close


On[e]Life, accélérateur innovant du futur !

Ce bio-accélérateur travaille selon un modèle innovant faisant collaborer ensemble des sociétés de biotechs avec des start-up du numérique « Intelligence artificielle » basées à Marseille. Il souhaite créer un pont entre ces deux univers, dans l'optique de diminuer les temps de recherche et développement.

Actuellement, le développement d'une molécule dure 10 à 20 ans. En intégrant les nouvelles technologies, il est possible de gagner du temps. Le projet On[e]Life a pour mission d’hybrider les sciences de la vie et les technologies numériques, intelligence artificielle en particulier.

Deux porteurs complémentaires

Porteuse du projet On[e]Life, Vanessa Douet-Vannucci a obtenu un doctorat en microbiologie moléculaire et structurale à l'université de Marseille et a ensuite travaillé entre les USA et le Japon en tant que chercheuse indépendante. Elle s'est par la suite orientée sur l'étude du développement du cerveau des enfants entre 3 et 20 ans et sur les maladies neurodégénératives.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

La Fondation pour la Recherche Médicale célèbre 70 ans d’avancées médicales
Close


La Fondation pour la Recherche Médicale célèbre 70 ans d’avancées médicales

2017 marque le 70ème anniversaire de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM), créée sous l’impulsion des Professeurs Jean BERNARD et Jean HAMBURGER pour relancer la recherche médicale française au lendemain de la seconde guerre mondiale.

Cet anniversaire est l’occasion de rappeler les grandes découvertes qui, depuis 1947 et grâce au soutien des donateurs de la Fondation, ont révolutionné la prise en charge des malades. C’est aussi une nouvelle opportunité pour la Fondation, forte du soutien de ses marraines et parrains - Thierry LHERMITTE, Marina CARRERE D’ENCAUSSE, Nagui, Marc LEVY et Catherine JACOB - de se faire connaître auprès d’un plus large public.

Un objectif : concourir au développement d'une recherche française innovante et pionnière, au service de la santé pour tous

1947. La guerre vient de s'achever et la recherche médicale est en panne. Treize scientifiques se mobilisent pour relancer cette formidable machine à vaincre les maladies. Parmi eux, deux hommes qui révolutionneront la pratique médicale : le Pr Jean HAMBURGER, pionnier de la transplantation rénale, et le Pr Jean BERNARD, père de l’hématologie moderne. Ils lancent l’Association pour le développement de la recherche médicale.

« Cette structure modeste va se transformer, quinze ans plus tard, en fondation et prendre une dimension nationale. La Fondation pour la Recherche Médicale est née », rappelle Jacques BOURIEZ, Président du Conseil de surveillance de la FRM. « 132 éminents chercheurs signent alors un appel incitant banques et industriels à se mobiliser financièrement. Parmi eux, de futurs Prix Nobel comme le généticien François JACOB et l’immunologiste Jean DAUSSET ».

Depuis sa création en 1947, la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) est présente sur tous les fronts de la recherche médicale : cancers, maladies neurologiques, cardiovasculaires et infectieuses, maladies rares… Totalement indépendante, agréée par le Comité de la Charte du don en confiance et reconnue d’utilité publique, elle agit grâce à la seule générosité des donateurs. Son objectif : concourir au développement d’une recherche médicale française innovante et pionnière, porteuse de progrès médicaux pour tous.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

« Biologie et médecine du futur », un colloque organisé par Genopole en hommage à Pierre TAMBOURIN : 20 ans d'avancées majeures et l'émergence de nouveaux concepts et approches
Close


« Biologie et médecine du futur », un colloque organisé par Genopole en hommage à Pierre TAMBOURIN : 20 ans d'avancées majeures et l'émergence de nouveaux concepts et approches

Alors que depuis le 1er février dernier, Jean-Marc GROGNET a succédé à Pierre TAMBOURIN à la tête de Genopole, un colloque a été organisé par le biocluster sur le thème « Biologie et médecine du futur », en hommage à son ancien directeur général.

Après avoir décrit les avancées majeures en médecine génomique et biothérapies en particulier, et évoqué la biologie de synthèse, une voie nouvelle qui bouleverse les sciences du vivant bien au-delà de la santé, la journée a retracé les deux décennies que Pierre TAMBOURIN a consacrées à Genopole, à construire la biologie et la médecine de demain. Le colloque « Biologie et Médecine du Futur », placé sous le haut patronage de Thierry MANDON, secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a par ailleurs mis en perspective l’émergence et le futur de nouveaux concepts scientifiques et pratiques médicales. Au programme, notamment, les interventions d'Elaine MARDIS, Nationwide Children’s Hospital - Columbus (Etats-Unis), Yves LEVY, président directeur général de l’Inserm, Pierre CORVOL, vice-président de l’Académie des sciences, Marc PESCHANSKI, directeur scientifique d’I-Stem, Philippe MARLIERE, fondateur et directeur scientifique d’Isthmus, Fulvio MAVILIO, directeur scientifique du pôle de R&D de Généthon, Hervé CHNEIWEISS, Président du comité d’éthique de l’Inserm, et d'André SYROTA, conseiller scientifique CEA & président de l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse (IUCT).

La journée s'est clôturée par le discours de Faten HIDRI, vice-présidente du Conseil régional d’Ile-de-France, et celui de Thierry MANDON, secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui a salué le parcours de Pierre TAMBOURIN, avant de lui remettre les insignes de Commandeur de la Légion d’honneur.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

Fournisseurs
Gros plan sur SCHOTT France et son département Laboratoire
Close


Gros plan sur SCHOTT France et son département Laboratoire

De nouveaux locaux en région parisienne, une gamme de flacons DURAN PURE au plus près des exigences de la pharmaceutique, et une nouvelle ligne de lames pour biopuces, Nexterion®

La société SCHOTT France SAS, représentant exclusif de la verrerie Duran® sur l'ensemble de l'Hexagone, compte parmi les partenaires incontournables des industries, unités de recherche et de contrôle qualité, soumises à des prérogatives rigoureuses en termes de qualité et de productivité. Sa nouvelle gamme de flacons DURAN PURE offre une solution unique sur le marché, complète et immédiate, au plan documentaire pour justifier des certifications et qualifications requises dans le cadre de l’assurance de la qualité, et notamment des pharmacopées européenne, japonaise et américaine.

En janvier 2017, l'équipe SCHOTT France s'est également vu confier la commercialisation des lames et solutions Nexterion®, spécialement conçues pour répondre aux exigences des utilisateurs de biopuces, tandis qu'elle emménageait dans de nouveaux locaux, au sein d'un parc d'entreprises dynamique et convivial à Colombes, en région parisienne.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

Shimadzu acquiert AlsaChim, spécialiste en standards analytiques marqués aux isotopes stables de haute qualité et de leurs applications en recherche clinique
Close


Shimadzu acquiert AlsaChim, spécialiste en standards analytiques marqués aux isotopes stables de haute qualité et de leurs applications en recherche clinique

La marque AlsaChim fait maintenant à 100% partie du groupe Shimadzu
Les clients bénéficient de solutions complètes pour les systèmes analytiques complexes

Shimadzu, l’un des leaders mondiaux en instrumentation analytique, a fait l’acquisition de l’entreprise AlsaChim, une société de recherche sous contrat indépendante basée en France. AlsaChim est spécialisée dans la production de composés marqués aux isotopes stables, des métabolites, des substances pharmaceutiques associées et les applications analytiques. Avec effet immédiat, Shimadzu Europe a acheté 100% d’AlsaChim. Le nom de la marque sera conservé et complété à l’avenir par la mention « a Shimadzu Group Company ». Le prix de l’acquisition reste confidentiel.

Les standards et solutions d’AlsaChim complètent les gammes de logiciels et de matériel Shimadzu

La technologie AlsaChim complète la gamme de produits et de solutions Shimadzu sur le marché clinique. AlsaChim est une entreprise innovatrice établie et renommée fournissant des standards analytiques et des standards internes isotopiques ; ces derniers en particulier sont pour les clients un différentiateur essentiel sur le marché clinique et diagnostique. L’expertise ainsi que les standards isotopiques d’AlsaChim, déjà approuvés par le marché et utilisés comme matériel de référence pour les kits d’application en spectrométrie de masse, représentent un complément apportant une réelle valeur ajoutée aux gammes de logiciels et de matériel Shimadzu. Pour les instruments triples quadripolaires LCMS et le module de préparation d’échantillons entièrement automatisé CLAM-2000, par exemple, Shimadzu sera en mesure de compléter ses gammes d’applications par des kits clés en main et l’ensemble des consommables et réactifs.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

Point d'actu sur... la Verrerie Dumas - Eric LEMONNIER, responsable de production, prend sa retraite. Cyril AUGU lui succède.
Close


Point d'actualité sur la Verrerie Dumas, Eric LEMONNIER, responsable de production, prend sa retraite. Cyril AUGU lui succède

Après près de quarante ans passés au sein de la Verrerie Dumas, Eric LEMONNIER prend sa retraite. Cyril AUGU qui a rejoint l’entreprise il y a quatre ans, lui succède au poste de responsable de production. Fort d'une grande expertise technique en ingénierie et dans la mise en œuvre de projets industriels et scientifiques, M. AUGU va contribuer à renforcer le positionnement de la Verrerie Dumas dans l’étude, la conception et le montage d’installations complètes de laboratoire. A ses côtés, dans l’organisation et la gestion de l’atelier, une équipe de souffleurs de verre qualifiés, dotés de plus vingt ans d’expérience, soutiendra ces nouveaux développements, au plus près des besoins des laboratoires...

Un savoir-faire historique de soufflage au chalumeau du verre borosilicate, sodocalcique ou quartz

La Verrerie Dumas, fondée en 1948, est installée en Touraine depuis plus de 60 ans. L'entreprise fabrique des pièces en verre de laboratoire standards ou sur plan, pour des domaines d’applications très variés (agroalimentaire, oenologie, recherche, enseignement, génie civil, pétrochimie, santé...). Elle se distingue par son savoir-faire de soufflage au chalumeau du verre borosilicate, sodocalcique ou quartz.

Très tôt, la Verrerie Dumas a adopté une démarche qualité et obtenu la Norme Française (NF) pour une partie de ses fabrications. A tous les stades de la production, les opérateurs exercent un autocontrôle qualitatif et quantitatif, validé ensuite par un responsable qualité indépendant. Un contrôle d’Etat est également effectué sur certains produits par le LNE (Laboratoire National d’Essais). Verprecis, Verexa et Verart sont des marques de la Verrerie Dumas.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

« For You » : Découvrez votre accélérateur de projet
Close


« For You » : Découvrez votre accélérateur de projet

Vous recherchez un programme d'excellence pour soutenir et dynamiser votre projet ?
Faites bénéficier vos projets d’un équipement adapté et du support applicatif PROMEGA quelqu’en soit la durée !


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

SAXSpoint – La meilleure empreinte au monde
Close


SAXSpoint – La meilleure empreinte au monde

Anton Paar introduit le SAXSpoint, le système SAXS/WAXS/GISAXS le plus compact et brillant pour le laboratoire. Le système de collimation ponctuelle SAXSpoint dispose d’une résolution et d’une compacité incomparables et se distingue en tant que système SWAXS le plus facile à utiliser sur le marché. L’environnement d’échantillon polyvalent ouvre la voie à de nouvelles applications dans le domaine des nanomatériaux.

L’analyse des matériaux nanostructurés par la diffusion de rayons X à petit angle repose sur des instruments intelligemment conçus, combinant des composants de rayons X de haute qualité et une facilité d’utilisation. Le SAXSpoint utilise des sources et des optiques de rayons X fiables et brillantes, une collimation de rayons sans dispersion et le dernier détecteur hybride de photons utilisé dans le domaine des synchrotrons. Cette installation unique assure une excellente résolution angulaire qui permet à l’utilisateur d’observer des structures nano-dimensionnées au-delà de 200 nm.

Le SAXSpoint offre aux utilisateurs plus d’options d’applications que tout autre système
semblable : l’environnement d’échantillon polyvalent inclut une multitude de porte-échantillons pour les études SAXS et WAXS de tous types d’échantillons en température ou sous humidité relative contrôlée, à contrainte de traction contrôlée ainsi que pour les études GISAXS dans des conditions non ambiantes.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

Collecte et traitement d'échantillons biologiques à haut débit
Close


Collecte et traitement d'échantillons biologiques à haut débit

La pipette électronique multicanaux VIAFLO 96 d’INTEGRA a été adoptée par la société Neoteryx LLC (https://www.neoteryx.com) en tant que partie intégrante d’un nouveau système de prélèvement et de traitement d’échantillons biologiques à haut débit.

Aujourd’hui, les laboratoires cliniques sont confrontés à la nécessité de traiter en parallèle un nombre croissant d’échantillons sans pour autant compromettre la qualité de leurs résultats. À partir d’un certain point, il devient impossible de maintenir le rythme avec des pipettes multicanaux classiques. Beaucoup d’utilisateurs hésitent cependant à investir dans des instruments de manipulation de liquide entièrement automatisés, en raison de la complexité et des coûts associés à de tels systèmes. Le système VIAFLO 96 / 384 (https://www.integra-biosciences.com/fr/pipettes-electroniques/viaflo-96384) comble le fossé entre les pipettes manuelles traditionnelles et les systèmes robotisés.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

Labos publics
Un mécanisme inédit d’extension de la recombinaison homologue chez les bactéries
Close


Un mécanisme inédit d’extension de la recombinaison homologue chez les bactéries

Les étapes précoces de la recombinaison homologue (RH) consistent en l’invasion d’un seul brin d’ADN « donneur » dans un duplex complémentaire « receveur », générant une synapse à trois brins d’ADN communément appelée « D-loop ». Les équipes de Patrice Polard au Laboratoire de microbiologie et de génétique microbiennes, et Rémi Fronzes à l’Institut européen de chimie et de biologie, dévoilent un mécanisme inédit d’extension de l’incorporation d’ADN au niveau de la D-loop de RH. Cette étude a été publiée le 31 mai 2017 dans la revue « Nature Communications ».

Les recombinases RecA/Rad51 sont des effecteurs centraux des étapes d’échanges de brins d’ADN de multiples voies de recombinaison homologue (RH) essentielles pour la stabilité et l’évolution des génomes chez tous les organismes. Elles catalysent la RH sous la forme de polymères assemblés et désassemblés de manière ordonnée sur les brins d’ADN échangés, un processus régi par la fixation et l’hydrolyse d’ATP à l'interface de chaque monomère du filament. La RH débute par la polymérisation de la recombinase sur un brin d’ADN, générant un nucléofilament actif pour son appariement à une séquence d’ADN double-brin (ADNdb) homologue. Il en résulte un intermédiaire à 3 brins d’ADN, communément appelé « D-loop ».


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

Symbioses entre plantes, champignons et bactéries : un éclairage original sur ces alliances ancestrales
Close


Symbioses entre plantes, champignons et bactéries : un éclairage original sur ces alliances ancestrales

Des chercheurs de l’Inra, associant les universités de Lorraine et de Toulouse, et le CNRS, ont reconstitué l’histoire évolutive des symbioses mycorhiziennes et fixatrices d’azote. Leur travail de synthèse apporte un éclairage original sur les symbioses à bénéfice mutuel et sur les mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans la colonisation des racines des plantes par les microorganismes. Une meilleure compréhension de ces mécanismes et de leur modulation par différents facteurs, tels que le génotype de la plante ou le type de sol, devrait faciliter l’utilisation du microbiote des plantes dans le cadre d’une agriculture durable. L’article a été publié dans « Science » le 26 mai 2017.

Des chercheurs des centres Inra de Grand-Est-Nancy et Occitanie-Toulouse associés aux universités de Lorraine et de Toulouse en collaboration avec le Laboratoire des interactions plantes-microorganismes (Inra/CNRS), ont publié le 26 mai 2017 un article de synthèse sur les symbioses mutualistes entre plantes et microorganismes, mettant en perspective leur évolution et les mécanismes moléculaires et cellulaires qui contrôlent leur développement. L’intérêt de cette analyse réside dans la comparaison de plusieurs symbioses emblématiques : la symbiose mycorhizienne à arbuscules, l’ectomycorhize et les symbioses fixatrices d’azote à rhizobiacées et à Frankia.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

N2S, Normandie Sécurité Sanitaire Une plate-forme technologique au service de l'industrie depuis plus de quinze ans
Close


N2S, Normandie Sécurité Sanitaire - Une plate-forme technologique au service de l'industrie depuis plus de quinze ans

Groupement d’Intérêt Public Innovation & Transfert de Technologie depuis mars 2005, la plateforme N2S a été créée à Evreux en 2001 pour satisfaire les besoins et demandes de l’Industrie en sécurité sanitaire. Bénéficiant de l'expertise complémentaire de ses membres et d'un parc instrumental de pointe, elle intervient dans toutes les étapes de développement des projets R&D, aussi bien dans les domaines de l'agroalimentaire et de la cosmétique que du médical et du pharmaceutique...

Excellence et complémentarité d'un réseau d'acteurs dans le domaine de la sécurité sanitaire

La plateforme N2S – Normandie Sécurité Sanitaire - a pour mission d’organiser le soutien apporté à l’innovation et à la modernisation des entreprises dans le domaine de la sécurité sanitaire. Sous son égide, sont réunis des établissements d’enseignement et de formation ainsi que des structures publiques et privées, aux expertises propres et complémentaires :

→ des établissements d’enseignement et de formation : l’Université de Rouen, l’IUT d’Evreux, le LMSM (Laboratoire de Microbiologie Signaux et Microenvironnement), l’ESITPA et le Lycée Léopold Sedar Senghor ;
→ des unités de recherche et de transfert technologique : le CRT AgroHall, le CRT Analyses et Surface, le Comité Nord Plants de pommes de terre SIPRE (Semences – Innovation – Protection – Recherche – Environnement) et le CRITT ADIP ;
→ des entreprises innovantes : BioGalenys...

L’objectif de la plateforme est d’assurer le transfert technologique entre le monde de la recherche et le secteur industriel dans le domaine de la sécurité sanitaire. Sa force repose sur la synergie des compétences de ses membres. Véritable pilote de projets, N2S accompagne ainsi ses clients dans le développement de nouveaux outils et technologies pour la maîtrise de leurs procédés et produits. Sous la forme de collaborations, de prestations R&D ou de location d’équipements, les grands groupes comme les PME et TPE, bénéficient de l'expertise de scientifiques reconnus et de moyens techniques mutualisés performants, à toutes les étapes de leurs projets. Les secteurs de la cosmétique, de l’agroalimentaire et du dispositif médical, sont les premiers concernés.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

Conectus Alsace fête ses cinq ans Simplification & accélération du transfert technologique pour une recherche publique alsacienne au cœur du développement économique
Close


Conectus Alsace fête ses cinq ans - Simplification & accélération du transfert technologique pour une recherche publique alsacienne au cœur du développement économique

Conectus Alsace, première société d'accélération de transfert de technologies (SATT) fondée en janvier 2012, dresse le bilan de ses cinq ans. Simplifier l’accès à la recherche publique alsacienne, augmenter le nombre d’opportunités, accélérer le processus de transfert au bénéfice des entreprises : tels étaient les principaux objectifs de la SATT à sa création. Des chercheurs et entreprises qui ont expérimenté ses services sur le territoire alsacien, témoignent...

L’Alsace : seul territoire français où le dispositif de transfert de technologie est totalement consolidé

Rendre le paysage plus lisible et simplifier le transfert pour les entreprises étaient au cœur des missions premières de Conectus Alsace. Pari tenu ! L’Alsace est aujourd’hui le seul territoire français où tous les partenaires de recherche et d’enseignement supérieur – l’Université de Strasbourg, l’Université de Haute Alsace, l’INSA, l’ENGEES, l’INSERM et le CNRS – ont fait le choix de pleinement mutualiser leurs opérations de transfert au sein de la SATT.

Ces actionnaires académiques de Conectus Alsace représentent plus de 7000 personnes - dont quatre Prix Nobel en activité - exerçant en laboratoires. Depuis cinq ans, tous sont ainsi représentés auprès des entreprises par un seul interlocuteur, la SATT Connectus Alsace, qui leur permet de simplifier et d’accélérer l’ensemble de leurs démarches.

Au terme de cette première période, Conectus a déjà opéré plus de 80 transferts de technologies et investi plus de 20 M€ sur 71 projets. Ces investissements permettent au SATT d’établir la « preuve de concept » d’une technologie issue d’un laboratoire public, de démontrer sa performance, de financer un prototype fonctionnel, autant d’éléments qui réduisent le risque, et facilitent l’adoption de ces technologies par les entreprises...


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

Une avancée majeure dans la compréhension des leucémies en Belgique : les virus livrent leurs secrets
Close


Une avancée majeure dans la compréhension des leucémies en Belgique : les virus livrent leurs secrets

L’équipe de recherche dirigée par Anne Van den Broeke (Institut Jules Bordet – Université Libre de Bruxelles et GIGA - Université de Liège) vient de mettre en évidence un nouveau mécanisme par lequel certains virus induisent des leucémies. Cette découverte, publiée le 23 mai dans la revue Nature Communications remet en question le fonctionnement de ces virus et ouvre la voie au développement de thérapies ciblées pour un type de leucémie particulièrement agressif.

Etudier le virus de la leucémie bovine pour mieux comprendre les leucémies virales chez l’homme

Les infections virales sont responsables d'environ12 % des cancers. HTLV-1 (Human T-cell leukemia virus), le premier rétrovirus oncogène découvert chez l’homme, infecte plus de 20 millions de personnes dans le monde. Il est l’agent étiologique de la leucémie à cellules T de l’adulte, un cancer dont le pronostic est malheureusement souvent défavorable. Le virus de la leucémie bovine (BLV) proche du virus HTLV-1 provoque une pathologie très similaire chez le bovin et le mouton. La maladie que développe le mouton constitue dès lors un modèle particulièrement intéressant pour l’étude des mécanismes menant aux leucémies, et au cancer en général.

Une des propriétés des rétrovirus tel que le BLV ou le HTLV-1 est leur capacité à s’intégrer dans le matériel génétique de la cellule infectée. Jusqu’ici, la principale explication biologique au développement de ces leucémies agressives reposait sur la production par le virus de facteurs ayant des propriétés cancérigènes intrinsèques, appelés protéines oncogènes. Toutefois, l’impact de la localisation du virus au sein de ce matériel génétique (génome) était jusqu’ici considéré comme négligeable.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

Labos privés
Resultance Life, un nouvel acteur du conseil dédié aux sciences de la vie Spécialiste de la performance et de la conformité réglementaire
Close


Resultance Life : un nouvel acteur du conseil dédié aux sciences de la vie, spécialiste de la performance et de la conformité réglementaire

Resultance Life est un nouveau cabinet conseil, spécialiste des sciences de la vie. Fondé en 2016, il est né de la rencontre et de la collaboration entre le cabinet généraliste Resultance (70 consultants, 15 ans d’existence) et deux anciens - associé et manager - Arnaud HUC et Manuella LOPEZ - d'Oxo Pharma, cabinet de conseil spécialiste des Life Sciences.

Après avoir travaillé ensemble au sein d'Oxo Pharma où tous deux ont pu appréhender des problématiques variées et développer avec leurs clients les meilleures pratiques pour le secteur des sciences de la vie, Arnaud HUC et Manuella LOPEZ ont décidé de tirer parti de leurs parcours professionnels complémentaires pour se lancer dans un projet entrepreneurial.

Plus qu'un cabinet de conseil, Resultance Life souhaite se positionner comme un partenaire de l'industrie pharmaceutique et plus généralement des Life Sciences, en développant une approche nouvelle pour les acteurs du secteur, sur la base de deux piliers : l'engagement aux résultats et l'expertise

A vos côtés pour optimiser la performance industrielle, accompagner le changement, améliorer les processus de qualité et de conformité réglementaire

Resultance Life a pour coeur d'expertise l'optimisation de la performance industrielle, l'accompagnement du changement et l'amélioration des processus de qualité et de conformité réglementaire. Ses services s'adressent à tous les acteurs des sciences de la vie : l'industrie pharmaceutique, les grossistes répartiteurs, les laboratoires d'analyse...


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

SGS Courtray double sa surface de laboratoire « hygiène jetable » et s'installe à Oignies !
Close


SGS Courtray double sa surface de laboratoire « hygiène jetable » et s'installe à Oignies !

SGS Courtray a récemment installé son nouveau laboratoire accrédité ISO 17025 à Oignies (62), proche de la métropole lilloise. Opérationnel depuis le 2 janvier dernier, il accueille sur 600 m² les experts dédiés aux mesures de performance sur les produits d'hygiène jetables (changes bébés, hygiène féminine, incontinence, essuie tout, cotons-tiges, papier toilette...) pour des clients internationaux, dans plus de 130 pays. Pas moins de 4 500 produits y sont testés chaque année ! Le nouveau site s'impose par ailleurs désormais comme le centre de compétence mondial du Groupe SGS dans les produits d'hygiène et référent pour ses laboratoires en cours de développement aux États-Unis et en Chine.

Des tests de performance et simulation d'utilisation, à la conception des systèmes et équipements d'essais

L'équipe SGS Courtray est spécialisée dans la mesure de performance, la vérification de conformité et la simulation d'utilisation des produits d'hygiène jetable (tests de fuite, de sensation d'humidité, des attaches et autres mesures de contrôle qualité). Les gammes concernées portent aussi bien sur l’hygiène du bébé et l’incontinence (couches et lingettes) que l’hygiène féminine (tampons, serviettes périodiques), le papier (papier toilette, serviettes en papier), l’hygiène jetable (coton, coton-tige, disques de maquillage), la parapharmacie (compresses, bandes de gaze...). Les caractérisations réalisées sont physiques, mécaniques et chimiques. L’industriel sollicitant ces tests peut ensuite, s’il le souhaite, alléguer des résultats comme argument marketing sur le packaging des produits et/ou dans ses campagnes de publicité.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

L’Institut de Recherche Pierre Fabre (IRPF) et la Phytochemical Society of Europe annoncent les lauréats des Prix IRPF-Phytochemical Society of Europe et lancent un appel à candidature pour l’édition 2018
Close


L’Institut de Recherche Pierre Fabre (IRPF) et la Phytochemical Society of Europe annoncent les lauréats des Prix IRPF-Phytochemical Society of Europe et lancent un appel à candidature pour l’édition 2018

Ces Prix scientifiques récompensent des porteurs de projets de recherche particulièrement innovants en phytochimie dans les domaines de recherche prioritaires de l’Institut de Recherche Pierre Fabre.

L’Institut de Recherche Pierre Fabre (IRPF) et la Phytochemical Society of Europe ont récompensé leurs 3 lauréats 2017 des Prix IRPF- Phytochemical Society of Europe les 28, 29, 30 juin et 1er juillet, à l’occasion du Symposium de Lille de la Phytochemical Society of Europe. Ouverts aux scientifiques du monde entier, ces Prix récompensent des projets de recherche particulièrement innovants en phytochimie dans les domaines thérapeutiques suivants : oncologie, dermatologie, système nerveux central et soins bucco-dentaires (oral care).

Pour cette édition 2017, 3 lauréats ont été récompensés. Pour l’oncologie, Florent Olivon a été nominé pour ses travaux sur le networking moléculaire des molécules isolées des Euphorbiaceae de Nouvelle Calédonie, le Pr. Francesco Epifano avec l’étude des substances naturelles interagissant avec les récepteurs à la mélatonine dans le cadre des épilepsies pour la neurologie et le Pr. Srijit Das pour la dermatologie, dans le cadre de son travail sur le traitement de plaies cutanées associées au diabète grâce à l’utilisation du Momordica charantia.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

Manifestations professionnelles
A VOS AGENDAS ! Lille, les 26 et 27 septembre 2017 Le Pharma Logistics Club organise les journées TIPS : Transport International des Produits de Santé
Close


A VOS AGENDAS ! Lille, les 26 et 27 septembre 2017 - Le Pharma Logistics Club organise les journées TIPS : Transport International des Produits de Santé

Les 26 et 27 septembre prochains se tiendra à Marcq en Baroeul près de Lille, Cité des Echanges, le colloque TIPS – Transport International des Produits de Santé, organisé sous l'égide du Pharma Logistics Club.

Un événement Pharma Logistics Club

Le Pharma Logistics Club (PLC), créé fin 2015, réunit déjà plus de 100 entreprises au niveau national et a accueilli dans le cadre de ses travaux et événements transverses plus de 300 participants en 2016. Actifs dans la supply chain des laboratoires pharmaceutiques (industriels, laboratoires, grossistes-répartiteurs, clusters, fournisseurs en recherche clinique, prestataires...), ses adhérents exercent pour la majorité aux fonctions assurance qualité, transports, emballages, métrologie, traçabilité et administration des ventes. « En effet miroir, les transporteurs, logisticiens et divers fournisseurs engagés dans la distribution des produits de Santé délèguent également leurs collaborateurs les plus qualifiés », souligne Serge ALEZIER, fondateur et président du Pharma Logistics Club. « Notre objectif vise à rapprocher tous les acteurs impliqués dans le transport et la logistique des produits de santé, favoriser les échanges interprofessionnels sur ces secteurs, identifier et diffuser les bonnes pratiques en matière de distribution & certifications... »


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

Rennes, les 7, 8 et 9 mars – une édition exceptionnelle du CFIA 2017
Close


Rennes, les 7, 8 et 9 mars – une édition exceptionnelle du CFIA 2017

Avec plus de 20 000 visiteurs, 40 000 m² d'exposition, 1450 exposants et plus de 500 machines en fonctionnement, l'édition 2017 du CFIA affiche un bilan remarquable. Du 7 au 9 mars derniers, au Parc des Expositions de Rennes, le Carrefour des Fournisseurs de l’Industrie Agroalimentaire s’est déroulé sous le signe du business et de la convivialité...

LA référence des professionnels de l'agro-alimentaire

Fort d'une fréquentation en hausse de plus 5 % [plus de 1000 inscrits supplémentaires] par rapport à l'édition 2016, le CFIA a franchi cette année le seuil des 20 000 visiteurs et conforté la qualité de son visitorat, représentatif de toutes les fonctions de l’usine : production, qualité, maintenance, R&D, bureau d'études, achats, direction... Il n'était d'ailleurs pas rare de croiser dans les allées du salon plusieurs personnes d’une même entreprise venant faire leurs marchés d’idées et de projets concrets, chacune d’elles occupant un poste différent et appréhendant les problématiques de façon distincte. Dans un contexte plus favorable à la création et à la concrétisation de nouveaux projets, l'événement s'est ainsi imposé une nouvelle fois comme LA référence pour les acteurs de l'agro-alimentaire, désireux de construire, d’investir, d’améliorer, de moderniser, d’optimiser la production.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

Du 29 au 31 août 2017 : 1er Congrès FRANCO FILT à Bordeaux
Close


Du 29 au 31 août 2017 : 1er Congrès FRANCO FILT à Bordeaux

Le 1er congrès francophone « Franco Filt », entièrement consacré à la séparation fluides (gaz et liquide) - particules se déroulera à Bordeaux, du 29 au 31 Août 2017. Ce congrès est organisé par l’IFTS (Institut de la Filtration et des Techniques Séparatives), l’Université de Bordeaux, le CNRS et la SF2P (Société Française des Séparations Fluides-Particules).

200 participants internationaux sont attendus, de partout où la langue française est utilisée ! Ce congrès international s’adresse à la communauté scientifique et technique francophone dans le domaine des techniques séparatives particules – fluides (gaz et liquide).

L’accent sera mis sur le caractère innovant, les projets collaboratifs internationaux et sur les travaux liés aux thèmes eau / énergie / ressource / qualité de l’air intérieur / traitement des particules nanostructurées (aérosol de combustion, nanoparticules).
Ces thèmes seront déclinés de l'aspect scientifique aux applications, des méthodes de caractérisation aux équipements et procédés. Sont prévus 60 communications orales et environ 30 posters.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

Le salon ContaminExpo 2017 conforte sa position d’évènement incontournable de la maîtrise de la contamination et des salles propres !
Close


Le salon ContaminExpo 2017 conforte sa position d’évènement incontournable de la maîtrise de la contamination et des salles propres !

Du 28 au 30 mars derniers, le salon ContaminExpo se tenait à deux pas de Forum LABO 2017, au sein du Parc Expo Paris Porte de Versailles. Une belle synergie entre les deux événements est venue conforter les atouts de Contaminexpo et son évolution, dans la continuité de son édition précédente il y a deux ans. Un programme riche d'innovations, la qualité des exposants et des intervenants, la pertinence des thématiques développées et la dynamique des animations, ont fait le succès de cette 15ème édition !

Une surface d'exposition et un visitorat en hausse

Contaminexpo, l'exposition associée au congrès scientifique et technique Contaminexpert, est organisé tous les deux ans, sous l'égide de l'ASPEC, ASsociation pour la Prévention et l'Etude de la Contamination.  La manifestation s'impose comme l'événement de référence en matière de maîtrise de la contamination et des salles propres. 10% de visiteurs supplémentaires y ont été accueillis cette année par rapport à l'édition précédente en 2015, soit 4500 professionnels - opérateurs, utilisateurs, ingénieurs, cadres, dirigeants et décideurs finaux – dans toutes les filières d'activités concernées par le maintien de la chaîne de propreté en salles propres, environnements maitrisés et zones de confinement.


.... Pour lire l'article dans son intégralité dans la Gazette du Laboratoire du mois, abonnez-vous au journal papier !

Manifestations professionnelles à la 1

Infos nouveautés
Nouvelles prestations epServices Eppendorf
Nouveautés Analyse Thermique : pour une meilleure caractérisation des matériaux
Réfrigérants SANS EAU CondenSyn® et blocs réactionnels DrySyn
Synthétiseur parallèle à 8 positions compact
Titrette® -la burette digitale BRAND Pour une titration parfaite
Transmetteurs d’humidité et de température série HMT330 pour des mesures précises
Nouveau Catalogue Général BERND KRAFT - des Solutions à Façon
Secoueurs GFL à pilotage PC
PRESTO W91/W92 - un produit haut de gamme thermodynamique
Tuyaux composite ETFE/PUR pour milieux critiques

Top