La gazette du DIAGNOSTIC / SANTE / Innovation

 

ONWARD signe des accord de licence pour 2 innovations exceptionnelles : une nouvelle interface cerveau-colonne vertébrale et un nouveau traitement de la maladie de Parkinson

Le Professeur Grégoire Courtine a fondé Onward Medical en 2014, afin de développer des thérapies de neurostimulation innovantes permettant aux personnes paralysées de retrouver le mouvement et leur indépendance. Ce spin-off de l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) a fait une entrée très remarquée en bourse (Euronext NL et B) en octobre 2021 en levant 30M€. ONWARD est une société de technologie médicale qui crée des thérapies innovantes pour restaurer le mouvement, l'indépendance et la santé des personnes atteintes de lésions de la moelle épinière. Les travaux d'ONWARD s'appuient sur plus d'une décennie de recherches scientifiques fondamentales et précliniques menées dans les plus grands laboratoires de neurosciences du monde.
 
Dave Marver, l’actuel directeur de Onward MédicalProfesseur Grégoire Courtine, une expertise à la pointe de la technologie

Après ses études en France (Bourgogne – Maths et Physiques) et en Italie (Pavia - médecine expérimentale), il  intègre le laboratoire de Reggie Edgerton à UCLA (Université de Californie à Los Angeles) dans lequel il travaille durant 3 ans sur la neurologie et les bases de la récupération spontanée après lésions de la moelle épinière, et développe de nouvelles stratégies pour restaurer les réseaux neuronaux fonctionnels. Il poursuit ensuite ses recherches en Suisse à l’université de Zurich, avant d’intégrer L’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en 2012 en tant que Professeur associé, puis Professeur depuis 2019.
Il collabore avec la Professeure et neurochirurgienne Jocelyne Bloch du CHUV (Centre Hospitalier universitaire vaudois - Suisse). Ensemble, ils développent des thérapies pour restaurer le mouvement et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de lésions de la moelle épinière ou encore de certaines maladies neurodégénératives invalidantes (telles que la MSA-P, atrophie multi systématisée de type P).

Dave Marver, l’actuel directeur de Onward Médical, apporte également son expertise suite à ses expériences dans le domaine de la recherche publique et privée, mais également dans des entreprises de Tech en Europe et aux Etats Unis.

Des résultats encourageants pour les patients

Onward développe aujourd’hui deux plateformes technologiques « ARC Thérapie » (ARCIM , implantable et ARCEX , externe) qui consistent en une stimulation électrique ciblée et programmée de la moelle épinière. La commercialisation est attendue dès que l’autorisation réglementaire aura été délivrée. Onward a reçu de la FDA la désignation pour « dispositif révolutionnaire », également appelé « statut d’innovation de rupture » (Breakthrough Device Designations) pour les deux plateformes.
 
ONWARD a obtenu les droits d’exploitation de 2 brevets de l'EPFL et du CHUV pour développer et commercialiser ses plateformes dans les 2 indications suivantes (actuellement en cours d'évaluation dans le cadre d'études de faisabilité clinique menées par .NeuroRestore, un centre d’excellence pour les thérapies neurorestauratrices) :

-    Restauration de la mobilité (se tenir debout, marcher...) et du fonctionnement des membres supérieurs, à l'aide d'une interface cerveau-colonne vertébrale sans fil, qui capte les signaux cérébraux enregistrés par un implant cérébral, permettant ainsi de déclencher une stimulation de la moelle épinière et de restaurer le contrôle volontaire des bras et des jambes paralysés. Cette thérapie fait l'objet d'une étude de faisabilité clinique dans le cadre de l'essai STIMO-BSI (Brain-controlled Spinal Cord Stimulation in Patients with Spinal Cord Injury) ;

-    Réduction des troubles de la marche (« freezing » ou blocage de la marche…) chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, par un système de stimulation de la moelle épinière, en s’appuyant sur les résultats de l’essai STIMO, qui a montré que la stimulation programmée et ciblée de la moelle épinière pouvait restaurer la capacité à se tenir debout et à marcher, même après une lésion complète de la moelle épinière. La faisabilité clinique de cette thérapie est actuellement étudiée dans le cadre de l’essai STIMO-Park (Study on Feasibility of Targeted Epidural Spinal Stimulation to Improve Mobility in Patients With Parkinson's Disease).
« Ces 2 nouveaux accords viennent s'ajouter à l'impressionnant portefeuille de brevets d'ONWARD et d’accords de licences exclusives signés avec les plus grands laboratoires de recherche en neurosciences du monde, » comment Dave Marver, PDG d'ONWARD. « Notre travail avec l'EPFL et le CHUV sur des thérapies exploitant une interface cerveau-colonne vertébrale peut aider un groupe plus large de personnes atteintes de lésions de la moëlle épinière à récupérer et améliorer leur mobilité et le fonctionnement de leurs membres supérieurs. Nous sommes également impatients d'explorer davantage et de potentiellement commercialiser des thérapies qui pourraient restaurer et préserver la mobilité des personnes atteintes de la maladie de Parkinson, bien que notre objectif actuel reste de servir la communauté des personnes atteintes de lésions de la moëlle épinière. »

Aux États-Unis et en Europe, 650.000 personnes souffrant de lésions de la moelle épinière pourraient bénéficier de cette technologie nouvelle d’interface cerveau-colonne vertébrale associée à la thérapie ARC d'ONWARD, ce qui leur permettrait de se tenir debout et de marcher à nouveau. Près d'1 million de personnes aux États-Unis et en Europe souffrent d’autre part de troubles de la marche dus à la maladie de Parkinson ; la stimulation de la moelle épinière via la thérapie ARC pourrait maintenir leur capacité à marcher, leur indépendance et leur qualité de vie, malgré la maladie.

Il y a de nombreux axes de recherche toujours en cours pour restaurer le mouvement, l’indépendance et la santé des personnes atteintes de lésions de la moelle épinière, Onward détient plus de 310 brevets délivrés ou en instance dans le monde entier, mais ARC Thérapie est le véritable focus de la société.

« la commercialisation de la plateforme ARCEX (externe) est attendue dès le 2ème semestre 2023, donnant un nouvel espoir aux personnes atteintes de lésions de la moelle épinière, de retrouver le contrôle volontaire des bras et des jambes et de les aider à vivre une vie meilleure et plus indépendante. Nous travaillons sans relâche pour mettre, dès que possible, ces thérapies à la disposition de la communauté de ces patients . Notre futur pipeline comprend également des thérapies très prometteuses pour les maladies neurodégénératives avec syndrome parkinsonien ou d'autres maladies liées au mouvement. »  

Pour en savoir plus : www.onwd.com
Contact : info@onwd.com

E.BOUILLARD

 

 

Partager :

La gazette du DIAGNOSTIC / SANTE / Innovation
Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC