2023-01-16 
Sommeil, somnolence & qualité de vie…

De nouvelles données confirment l’impact de la dermatite atopique sur la qualité de vie des patients et de leur conjoint

A l’occasion des Journées dermatologiques de Paris (JDP), Pfizer, acteur engagé dans l’amélioration de la prise en charge des maladies inflammatoires chroniques, a révélé, les résultats de l’étude Atopy Family Impact menée en partenariat avec l’Association francaise de l’eczéma, auprès de patients souffrant de dermatite atopique et de leur conjoint sur l’impact au quotidien de la maladie.

La dermatite atopique est une dermatose inflammatoire dont les manifestations peuvent être invalidantes tant physiquement que psychiquement pour les personnes qui en sont atteintes[i], soit environ 2,5 millions de Français[ii]. Le patient peut, parfois, avoir à gérer les effets de sa maladie sur d’autres aspects de sa vie comme le sommeil ou encore l’impact direct qu’elle peut avoir sur son ou sa partenaire de vie.

Le sommeil : un indicateur révélateur de la qualité de vie du patient

Selon le projet Atopy Family Impact, la prévalence des troubles du sommeil chez ces patients est de 85,1%[iii].  Or, le sommeil est essentiel au bon fonctionnement biologique et influence la santé[iv].

Un sommeil perturbé et de mauvaise qualité accentue le risque d’irritabilité, de symptômes dépressifs, de prise de poids, d’hypertension ou d’infection. Dans cette étude, 54,6% des patients interrogés ont déclaré dormir moins de 6 heures par nuit, au moins 3 nuits par semaineiii.  L’insomnie peut aggraver les risques de symptômes dépressifs, les symptômes de maladies associées comme des douleurs chroniques et accroitre les risques d’une somnolence diurne[v].

En effet, chez les patients atteints de DA modérée à sévère, la prévalence de la somnolence diurne excessive (SDE) est de 61,4%[vi]. Celle-ci est associée, de façon significative, à une intensité élevée du prurit, de la douleur cutanée et de la sensation de brûlure. Les patients souffrant d’une SDE relatent un état de fatigue, d’épuisement et d’usure tout le temps ou souventvi.

Quel retentissement, pour la dermatite atopique, sur la vie du partenaire ?

Il existe peu de données sur l’impact de la dermatite atopique (DA) sur la qualité de vie du conjoint, hors vie sexuelle, la dernière publication datant de 2007[vii].

Le projet Atopy Family Impact, a évalué l’impact de la maladie sur la qualité de vie du conjoint. Les résultats - 1 266 couples, dont l’un des partenaires est atteint de DA - ont montré que le niveau de stress, le fardeau de la maladie et le sommeil du partenaire étaient directement influencés par le niveau de sévérité de la DA de leur conjointvii.

« Ces résultats suggèrent l’importance d’aborder ces questions avec les patients atteints de dermatite atopique, au-delà du volet purement dermatologique, pour une détection et une prise en charge précoce des troubles du sommeil. L’objectif est d’alléger le fardeau de la maladie sur la vie quotidienne du patient et de leur partenaire », indique le Dr Amine Saighi, directeur médical de l’activité inflammation et immunologie chez Pfizer France.

Pfizer engagé dans l’amélioration de la prise en charge des maladies inflammatoires chroniques

Depuis plus de 20 ans, Pfizer agit pour améliorer la prise en charge des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques et leur permettre de suivre un parcours de soin adapté à leur maladie. L’entreprise concentre ses efforts sur des domaines thérapeutiques dans lesquels les besoins médicaux restent importants et parfois non couverts. Plus d’une vingtaine de molécules sont actuellement en cours de développement dans une dizaine de pathologies. Sur le terrain, Pfizer agit aux côtés d’une dizaine d’associations de patients atteints de maladies inflammatoires chroniques et des organisations professionnelles afin de faire avancer la prise en charge de ces pathologies mais également de faire avancer la prise de conscience autour des conséquences souvent méconnues qu’elles peuvent avoir sur la qualité de vie des patients.

A propos d’Atopy Family Impact iii,vi,vii
Etude observationnelle et transversale réalisée au premier semestre 2021, sur échantillon de personnes âgées de plus de 18 ans souffrant de DA confirmée par un médecin. Le questionnaire comprenait entre autres les caractéristiques sociodémographiques et une évaluation de la sévérité de la DA par le POEM [Patient-Oriented Eczema Measure].
L'étude a obtenu un avis favorable du CPP du CHU de Grenoble, France (numéro de référence 20.04.18.61210) et a été menée conformément aux principes de la Déclaration d'Helsinki. 2530 patients ont été inclus dans l'étude (61,7% femmes, âge moyen ± écart- type 42,4 +/-13,9 ans). 51,1% présentaient une DA modérée et sévère. 1 266 dyades ont été constituées.

À propos de Pfizer – Des avancées qui changent la vie des patients
Chez Pfizer, nous mobilisons la science et nos ressources mondiales pour développer des thérapies qui permettent de prolonger et d’améliorer significativement la vie de chacun. Nous recherchons la qualité, la sécurité et l’excellence dans la découverte, le développement et la production de nos solutions en santé humaine, parmi lesquelles figurent des médicaments et des vaccins innovants. Chaque jour, sur les marchés développés et émergents, Pfizer œuvre à faire progresser le bien-être, la prévention et les traitements pour combattre les maladies graves de notre époque. Conscients de notre responsabilité en tant que leader mondial de l’industrie biopharmaceutique, nous collaborons également avec les professionnels de santé, les autorités et les communautés locales pour soutenir et étendre l’accès à des soins de qualité et abordables à travers le monde. Depuis plus de 170 ans, nous faisons la différence pour tous ceux qui comptent sur nous.
Pour en savoir plus sur nos engagements, vous pouvez visiter notre site internet www.pfizer.fr
 
________________________________________
[i] L. Michel, J.C. Seznec, Pleine conscience et dermatoses inflammatoires : psoriasis, urticaire idiopathique et dermatite atopique, Images en Dermatologie • Vol. XI - n° 6 • novembre-décembre 2018
[ii] Reso Eczéma, L’eczéma en chiffres, https://www.resoeczema.fr/eczema-atopique-en-chiffres/, (consultée le 30/11/2022)
[iii] B.Halioua, J. Taieb et al., Les types d'insomnies chez les patients atteints de dermatite atopique, PO368 Annales de dermatologie Vol. 2 suppl Novembre 2022
[iv] Inserm, Sommeil, Faire la lumière sur notre activité nocturne, https://www.inserm.fr/dossier/sommeil/ (consultée le 30/11/2022)
[v] Inserm, Insomnie, Un trouble neurobiologique et psychologique, https://www.inserm.fr/dossier/insomnie/ (consultée le 30/11/2022)
[vi] B.Halioua, J. Taieb et al., Somnolence diurne excessive chez les patients adultes souffrant de dermatite atopique, PO369 Annales de dermatologie Vol. 2 suppl Novembre 2022
[vii] L Misery, J Seneschal, et al., Impact de la dermatite atopique sur les conjoints des patients, PO367 Annales de dermatologie Vol. 2 suppl Novembre 2022

 

Partager :



Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC