PHARMAGORA 2024     DIAG     AVEC SANTE    


2023-02-10 
Grippe : ouvrir la vaccination à l'ensemble des enfants âgés de 2 à 17 ans

Après avoir été saisie par la Direction générale de la santé, la HAS recommande que la vaccination contre la grippe saisonnière puisse être proposée chaque année aux enfants sans comorbidité âgés de 2 à 17 ans révolus, sans qu'elle soit rendue obligatoire. L'objectif est de permettre son remboursement et de limiter la diffusion et l'impact de la grippe sur la population. Les cinq vaccins existants peuvent être utilisés, mais la HAS émet une recommandation préférentielle pour celui qui s'administre par spray nasal.
 
Chaque année, la grippe saisonnière touche deux à six millions de personnes en France, et est responsable en moyenne d'environ 9 000 décès. La vaccination antigrippale est aujourd'hui recommandée aux personnes qui présentent un risque de forme sévère de la maladie, du fait d'un âge supérieur à 65 ans ou en cas de comorbidités. Elle est également recommandée pour certains professionnels, en particulier ceux qui sont en contact régulier et prolongé avec les personnes à risque de forme sévère de grippe. La Direction générale de la santé a saisi la HAS en janvier 2022 pour qu'elle évalue l'intérêt, en France, de l'extension de cette vaccination aux enfants et adolescents n'ayant pas de comorbidité. Celle-ci est déjà recommandée chez les enfants de 6 mois à 17 ans dans plusieurs pays tels que le Royaume-Uni, l'Espagne ou encore l'Autriche pour limiter l'impact sanitaire et organisationnel de la maladie.
Pour répondre à la saisine, la HAS a pris en compte l'impact de la grippe sur la santé publique, la couverture vaccinale des personnes à risque, la disponibilité et l'efficacité des vaccins, ainsi que l'impact attendu d'une vaccination des enfants et adolescents.
 
Une bonne tolérance et une efficacité des vaccins établies dans les études
Les études analysées par la HAS montrent une bonne efficacité et tolérance des vaccins contre la grippe chez les enfants de 2 à 17 ans. Les études des revues Cochrane, par exemple, concluent à l'efficacité de la vaccination contre la grippe saisonnière chez les enfants sans comorbidité pour prévenir l'infection (efficacité vaccinale de 78 % pour les vaccins vivants atténués, 64 % pour les vaccins inactivés).
Concernant le profil de sécurité, les données de pharmacovigilance des vaccins contre la grippe chez l'enfant disponibles en France (Fluarix Tetra®, Vaxigrip Tetra®, Influvac Tetra®, Flucelvax® et Fluenz Tetra®) ne montrent aucun signal particulier de tolérance. Les données européennes et mondiales confirment la sécurité de ces vaccins chez les enfants.
 
Une vaccination par voie intranasale recommandée pour les enfants de 2 à 17 ans
L'analyse de ces données permet à la HAS de recommander que la vaccination contre la grippe saisonnière soit intégrée au calendrier vaccinal pour être proposée chaque année aux enfants sans comorbidité âgés de 2 à 17 ans révolus, sans la rendre obligatoire. La HAS précise que la recommandation ne concerne pas les enfants âgés de moins de deux ans car l'intégration de cette vaccination au calendrier vaccinal soulève des questions d'acceptabilité et le manque de données probantes sur l'efficacité dans cette tranche d'âge.
Chacun des cinq vaccins qui dispose d'une autorisation de mise sur le marché chez l'enfant (Fluarix Tetra®, Vaxigrip Tetra®, Influvac Tetra®, Fluenz Tetra®, Flucelvax®) peut être utilisé, néanmoins la HAS émet une recommandation préférentielle pour le vaccin par voie intranasale Fluenz Tetra®. Ce mode d'administration plus simple (pulvérisation dans le nez) devrait en effet être mieux accepté par les enfants et leurs parents.
Pour la HAS, la mise en œuvre de cette recommandation offre de multiples bénéfices en matière de santé publique. Bénéfice individuel d'abord, pour protéger contre les conséquences de la maladie, puisque les enfants âgés de moins de 15 ans, et plus particulièrement ceux qui sont âgés de 2 à 5 ans, sont surreprésentés parmi les cas de syndrome grippal vus en consultation de médecine de ville (9 % pour les moins de 2 ans, 19 % pour les 2-5 ans, 15 % pour les 6-14 ans) et aux urgences (14 % pour les moins de 2 ans, 23 % pour les 2-5 ans, 15 % pour les 6-14 ans) alors que les enfants de moins de 2 ans, de 2 à 5 ans et de 6 à 14 ans ne représentent que respectivement 2 %, 5 % et 11 % de la population. Bénéfice individuel indirect ensuite : cette vaccination permettrait d'alléger le poids de la grippe dans les services pédiatriques. Et, enfin, bénéfice collectif : la HAS estime que cette vaccination chez les enfants de 2 à 17 ans – qui constituent le réservoir de la grippe - permettrait de limiter la diffusion de la maladie au sein de la population et des personnes âgées.
Dans cette recommandation, la HAS souligne également la nécessité du remboursement des vaccins contre la grippe saisonnière pour les enfants de 2 à 17 ans afin que tout parent qui le souhaite puisse faire vacciner son enfant contre la grippe sans frein financier.  
Pour favoriser la vaccination antigrippale chez les enfants, la HAS souligne la nécessité d'accompagner cette recommandation par un dispositif d'information des professionnels de santé et des parents.
Comme l'ensemble des recommandations vaccinales de la HAS, la recommandation vaccinale antigrippale chez les enfants et adolescents sera mise à jour selon l'évolution des données disponibles.


Pour en savoir plus : Lire le communiqué de presse en ligne

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC