MEDINTECHS     MEDINOV     AVEC SANTE     PHARMAGORA 2024     DIAG    


2023-03-23 
Dupixent® (dupilumab) : premier et seul médicament ciblé approuvé par la Commission européenne pour le traitement de la dermatite atopique sévère de l’enfant à partir de six mois

•    Environ sept fois plus de patients âgés de 6 mois à 5 ans traités par Dupixent pour une dermatite atopique sévère ont présenté une peau normale ou quasi-normale, avec réduction de la sévérité globale de la maladie, comparativement au placebo.
•    Rapide diminution des démangeaisons dès la troisième semaine de traitement par Dupixent et améliorations significatives après 16 semaines, qui se sont maintenues pendant un an.
•    Dupixent est désormais une option thérapeutique pour près de 80 000 nourrissons et jeunes enfants présentant une dermatite atopique sévère non contrôlée en Europe.
•    Troisième approbation accordée à Dupixent par la Commission européenne au cours des quatre derniers mois.


La Commission européenne (CE) a approuvé Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) pour le traitement de la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 mois à 5 ans candidat à un traitement systémique. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament ciblé indiqué pour le traitement des enfants de cette tranche d’âge en Europe et aux États-Unis.

Korey Capozza, M.P.H.
Fondatrice et Directrice Générale, Global Parents for Eczema Research (GPER)
« Les répercussions étendues et profondément invalidantes de la dermatite atopique sévère sur les nourrissons et les jeunes enfants sont déchirantes à observer. J’ai personnellement pu constater à quel point cette maladie chronique de la peau peut perturber la vie de familles entières lorsqu’elle n’est pas contrôlée. La capacité d’intervenir au moyen de médicaments efficaces pendant la petite enfance peut permettre de surmonter les immenses difficultés que cette maladie cause aux enfants et à leur famille pendant ces années décisives de leur développement. »

Communiqué de presse

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC