MEDINOV     AVEC SANTE     DIAG     MEDINTECHS     PHARMAGORA 2024    


2023-03-29 
Dupixent® pourrait devenir le premier médicament biologique contre la bronchopneumopathie chronique obstructive, après une étude pivot montrant une réduction significative des exacerbations

•    Premier et seul médicament biologique à démontrer une réduction cliniquement et statistiquement significative (30 %) des exacerbations par rapport au placebo
•    Premier et seul médicament biologique à montrer une amélioration rapide et significative de la fonction pulmonaire (160 ml dans le VEMS) par rapport au placebo (77 ml dans le VEMS)
•    Premier et seul médicament biologique à démontrer des améliorations significatives de la qualité de vie et des symptômes respiratoires
•    La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est la troisième grande cause de décès dans le monde et aucun nouveau traitement de cette maladie n’a été approuvé depuis plus de dix ans ; l'essai a recruté des patients atteints d'une maladie modérée à sévère et présentant des signes d'inflammation de type 2 (c-à-d éosinophiles sanguins ≥300 cellules/μL)
•    La BPCO est la septième maladie dans laquelle Dupixent a donné des résultats positifs dans le cadre d’un essai clinique pivot, confirmant le rôle clé des interleukines 4 et 13 dans ces maladies inflammatoires de type 2.


Un essai de phase III évaluant l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) comparé à un placebo chez des adultes sous traitement inhalé standard maximal (trithérapie) et présentant une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) non contrôlée avec signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et l’ensemble de ses critères d’évaluation secondaires. Dupixent est le premier et le seul médicament biologique ayant permis d’obtenir une diminution cliniquement et hautement significative (30 %) des exacerbations aiguës modérées ou sévères de la BPCO (détérioration rapide et aiguë des symptômes respiratoires), ainsi que des améliorations significatives de la fonction respiratoire, de la qualité de vie et des symptômes respiratoires dus à la BPCO.

Communiqué de presse

 

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC