AVEC SANTE     PHARMAGORA 2024     DIAG    


2023-07-04 
LE SNMB PLAIDE POUR LE SUIVI EPIDEMIOLOGIQUE DE LA GRIPPE ET DE LA BRONCHIOLITE GRÂCE AUX TESTS PCR

Le Syndicat National des Médecins Biologistes (SNMB) plaide en faveur du recours aux tests PCR afin de mettre en place un suivi épidémiologique en temps réel des épidémies de grippe et de bronchiolite. L’objectif serait de pouvoir éviter la saturation des urgences, comme la France en a connu l’hiver dernier. Il demande également la poursuite de la surveillance de l’épidémie de COVID à laquelle les pouvoirs publics ont mis fin le 1er juillet 2023.  

L’hiver dernier a été marqué par une épidémie de bronchiolite à VRS qui a saturé les services hospitaliers. Plus de 6 000 enfants de moins de 2 ans avaient ainsi été reçus aux urgences en l’espace d’une semaine. Afin de prévenir ce type de situation qui fragilise notre système de santé, le SNMB propose de mettre en place un suivi épidémiologique basé sur les données collectées par les professionnels de santé des laboratoires publics et privés, sur tout le territoire, grâce à l’utilisation des tests PCR triplex (bronchiolite à VRS, Covid et grippe).

L’AVIS DE LA HAS
De son côté, la Haute autorité de santé (HAS) vient de s’exprimer sur l’utilité des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) susceptibles de détecter simultanément les trois virus des infections respiratoires hivernales (Covid-19, VRS, grippe). La HAS précise que ces tests « ne présentent pas à l’heure actuelle, à l’échelon individuel, d’intérêt médical démontré dans le diagnostic des infections respiratoires aiguës en ville. » Le texte précise également qu’ils « pourraient présenter un intérêt médical à l'échelle populationnelle qui pourrait justifier, sous certaines conditions, leur prise en charge par l'Assurance maladie », ce qui pourrait « permettre d'éviter des re-consultations ou des consultations aux urgences pour des infections virales saisonnières, non graves ».
Le SNMB s’étonne que la HAS n’ait pas évoqué le recours aux tests PCR triplex, alors qu’ils sont médicalement reconnus supérieurs aux TROD.

« La crise sanitaire a montré que le suivi épidémiologique en temps réel est indispensable à la santé publique », rappelle Docteur Jean-Claude Azoulay, président du SNMB. « C’est pourquoi nous demandons aujourd’hui d’instaurer le suivi des épidémies de grippe et de bronchiolite et de poursuivre celui du Covid, grâce aux tests PCR reconnus pour leur incontestable efficacité. Le bénéfice en termes de santé publique justifierait que l’assurance maladie prenne intégralement en charge le recours à ces tests PCR ».
 
A propos du SNMB
Fondé en 1927, le Syndicat National des Médecins Biologistes (SNMB) assure la défense des intérêts professionnels, moraux et matériels de ses membres, quel que soit leur diplôme, et participe à l’organisation et à la promotion de la spécialité de biologie médicale.
www.snmbio.com

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC