DIAG    


2023-06-29 
Les technologies 3D aident à la création d’orthèses faciales pour les enfants souffrant de brûlures graves

Paris, le 28 juin 2023 - Constamment à la recherche d’innovations pour faciliter le rétablissement de ses patients, le centre Romans Ferrari a fait appel aux technologies 3D des sociétés Formlabs et Artec 3D pour créer des masques faciaux sur-mesure capables de soigner les brûlures du visage.
 
Basé à Miribel près de Lyon, le centre médical de rééducation pédiatrique Romans Ferrari est spécialisé dans l’accueil d’enfants et d’adolescents grands brûlés, cérébrolésés et polytraumatisés.
Pour aider et améliorer le traitement et la reconstruction de ces enfants gravement brûlés, l’établissement médical, qui était à la recherche d'une technologie rapide, précise, sans contact et totalement sûre, des masques uniques imprimés en 3D et réalisés à partir de scans 3D.

Grâce à des dispositifs de maturation dermique graduelle (DMDG), ces masques de compression permettent une régénération plus rapide des tissus et de la peau des jeunes patients.
Cette nouvelle méthode comporte l’avantage d’être une alternative efficace à la méthode traditionnelle du plâtre, généralement utilisée dans la fabrication de masques sur mesure mais qui comporte l’inconvénient d’être peu pratique, peu agréable, voire douloureuse et traumatisante pour des patients, au regard de la chaleur dégagée sur la peau sensible des enfants.

Le scan 3D et l’impression 3D s’imposaient comme les meilleures solutions, et le centre de rééducation s’est tourné vers 3DZ, intégrateur de solutions Formlabs, basé à Lyon. L’intégrateur a recommandé un dispositif complet comprenant le scan 3D d’Artec 3D et l’impression 3D de Formlabs.
 
Le scan 3D : une révolution médicale en marche pour une précision et une fiabilité éprouvées
 
Le personnel médical de Romans Ferrari s’est doté de cette alternative moins pesante, car la reproduction des formes des visages brûlés s’avérant particulièrement délicate, il était nécessaire d’obtenir une réplique numérique du visage d'une extrême précision dans le but de créer une orthèse faciale sur-mesure.
L’intégrateur 3DZ a préconisé au centre de rééducation, pour la partie scan 3D, l’acquisition d’un scanner d’un Artec Eva. Très précis, sans contact avec la peau et basé sur une technologie de lumière structurée fiable, ses caractéristiques se sont avérées nécessaires à ce projet, qui met en avant une toute nouvelle norme en matière de soins aux grands brûlés.
 
Le scanner Artec Leo piloté par l’IA, a permis de réaliser une réplique 3D en temps réel des scans via un écran HD, ce qui a permis aux équipes de se concentrer sur les patients.
 
« Avec Leo, nous nous arrêtons si la personne a bougé, mais ce n'est pas grave car Leo fusionne automatiquement les images et nous pouvons poursuivre et terminer le balayage. C'est une fonction très utile. »
 
Cette nouvelle méthode a permis de remodeler complètement la procédure en la rendant adaptée aux enfants.
 
Une fois le visage scanné en quelques minutes et l’image tridimensionnelle créée, le fichier est envoyé et traité dans le logiciel Artec Studio, afin d’obtenir la forme de masque la plus adaptée et de pouvoir passer à l’étape suivante : la création de l’orthèse.
 
« En tant que professionnels de santé, nous avons besoin de nous réinventer chaque jour dans l’intérêt des patients. La numérisation 3D constitue une véritable révolution médicale, puisque au-delà de participer au rétablissement physique, elle contribue à améliorer la qualité de vie et donner à chaque enfant la force et la confiance dont il a besoin pour se rétablir. », commente Joël Lhermenault, Directeur du Centre Romans Ferrari.
 
L’impression 3D : quand bien-être des patients rime avec technologie et amélioration des soins
 
Après l’étape de scan 3D, qui permet de concevoir le design des dispositifs de compression, vient le moment crucial de la fabrication. Bien que cette étape n’implique pas le patient, elle comporte de nombreux défis désormais réalisables grâce aux imprimantes 3D fournies par Formlabs.
 
À présent, le scan du visage des jeunes patients, imprimé grâce à l’imprimante 3D Fuse 1 par laser sur poudre de nylon (technologie frittage de poudre de Formlabs également appelée SLS), est utilisé comme positif pour le thermoformage du dispositif de compression définitif. En partant du fichier 3D, importé sur un logiciel de CAO avant d’être envoyé à l’imprimante, le visage du patient marqué des dispositifs de maturation dermique graduelle est imprimé rapidement, en quelques heures.
 
L’impression 3D SLS, qui utilise un laser haute puissance pour former des pièces sur un lit de poudre, était réservée jusqu'à récemment à des grands centres de production. Démocratisée par Formlabs avec le lancement de la Fuse 1, cette technologie devenue accessible a ouvert de nombreuses possibilités au Centre Romans Ferrari.
Une fois produite, la réplique précise du visage est extraite de la poudre et le surplus est alors recyclé, ce qui permet au Centre d’économiser les matériaux et d’optimiser ses processus de production.
Grâce à cette technologie d’impression 3D fournie par Formlabs, il est désormais possible pour le Centre d’imprimer des masques que les méthodes traditionnelles n’auraient pas permis de fabriquer. De plus, l’adoption de l’impression 3D a permis aux appareilleurs de produire de nouveaux dispositifs, tels que des attelles de main.
 
Les gains de cette technologie qui transforme l’expérience du personnel ont été immédiats pour le Centre Romans Ferrari. Le nouveau flux de travail a été grandement accéléré par l’impression 3D, après un court temps dédié à la formation des orthoprothésistes, afin d’optimiser le placement des dispositifs DMDG précisément pour permettre une cicatrisation améliorée.
Autre axe de développement découvert par le centre grâce aux technologies d’impression 3D et de traitement des fichiers : l’accès à l’internationalisation. Le Centre a pu venir en aide à une patiente en Jordanie, à partir d’un scan réalisé sur place, lui concevoir et lui envoyer un masque sur mesure.
 
« L’impression 3D est une phase essentielle de notre nouveau flux de travail et nous a permis de produire plus de cent masques en un an. Nous ne pourrions pas atteindre ce niveau de production avec des méthodes conventionnelles », affirme Christophe Debat, Directeur général du Centre Romans Ferrari.
 
« Le regard des autres peut être pesant quand on est grand brûlé ou que l’on porte notre masque, j’aimerais que la cause des grands brûlés soit plus médiatisée, afin de changer ce regard, de faire connaître nos difficultés, nos souffrances et les solutions comme celles apportées par le Centre Romans Ferrari », confie une patiente.
 
Le confort physique et antalgique acquis par les patients grâce aux scanners 3D se couple au confort de production des soignants pendant les opérations d’impression 3D, gagnant en productivité, en qualité de soins et en conditions de travail. Ce projet participe au soutien et à l’espoir dont chaque enfant a besoin pour se reconstruire au mieux après cette épreuve difficile à surmonter, tant sur le plan physique qu’émotionnel.
 
Pour découvrir la vidéo, cliquez ICI.
 

À propos de Formlabs :
Formlabs démocratise la fabrication numérique, pour que chacun puisse créer sans limites. Basée à Somerville, dans le Massachusetts, et disposant de bureaux en Allemagne, en France, au Japon, en Chine, à Singapour, en Hongrie et en Caroline du Nord, Formlabs propose des imprimantes 3D professionnelles de choix pour les ingénieurs, les concepteurs, les fabricants et les décideurs du monde entier. Les produits Formlabs comprennent la Form 3+, la Form 3B+, la Form 3L et la Form 3BL, qui utilisent une forme avancée de stéréolithographie (SLA) appelée Low Force Stereolithography (LFS)™, les solutions de post-traitement Form Wash, Form Cure, Form Wash L et Form Cure L, les imprimantes 3D SLS Fuse 1 et Fuse 1+ 30W, ainsi que la solution de fabrication Form Auto. Grâce à son offre Factory Solutions pour les utilisateurs industriels, Formlabs fournit aux usines de demain la flexibilité et la polyvalence nécessaires pour des applications industrielles exigeantes et en constante évolution. Formlabs développe également sa propre suite de matériaux haute performance qui continuent à repousser les limites de l'impression 3D, ainsi que les meilleurs logiciels d'impression 3D de leur catégorie.
Pour plus d'informations, visitez le site de Formlabs France.
 
 
À propos d’Artec 3D :
Artec 3D est une entreprise internationale basée au Luxembourg et possédant des bureaux aux États-Unis (Santa Clara, Californie), en Chine (Shanghai), et au Monténégro (Bar). Artec 3D développe et fabrique des solutions et des produits 3D innovants. Son équipe est constituée de professionnels spécialisés dans la collecte et le traitement de surfaces 3D ainsi que dans la reconnaissance faciale biométrique. Les produits et les services d’Artec 3D peuvent être utilisés dans de nombreux secteurs, y compris l’ingénierie, la médecine, les médias et le design, le divertissement, la mode, la conservation du patrimoine, et les technologies de sécurité, pour n’en citer que quelques-uns.

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC