La gazette du DIAGNOSTIC / SANTE / Innovation

 

Alcimed a accompagné 5 des 17 lauréats du dernier appel à projets en Recherche Hospitalo-Universitaire (RHU)

Créée en 1993 par deux femmes, Valérie Kniazeff et Géraldine Börtlein, Alcimed est une société de conseil en innovation et développement de nouveaux marchés spécialisée dans les secteurs innovants : sciences de la vie (santé, biotechnologie, agroalimentaire), énergie, environnement, mobilité, chimie, matériaux, cosmétiques, aéronautique, spatial et défense.

Alcimed fêtera ses 30 ans en 2023 et compte aujourd’hui 220 explorateurs de haut niveau, multiculturels et passionnés, ayant une double culture scientifique/technologique et business. Ses équipes sont réparties dans ses 8 bureaux à travers le monde (France, Europe, Singapour et Etats-Unis). La société a développé ces dernières années de nouvelles offres autour de la RSE, de la Data, du Customer Engagement, ou encore dans l’optimisation des parcours patients.

La vocation d’Alcimed est d’aider les décideurs privés et publics à explorer et développer leurs terres inconnues : décrypter les nouvelles technologies, construire et lancer de nouvelles offres, explorer de nouvelles géographies, projeter les futurs possibles, définir de nouvelles manières d'innover.

Le programme d’investissement pour l’avenir (PIA4)

Annoncé en 2020 et doté de 20 Mds€ sur 5 ans, le PIA 4 est axé autour de deux vecteurs de transformation : la transition écologique (dont 3,4 Mds€ pour le développement des innovations et technologies vertes telles que l’hydrogène) et la compétitivité de l’économie, auxquels vient s’ajouter la cohésion sociale et territoriale. Il vise également à accélérer l’innovation dans tous les secteurs avec des investissements stratégiques et prioritaires, ainsi que des financements durables pour les écosystèmes d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation. Du côté de la santé, les deux grandes thématiques qui bénéficient de ce soutien sont les biothérapies et la santé digitale. Le programme est en partie financé par le Plan France Relance, plan de relance français annoncé en réponse à la crise de la COVID-19.

Depuis le premier Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), l’équipe d’Alcimed accompagne les acteurs publics et privés dans l’identification d’opportunités en lien avec ces plans d’ampleur, la réponse aux appels à projets et leur montage stratégique et opérationnel. En amont du financement, Alcimed aide les acteurs à identifier le bon guichet PIA 4, préfigurer un projet à haute valeur ajoutée (étude de marché, recherche de partenaires…) et constituer un dossier gagnant. En aval, les équipes d’Alcimed viennent en appui sur le projet pour accompagner son déploiement opérationnel (notamment commercial vers un premier flux d’affaires si nécessaire), pour aider à diagnostiquer une situation et les résultats et travailler à réorienter une stratégie et sa feuille de route.

Alcimed s’appuie pour cela sur une excellente connaissance du PIA 4, de ses dispositifs de financement et des attentes de ses évaluateurs, son expertise en montage de dossiers gagnants et son expérience des réalités opérationnelles des projets d’innovation développés. Les acteurs publics accompagnés par Alcimed dans cette démarche sont principalement des centres et instituts de recherche ainsi que des établissements sanitaires.

Les 5 projets accompagnés par Alcimed lors du RHU 5

L'appel à projets RHU vise à créer un écosystème conduisant à l’établissement d’un partenariat durable et productif entre équipes académiques et industrielles. L’idée est de soutenir des projets de recherche avec un fort potentiel de transfert rapide vers l'industrie ou vers la société. Le transfert pourra concerner notamment le développement de dispositifs médicaux, de biomarqueurs à visée thérapeutique ou diagnostique, de plateformes technologiques, de bio-informatique ou de biologie des systèmes. L’établissement coordinateur doit être un centre hospitalo-universitaire ou un organisme de recherche (université, organisme national, fondation de coopération scientifique, etc.)

Pour cette cinquième vague d’appel à projets, le jury international a examiné 89 dossiers, dont 24 ont été présentés à l’oral devant un jury international sur des critères de qualité scientifique, d’innovation mais aussi sur leur potentiel en matière de retombées médicales et socio-économiques. Le jury a proposé de retenir et financer 17 projets qui couvrent des aires thérapeutiques et des besoins médicaux variés. Ces 17 projets vont pouvoir bénéficier d’une aide exceptionnelle de 142M€ du programme d’investissement d’avenir.

Les projets lauréats seront financés pour une durée de 5 ans maximum et pourront bénéficier d'un financement d'un montant de 4 à 10 M€. Ils disposent de ce temps pour passer du portage de projet à la diffusion en pratique des soins, tout en vérifiant leur viabilité et leur impact. Il est intéressant de souligner la pluralité des dimensions innovantes portées par ces projets : thérapeutiques, technologiques, organisationnelles…

Les 5 projets lauréats, accompagnés par Alcimed, sont :

DELIVER – Apporter de l’innovation thérapeutique pour les maladies hépatiques avancées (6 660 393 €). Une Innovation thérapeutique de l’Université de Strasbourg.
Digital Urology 3D – Chirurgie augmentée du cancer du rein par les technologies digitales et tridimensionnelles (6 122 736 €). Innovation technologique issue du CHU de Bordeaux.
EpCART – Reprogrammation épigénétique des cellules CAR-T dans les tumeurs solides (9 920 937 €). Innovation technologique issue de l’Institut Curie.
FAME – Améliorer l’expérience des familles des patients de réanimation (9 776 656 €). Innovation organisationnelle de l’Université de Paris.
PrediMAP - Développement et évaluation clinique d’un dispositif médical innovant pour prédire l’accouchement prématuré : « de la recherche fondamentale aux urgences obstétricales » (4 819 134 €). Innovation diagnostic issue de l’APHP.

D’autres objectifs en 2022…

Dans le cadre de l’Innovation Santé 2030, le prochain RHU6 a été annoncé par le gouvernement et sera lancé le 1er semestre 2022. Une enveloppe de 160 millions d’euros lui sera affecté. Les nouveaux projets et les projets non retenus initialement pourront se préparer avant le prochain passage devant le Jury.

Malgré la crise sanitaire actuelle, la France continue d’investir dans l’innovation santé. Alcimed accompagnera également des postulants à deux autres appels à projets aux impacts conséquents pour la santé de demain :
 
• Dans le cadre de l’innovation santé 2030, un appel à projets Instituts Hospitalo-universitaires (IHU) sera lancé courant 2022 à destination de ces instituts dédiés à la recherche, à la formation et aux soins. Alcimed a d’ores et déjà lancé des accompagnements d’équipes hospitalo-universitaires pour cela.
• Toujours dans le même cadre, un autre appel à projets Bioclusters sera lancé courant 2022 dans le but de fédérer les bioclusters français, regroupant différentes structures de la startup à la Big Pharma, et de les faire travailler ensemble pour inventer la médecine personnalisée de demain. Là aussi, Alcimed est actuellement investie dans la pré-configuration de projets de biocluster.

Forte de son aura et d’une bonne année en croissance en 2021, Alcimed compte étoffer encore son équipe actuelle par de nouveaux recrutements et propose de belles opportunités dans le domaine du conseil en innovation. Avis aux explorateurs audacieux et innovants !

Pour en savoir plus : www.alcimed.com

 

Marie Fauchadour

« Diplômée en Sciences Politiques et forte d’une expérience de plus de 16 ans dans le conseil en innovation, Marie Fauchadour est directrice associée en charge du Secteur Public d’Alcimed. Elle dirige une équipe d’une vingtaine de personnes et pilote plus d’une soixantaine de missions par an consistant à accompagner les acteurs des politiques publiques dans la conception, l’expérimentation, la mise en œuvre et l’évaluation de projets complexes. »
 

 

MH

 

 

Partager :

La gazette du DIAGNOSTIC / SANTE / Innovation
Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC