DIAG    


2023-05-16 
DBV Technologies annonce la publication par le New England Journal of Medicine des données de l’étude EPITOPE de phase 3 évaluant Viaskin™ Peanut chez les enfants de 1 à 3 ans

•    Le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié des résultats qui ont démontré que le traitement par immunothérapie épicutanée (EPITTM) avec Viaskin Peanut était statistiquement supérieur au placebo pour désensibiliser les enfants à l’arachide en augmentant la dose d’arachide déclenchant les symptômes allergiques.
•    Comme indiqué dans la publication, ces données sont considérées comme de « très bonnes nouvelles » pour les enfants âgés de 1 à 3 ans allergiques à l’arachide, car il n'existe actuellement aucune option thérapeutique approuvée pour les enfants allergiques à l’arachide âgés de moins de 4 ans.
•    DBV fait progresser les démarches réglementaires pour Viaskin Peanut chez les enfants âgés de 1 à 3 ans dont l'allergie à l'arachide est confirmée.


DBV Technologies (Euronext : DBV – ISIN : FR0010417345 – Nasdaq Stock Market : DBVT), une société biopharmaceutique de stade clinique, a annoncé aujourd’hui que son étude EPITOPE de phase 3 sur l’immunothérapie épicutanée (EPIT) portant sur Viaskin™ Peanut chez les enfants âgés de 1 à 3 ans a été publiée dans le New England Journal of Medicine, renforçant ainsi la possibilité d’une nouvelle option thérapeutique contre les allergies alimentaires pour cette population.

« Nous sommes ravis de voir les données de l’étude de phase 3 EPITOPE publiées dans le New England Journal of Medicine, mettant en évidence des résultats prometteurs pour les enfants âgés de 1 à 3 ans allergiques à l’arachide et leurs proches », a déclaré Daniel Tassé, directeur général de DBV Technologies. « Cette publication intervient peu de temps après avoir reçu le retour de la FDA sur le pre-BLA1 , qui a tracé la voie réglementaire pour notre programme Viaskin Peanut chez les enfants de 1 à 3 ans. Les parents et les soignants attendent avec impatience des options thérapeutiques approuvées par la FDA dans ce groupe d’âge. Nous sommes heureux que le NEJM ait ainsi confirmé ce que nous savions être une réalité : les données EPITOPE représentent une nouvelle avancée vers un avenir avec davantage de traitements [approuvés] contre les allergies alimentaires. »2

Communiqué de presse en PDF

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC