2023-01-23 
Novo Nordisk annonce de nouveaux investissements et poursuit l’extension des capacités de production de son site de Chartres

2023 marque les 100 ans du Groupe Novo Nordisk. En France, l’année démarre par l’annonce d’un nouvel investissement de 130 millions d’euros sur le site de production de Chartres, avec plus de 100 nouveaux postes pour mettre ce projet en œuvre en 2023.
L’objectif à atteindre est le triplement de la capacité d’assemblage et de conditionnement du stylo FlexTouch® au sein de NNP4, bâtiment le plus récent (livré en 2020), afin de répondre à une demande croissante des patients dans le monde. Le chantier de l’extension NNP4 a démarré fin 2022.

 
L’investissement de 130 millions d’euros sur le site de Chartres va permettre une extension de 7 850 m2, surface qui sera dédiée à la création de 4 lignes de stylos injecteurs FlexTouch®, 2 lignes d’assemblage, et 2 lignes de conditionnement (packaging). Des bureaux, salles réunion ainsi qu’une grande salle de fitness verront également le jour, pour que l’augmentation des effectifs s’accompagne d’une amélioration de la qualité au vie au travail. Les équipes de production – opérateurs, techniciens, ingénieurs – seront renforcées en conséquence dans les prochaines années.
 
Novo Nordisk poursuit sa stratégie de production « verte »
Le bâtiment NNP4 est très performant au plan énergétique. Magasin froid, magasin ambiant et contrôle qualité occupent actuellement 11 000 m2.
« Après extension, nous serons capables de tripler le volume de production tout en maintenant notre objectif de neutralité carbone grâce à la vapeur industrielle produite à partir de la biomasse » précise David Ester, Project Vice President.
 
Des systèmes « intelligents »
Le bâtiment NNP4 est aussi équipé de technologies de pointe. « Nos installations de manufacturing intelligence sont dorénavant capable de détecter les défaillances, grâce à l’analyse de données en temps réel sur l’efficacité des équipements. Des caméras permettent d’augmenter sensiblement la finesse de détection pour intervenir en maintenance préventive plutôt que curative », poursuit David Ester.
« L’automatisation et la robotisation apporteront de la flexibilité et faciliteront le travail des opérateurs de ligne. Par ailleurs, cela permettra une adaptation aux produits, ce qui sécurisera davantage nos processus de production », complète Lone Charlotte Larsen, Corporate Vice President de Novo Nordisk Production Chartres.
Fin 2024, des véhicules autonomes permettront le transfert des produits entre les lignes et le magasin. La première ligne d’assemblage et la première ligne de conditionnement seront opérationnelles fin 2024 – début 2025 (réception sur le site à l’été 2023).  Les deux autres le seront pour mi-2025.
« Entre la livraison d’une ligne sur site et son lancement en production de routine, il y a environ un an de travail : installation, vérification, qualification et formation des collaborateurs pour assurer le haut niveau de qualité et de sécurité des produits », détaille Etienne Tichit, Corporate Vice President et Directeur Général de Novo Nordisk France.
Ces 4 nouvelles lignes sont conçues pour s’adapter aux nouvelles générations de traitements. Enfin, avec cette expansion, le site de production chartrain de Novo Nordisk poursuit également sa diversification à d’autres aires thérapeutiques que le diabète.
 
 
A propos de Novo Nordisk
Novo Nordisk est une entreprise de santé internationale de 1er plan, créée en 1923, détenue par une fondation et dont le siège social est situé au Danemark. Notre mission est d’impulser le changement pour vaincre le diabète et d'autres maladies chroniques graves telles que l'obésité ainsi que les troubles de la croissance et les pathologies hémorragiques rares (hémophilie, thrombasthénie de Glanzmann).
Novo Nordisk emploie environ 53 000 personnes dans 80 pays et ses solutions de santé sont disponibles dans 170 pays. Environ 300 collaborateurs (dont deux tiers sur le terrain) travaillent pour la filiale française de Novo Nordisk dont le siège est situé à Paris - La Défense. Le site de Chartres est spécialisé dans la production de cartouches et de flacons d’insuline, ainsi que dans l’assemblage et le conditionnement de stylos injecteurs préremplis. En 2022, de nouveaux investissements ont permis l’installation d’un module dédié au conditionnement d’un médicament de la classe des analogues du GLP-1 (glucagon-like peptide-1) indiqué dans le diabète de type 2. Avec environ 1 450 salariés, le site de production chartrain de Novo Nordisk est le 1er employeur privé en Eure et Loir. Chaque jour, plus de 8 millions de personnes diabétiques dans le monde bénéficient d’une insuline « Made in Chartres ».
Plus d'informations sur https://www.novonordisk.fr/

 

Partager :



Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC