La gazette du DIAGNOSTIC / SANTE / Prévention

 

Conseils simples pour mieux vivre la ménopause

Les vitamines B vous aident à lutter contre les épisodes de fatigue liés à la ménopause. Un supplément de vitamine B, une diminution de la consommation de caféine et l'adoption d'une alimentation à faible indice glycémique peuvent aider à réduire les bouffées de chaleur et les sautes d'humeur.  

MENOPAUSESachant que toutes les femmes sont ou seront un jour concernées par la ménopause, on constate que bien peu d’entre elles sont préparées à cette période de leur vie ! La péri-ménopause (la phase initiale de la ménopause) commence vers l'âge de 50 ans, mais pour certaines femmes, elle commence un peu plus tôt, à 45 ans, et pour d’autres, plus tard, vers 55 ans.
Les femmes qui s'informent sur la ménopause et s'efforcent de modifier leur régime alimentaire et leur style de vie au cours de la quarantaine sont susceptibles de vivre une ménopause plus sereine, plus courte - quatre ans au lieu de dix ans en moyenne - et plus facile à gérer.

Inconforts liés à la ménopause
•    Bouffées de chaleurs et sueurs nocturnes
Alors que les femmes avancent vers la ménopause, les niveaux d’œstrogène et de progestérone commencent à diminuer. Certains jours, ces hormones peuvent chuter brutalement à des niveaux très bas, sans raison apparente, perturbant la glande hypothalamus.
L'hypothalamus est responsable du thermostat interne et du stress causé par la chute des niveaux d’hormones. Cela provoque des perturbations qui font croire à l'hypothalamus que le corps est en surchauffe. Celui-ci réagit en provoquant des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes afin de refroidir le corps.
•    Fatigue, sautes d’humeur, dépression
Ces fluctuations de l'œstrogène et de la progestérone ont également un impact sur le métabolisme, la fonction thyroïdienne et les systèmes énergétiques, donnant souvent lieu à des jours de fatigue inexpliquée et extrême, une humeur maussade, un manque d'énergie et même de la dépression. Ce type de fatigue n'est pas soulagé par le repos ou le sommeil, ce qui donne l'impression que la moindre tâche est épuisante et qu'elle demande des efforts surhumains.
Il existe plusieurs facteurs liés à l'alimentation et au mode de vie, tels que la consommation excessive de caféine, d'alcool et le fait d'être inactif ou la sédentarité, qui peuvent rendre ces journées de fatigue plus intenses encore.
Remplacer le café par des tisanes, réduire la consommation de sucre et reprendre une activé physique régulière sont des étapes dans la bonne direction.
 
Inhouse Publicity - Altrient Complex Vitamines B liposomalesVitamine B à la rescousse
S'il y a un groupe de vitamines qui peut aider à recharger et à relancer l’énergie, ce sont les vitamines B ! les vitamines agissent comme des co-facteurs dans les réactions enzymatiques qui transforment les glucides de l’alimentation en unités d'énergie appelées ATP et que toutes nos cellules peuvent utiliser.
Il existe différentes vitamines B. Les scientifiques ont découvert que ce sont précisément les vitamines B1, B2 et B6 qui interviennent dans la régulation de notre métabolisme à un point tel que les vitamines B2 et B6 aident même à réduire la fatigue.
Prêter attention aux sources de vitamines B dans l'alimentation pendant la ménopause pourrait être très bénéfique. On trouve principalement ce groupe de vitamines dans des aliments tels que les asperges, graines de tournesol, haricots edamame, courges, pois, amandes, œufs, champignons et légumes verts feuillus comme les épinards. Les céréales complètes, les légumineuses à grains et les lentilles sont également des glucides qui contiennent plus de vitamine B.
Si l’on a tendance à choisir des glucides raffinés tels que le riz blanc, les pâtes blanches, le pain blanc, les gâteaux, les biscuits, les pâtisseries et les céréales sucrées pour le petit-déjeuner, on peut ne pas obtenir toutes les vitamines B nécessaires, se rendant ainsi plus vulnérable aux épisodes de fatigue dus à la ménopause. Il est donc essentiel de remplacer le pain blanc, le riz et les pâtes par des aliments bruns ou complets.
Malgré une alimentation équilibrée, ces vitamines ont tendance à ne pas être stockées dans l’organisme. Un apport quotidien est essentiel pendant la ménopause pour maintenir l’énergie et le métabolisme au plus haut ! Compléter son alimentation avec le complexe minéraux et vitamine B liposomal d’Altrient est un moyen judicieux de donner à son corps un surcroît de vitamines B pour aider à conserver son énergie pendant que les hormones continuent de changer.

Vitamine B liposomale
L'un des meilleurs moyens pour donner à son organisme un bon coup de pouce est de prendre un complément alimentaire contenant une forme liposomale de vitamines B, tel que le complexe minéraux et vitamine B d'Altrient. Ce produit hautement bio-disponible surpasse de nombreux autres complexes de vitamines B standards grâce à sa formulation de haute qualité, son système d'administration liposomale avancé et ses nutriments essentiels soigneusement choisis : le chrome, le sélénium et le zinc. C'est le facteur liposomal qui aide à transformer ces vitamines essentielles en un complément facile à absorber et à action rapide, qui atteint rapidement et efficacement les cellules du corps fatiguées et exténuées.
Les vitamines B sont également importantes pour maintenir une humeur, une mémoire et un esprit sains. Plus précisément, le zinc, la biotine et les vitamines B1 et B2 concourent au maintien d’une peau en bonne santé. Le zinc et le sélénium aident à garder des ongles normaux. Le zinc et la biotine facilitent pour leur part la bonne santé des cheveux. Le zinc protège les os, les vaisseaux sanguins et la vue.

Susie Debice Scientifique de l'alimentation et thérapeute en nutrition
Susie Debice Scientifique de l'alimentation et thérapeute en nutrition

Pour en savoir plus : WWW.ALTRIENT.COM
Contact : +33 09 77 21 67 23 ou info@altrient.com

 

 

Partager :

La gazette du DIAGNOSTIC / SANTE / Prévention
Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC