AVEC SANTE     DIAG     PHARMAGORA 2024    


2023-06-06 
Transgene présente des données immunologiques démontrant que TG4001, un vaccin thérapeutique innovant contre le cancer, peut induire des réponses immunitaires contre les antigènes du HPV16 dans l’essai de Phase II en cours

TG4001 peut induire des réponses immunitaires de novo contre les antigènes E6 et E7 du HPV16 chez des patients atteints de cancers anogénitaux HPV16-positifs
Les patients présentant une réponse clinique complète présentent aussi une forte immunoréactivité induite par le vaccin thérapeutique
Transgene prépare un essai clinique à visée d’enregistrement

Strasbourg, France, le 5 juin 2023, 7h30 CET – Transgene (Euronext Paris : TNG), société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies virales pour le traitement du cancer, annonce la présentation de nouvelles données sur TG4001. Ces données confirment la capacité de ce candidat vaccin thérapeutique innovant à induire des réponses immunitaires contre les antigènes du HPV16, qui sont associées à des réponses antitumorales. Ces résultats ont été présentés dans un poster lors du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO 2023), à Chicago (États-Unis).

TG4001 est un candidat vaccin thérapeutique basé sur un vecteur viral. Il fait actuellement l’objet d’un essai clinique randomisé et contrôlé de Phase II comparant la combinaison de TG4001 plus avelumab contre avelumab seul chez des patients ayant un cancer anogénital HPV16-positif (NCT : 03260023). Les données présentées à l’ASCO ont été générées chez 46 patients traités dans les deux bras de l’étude.

TG4001 induit une réponse adaptive spécifique

58 % des patients ayant reçu TG4001 + avelumab ont montré une augmentation des réponses immunitaires contre les antigènes HPV contre 9 % dans le bras avelumab. Au début de l’étude, seuls 4 patients sur 46 présentaient une réponse immunitaire contre les antigènes du virus HPV. L’apparition d’une réponse immunitaire a été détectée au jour 43 et tendait à s’intensifier au jour 85.
Ces données démontrent clairement que TG4001 peut induire une réponse immunitaire spécifique contre les antigènes vectorisés dans ce vaccin.  
Ainsi, une stabilisation ou une régression (partielle ou totale) de la maladie (selon les critères RECIST) a été observée pour 11 des 13 patients ayant développé une réponse immunitaire.
Fait remarquable, dans les deux études de cas présentées, les patients ayant développé des réponses immunitaires E6 et E7 fortes ont aussi montré une réponse clinique complète.

Préparation d’un futur essai à visée d’enregistrement dans une indication HPV-positive

Transgene prévoit de randomiser le dernier patient de l’essai de Phase II en cours au premier semestre 2024. Les résultats finaux seront communiqués en 2024.
Transgene travaille à la conception d’un essai clinique à visée d’enregistrement pour confirmer le bénéfice de ce candidat vaccin thérapeutique innovant contre le cancer.

Le Dr Alessandro Riva, MD, Président-Directeur général de Transgene, ajoute : « Nous sommes très enthousiasmés par les données immunologiques que nous présentons à l’ASCO. Ces données confirment que notre vaccin thérapeutique TG4001 peut induire des réponses immunitaires cliniquement significatives, associées à une réponse antitumorale. Nous attendons avec impatience l’analyse finale de l’étude de Phase II randomisée en cours et les prochaines étapes à franchir par TG4001 au bénéfice des patients atteints de cancers à HPV positif. »
 

Communiqué de presse

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC