La gazette du DIAGNOSTIC / ALIMENTATION / NUTRITION / Diététique

 

Qilibri, une alternative saine aux méthodes « miracles » pour perdre du poids

Créée fin 2019 par Antoine Chabassol et Bastien Moreau, le start-up Qilibri lutte contre le marché sulfureux des régimes et milite pour en finir avec les régimes restrictifs fortement hypocaloriques. Grâce à sa méthode de rééquilibrage alimentaire sans carence et accompagnée par des professionnels de santé, Qilibri guide ses utilisateurs vers une alimentation plus équilibrée et un mode de vie plus sain, pour retrouver un poids de forme.

Dès le départ, des repas prêts à manger étaient livrés à domicile avec un accompagnement par des diététiciens. Au fur et à mesure, Qilibri a développé une hyper personnalisation du programme proposé à chaque client. Sur la base des données recueillies (âge, poids, taille, habitudes alimentaires, connaissances diététiques, activités sportives, hydratation, impact de l’environnement et globalement de tout ce qui peut jouer un rôle dans le comportement alimentaire), Qilibri a défini de grandes dimensions optimisant leur accompagnement :

- connaissances diététiques
- habitudes alimentaires
- activité physique
- résistance aux changements

Antoine Chabassol précise « Malgré sa dangerosité avérée pour la santé, on perçoit que les Français sont clairement moins sensibilisés, voire désinformés sur les impacts du surpoids et de l’obésité sur la santé. Les campagnes gouvernementales sur le sujet ne semblent pas efficaces, alors qu’il s’agit d’un réel enjeu de santé publique. Il ne s’agit pas de se soumettre aux diktats des publicitaires, mais d’accepter son corps tel qu’il est sans pour autant oublier les impacts réels du surpoids sur la santé et l’espérance de vie.
Chez Qilibri, nous proposons une alimentation adaptée, un accompagnement diététique et une activité physique via des cours de sport en ligne. Ces 3 piliers permettent de perdre du poids efficacement, mais avant tout d’acquérir et de pérenniser de nouvelles habitudes alimentaires durables pour conserver son nouveau poids. »

Un constat alarmant

Le surpoids et l’obésité en France sont des enjeux de santé publique qu’il est parfois difficile de médiatiser sans tomber dans l’excès. Il en résulte un manque de sensibilisation sur le surpoids et l’obésité, à la fois sur les causes et les conséquences sur la santé.

L’OMS a récemment qualifié l’obésité “d’épidémie”, c’est-à-dire une maladie se propageant de façon rapide. Pourtant, dans sa dernière enquête, Qilibri publie un sondage révélant le rapport ambiguë des Français au surpoids et à l’obésité. On peut y lire que seulement 63% des Français considèrent véritablement l’obésité comme une maladie. Paradoxalement, alors qu’une maladie est généralement subie, pour près de 8 sondés sur 10, une personne obèse ou en surpoids est partiellement ou totalement responsable de sa situation !
Ces deux chiffres montrent bien le manque de sensibilisation sur une maladie aux racines multifactorielles (génétiques, hormonales, condition sociale…), maladie qui pourrait par ailleurs être atténuée par la diffusion de meilleures connaissances diététiques au sein de la société.

Une croissance de l’obésité française suivant l’exemple américain avec 25 ans de décalage.

La comparaison des courbes d'obésité françaises et américaines est particulièrement frappante et doit nous pousser à nous demander si notre désinformation sur le sujet ne se retournera pas un jour contre nous. En effet, selon une étude menée dans 16 Etats par les autorités sanitaires américaines, le taux d’américains obèses est passé de 19% en 1997 à plus de 35% en 2020. Si les Etats-Unis font largement la course en tête, la France suit la même tendance. Sur cette période, la proportion de personnes obèses en France a elle aussi doublé pour atteindre 17%, soit un taux proche de celui des Etats-Unis il y a 25 ans. Un Français sur deux est aujourd’hui soit en surpoids, soit en situation d’obésité.

Cette situation est particulièrement alarmante, quand on connaît les conséquences néfastes du surpoids et de l’obésité sur la santé et sur l’espérance de vie. Les personnes obèses peuvent perdre jusqu’à 7 ans d’espérance de vie et pourtant les Français continuent de percevoir cela comme moins dangereux pour la santé que la cigarette ou l’alcool. Dans l’imaginaire collectif, ces deux fléaux sont plus dangereux pour la santé que l’obésité, alors que cette dernière est responsable de 180 000 décès par an en France selon La Ligue Contre l’Obésité, soit plus que les deux autres cumulés.

 

L’importance d’une méthode de perte de poids sans fausses promesses

Fort de son expérience personnelle, Antoine Chabassol est convaincu que Qilibri fait la différence : « J’ai malheureusement fait l’expérience du manque de lisibilité et d’informations sur ces problématiques de poids malgré le fort enjeu de santé publique que cela représente. Très vite, nous nous sommes intéressés avec Bastien Moreau, mon co-fondateur, aux acteurs présents dans ce domaine et notre constat a été alarmant : à part les régimes et méthodes miracles, finalement inefficaces et néfastes pour la santé, les Français n’ont pas beaucoup de choix ! Qilibri naît sur cette idée pour proposer un programme de perte de poids sur mesure qui guide vers une alimentation plus équilibrée et un accompagnement ultra-personnalisé, de qualité et surtout sans fausses promesses. »

Antoine Chabassol poursuit « Il s’agit de guider nos clients vers leur poids de forme, de les aider à améliorer leurs indicateurs de santé comme le cholestérol, l'essoufflement ou les problèmes de sommeil fréquemment liés au surpoids ou à l’obésité. Il s’agit surtout de changer leurs habitudes alimentaires sur le long terme, pour qu’ils comprennent que la clé réside dans l’équilibre alimentaire et non pas dans les régimes à la mode, parfaitement inefficaces, qui fleurissent sur internet dès que le soleil pointe et que les vacances d’été approchent. »

Qilibri va poursuivre son développement pour l’ultra-personnalisation pour répondre aux besoins de personnes en recherche de solutions efficaces !

En savoir plus : www.qilibri.fr
Contact : 01 76 31 02 06 ou contact@qilibri.fr

E.BOUILLARD

 

Partager :

La gazette du DIAGNOSTIC / ALIMENTATION / NUTRITION / Diététique
Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC