PHARMAGORA 2024     DIAG     AVEC SANTE    


2023-07-18 
Transition écologique : le secteur pharmaceutique s’engage sur une trajectoire de décarbonation et de sortie des emballages en plastique à usage unique

Face à l’urgence climatique et en écho à l’invitation du Haut Conseil pour le climat à décupler les efforts de réduction des émissions de CO2, le Leem dévoile les engagements du secteur pharmaceutique pour contribuer à la transition écologique en France : un plan de décarbonation et une feuille de route 3R (Réduction, Réemploi, Recyclage) en phase avec les objectifs nationaux de sortie du plastique à usage unique à horizon 2040.

Un plan de décarbonation ambitieux aligné avec les objectifs de l’Accord de Paris

Un état des lieux de l’empreinte carbone du secteur pharmaceutique a été réalisé par le Leem en 2022. Cette étude a permis d’estimer à 26,3 millions de tonnes équivalent CO2 l’empreinte carbone des entreprises sur toute la chaîne de valeur. Ce chiffre prend en compte la production de médicaments en France, ainsi que la consommation de médicaments sur le territoire (y compris ceux importés). L’identification des principaux gisements d’émissions carbonées a conduit à définir une trajectoire de décarbonation du secteur avec des pistes d’actions concrètes.
Le Leem a fixé des objectifs de réduction d’émissions de CO2 alignés avec les objectifs de l’Accord de Paris (rester en dessous des 1,5° de réchauffement climatique sur les scope 1 et 2[1] et en dessous des 2° sur le scope 3), et plus ambitieux que les préconisations pour le secteur de l’initiative SBTi[2] (Science-based Targets Initiative, initiative ayant vocation à accompagner les entreprises dans la réduction des émissions de CO2 responsables du réchauffement climatique).

https://www.leem.org/presse/transition-ecologique-le-secteur-pharmaceutique-s-engage-sur-une-trajectoire-de

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC