DIAG     PHARMAGORA 2024     AVEC SANTE    


2023-02-17 
Visualisation médicale 3D : l’IFMK Saint-Michel révolutionne la formation grâce à la table Anatomage

Enseignement médical / kinésithérapie
L’IFMK Saint-Michel révolutionne la formation grâce à la table de visualisation médicale Anatomage


 
Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie situé dans le 15e arrondissement de Paris, l’IFMK utilise depuis 5 ans la table Anatomage, leader de la visualisation de l’anatomie humaine en 3D, pour l’enseignement de l’anatomie. Cet outil, unique sur le marché pour son image ultra réaliste au niveau de détail identique au corps humain, a permis à l’institut de redynamiser l’enseignement de l’anatomie et d’offrir aux étudiants un outil immersif pointu. La table de dissection est devenue un support essentiel pour de nombreuses matières enseignées à l’Institut.
 

Un enjeu : intéresser les étudiants à l’anatomie malgré des supports peu immersifs
 
L’IFMK propose un cursus en quatre ans (après une année universitaire validée) pour préparer au Diplôme d’Etat de Masseur-Kinésithérapeute. L’Institut accueille chaque année une soixantaine de nouveaux étudiants en 1ère année.
L’enseignement dispensé vise à acquérir toutes les connaissances théoriques et la maîtrise pratique nécessaires à l’exercice du métier. Il inclut une formation incontournable à l’anatomie mais celle-ci souffrait d’un manque de supports adaptés pour son enseignement.
 
Les cours magistraux s’appuient sur des supports papiers comme les monographies, des ouvrages référents tels le Gray’s ou le Kamina. Ces méthodes figées et peu immersives étaient aussi de moins en moins adaptées à la nouvelle génération d’étudiants, habituée à utiliser par ailleurs des applications de visualisation 3D.
 
Le recours aux dissections ou à la plastination1, alternatives plus « concrètes » reposant sur l’utilisation de vrais corps, était devenu très complexe du fait du manque de corps disponibles pour la science et du coût que représente l’acquisition, la maintenance et la conservation. L’intérêt des étudiants était en baisse constante, et avec lui, leur niveau et leurs résultats.
 

Communiqué de presse en PDF

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC