PHARMAGORA 2024     AVEC SANTE     DIAG    


2023-02-09 
Le muscle, un enjeu de santé publique majeur

  • Vers une Fondation de Myologie pour étudier et soigner le muscle avec les meilleures équipes internationales
  • Deux évènements de sensibilisation en 2023 : les premières « Assises du Muscle » et une « Semaine du Muscle »


Peler un fruit. Enfiler une aiguille. Taper un code. Manger. Monter l’escalier. Parler. Marcher. Bouger.
Respirer... nos mouvements et toutes nos fonctions vitales dépendent du bon fonctionnement des 600 muscles de notre organisme qui représentent 40 % de notre masse corporelle.

Au-delà de leur fonction première (la motricité), les études ont démontré que l’état des muscles, en interagissant avec de nombreux organes et mécanismes biologiques (digestion, posture, régulation de la température corporelle, du stress, du cholestérol, renforcement du système immunitaire...), est un déterminant majeur de l’état de santé de chacun. Par ailleurs, si 400 maladies neuromusculaires sont identifiées, le muscle est également affecté dans les principales pathologies chroniques comme les maladies métaboliques, les maladies cardiovasculaires, mais aussi le cancer et le diabète, et peut constituer pour ces pathologies un marqueur pronostique.

Le muscle représente donc un réel enjeu de santé publique mais n’est aujourd’hui pas reconnu en tant que tel et son étude scientifique et médicale - la myologie - reste insuffisamment reconnue et enseignée.

 

Communiqué de presse en PDF

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC