DIAG    


2023-04-27 
Ciliatech lève 3,5 millions d’euros lors d’une série A

Les fonds vont permettre à Ciliatech de poursuivre le développement de son implant révolutionnaire CID contre le glaucome et de lancer des essais cliniques en Europe, en vue de l’obtention du marquage CE
 
Chavanod (près d’Annecy), France, le 25 avril 2023 – Ciliatech, medtech spécialisée en ophtalmologie qui développe une nouvelle classe d’implants pour le traitement durable du glaucome, annonce aujourd’hui avoir levé 3,5 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques BNP Paribas Développement, Kreaxi et Bernard Chauvin. Cette série A est constituée de 1,75 million d’euros en capital et 1,75 million d’euros en prêts bancaires. Depuis sa création en 2017, Ciliatech a levé au total 6 millions d’euros.
 
Cette levée de fonds va permettre à Ciliatech de poursuivre le développement de son implant destiné au traitement du glaucome, le CID (Cilio-scleral Inter-positioning Device – Dispositif d’Interposition Ciliosclèrale). Il s’agit d’une technologie révolutionnaire qui bouleverse l’approche traditionnelle de la chirurgie du glaucome. Le dispositif CID diffère des autres implants utilisés pour améliorer le drainage de l’humeur aqueuse dans l’œil, abaissant ainsi la pression intraoculaire (PIO) pour limiter la perte de vision. Alors que toutes les techniques chirurgicales et les implants existants pénètrent dans la chambre antérieure de l’œil, le CID est le tout premier implant qui laisse celle-ci totalement intacte.

A propos de Ciliatech
Ciliatech, société de medtech spécialisée en ophtalmologie, développe une nouvelle classe d’implants pour répondre au besoin croissant de traitement durable et sans effet indésirable contre le glaucome. Cette maladie touche 80 millions de personnes par an dans le monde. Le dispositif révolutionnaire développé par la société, le CID (Cilio-scleral Inter-positioning Device – Dispositif d’Interposition Ciliosclèrale) est le premier implant du marché qui réduit la pression intraoculaire (PIO) sans pénétrer dans la chambre antérieure de l’œil, ni créer de filtration sous-conjonctivale. Ces critères majeurs permettent d’éviter les complications graves et les lacunes des autres techniques chirurgicales du glaucome. Comme le CID est inséré entre seulement deux zones de l'œil (uniquement entre le corps ciliaire et la sclère), il offre l'avantage inégalé d’ouvrir la voie uvéosclérale naturelle sans altérer le segment antérieur de l'œil.
La société, créée en 2017 par le Dr Philippe Sourdille, chirurgien ophtalmologiste et inventeur, et Olivier Benoit, ingénieur chevronné et entrepreneur en biotechnologie, a récemment initié un troisième essai clinique pour tester la dernière génération de son implant. Ciliatech est basée près d’Annecy et a levé à ce jour 6 millions d’euros.
www.cilia.tech

Pour accéder au communiqué

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC