AVEC SANTE     PHARMAGORA 2024     DIAG    


2023-02-16 
L’UCRM et l’Hôpital Joseph Ducuing s’engagent ensemble pour les publics les plus fragilisés

Acteurs incontournables en matière de santé, de solidarité et d’accompagnement des publics les plus défavorisés et fragilisés, l’Hôpital Joseph Ducuing et l’association Union Cépière Robert Monnier (UCRM) viennent de s’associer autour d’un partenariat unique en France afin de faciliter l’accès aux soins des personnes les plus précaires. Ce partenariat se concrétise et s’articule dans un Programme de Convergence Médico-Sociale qui doit permettre entre autres actions : - La création d’un guichet régional unique afin de faciliter le parcours de ces patients en grandes difficultés, - La constitution d’un observatoire régional afin de favoriser la régulation des places et vérifier l’adéquation entre l’offre médico-sociale et les besoins.

FÉDÉRER LES ACTEURS EXPERTS POUR PLUS D’EFFICIENCE ET DE COORDINATION La Plateforme Santé Précarité de l’Hôpital Joseph Ducuing intervient depuis 2015 sur le territoire toulousain auprès des acteurs impliqués dans le champ de la précarité, mais aussi des populations vivant en squats et bidonvilles. Elle mobilise un réseau de 600 acteurs spécialisés (médical, social, hospitalier, libéral...) et accompagne 1 300 personnes sur 38 squats et bidonvilles, afin de leur permettre d’accéder à des parcours de soins adaptés à leurs besoins mais auxquels sans être accompagnés, ces publics marginalisés renoncent trop souvent. De son côté, l’Union Cépière Robert Monnier (UCRM) gère depuis plusieurs années, des établissements sociaux et médico-sociaux (dont des lits d’accueil médicalisés, des lits halte soins santé et appartements de coordination thérapeutiques) à destination des personnes confrontées à des difficultés spécifiques d’hébergement et de santé. L’association a également conçu une série de dispositifs visant à la réduction des inégalités sociales de santé parmi lesquels le Relais Santé, l’Équipe de Coordination Thérapeutique Ambulatoire (ECTA) ou l’Atelier de Lutte contre les Souffrances Psychosociales. Les résultats encourageants de ces différents dispositifs ont amené l’UCRM à concevoir un projet global visant à leur articulation, à leur étayage et à leur essaimage en Occitanie, avec toujours pour but principal : la coordination des acteurs de la santé au service des populations les plus vulnérables.

Communiqué de presse en PDF

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC