PHARMAGORA 2024     DIAG     AVEC SANTE    


2023-08-21 
Lys Therapeutics présente ses recherches contre le Parkinson à l'International Congress of Parkinson's Disease au Danemark

Les données d’efficacité et de preuves de concept de l’anticorps monoclonal de Lys Therapeutics ont été retenues pour être présentées au grand congrès mondial sur la maladie de Parkinson du 27 au 31 août 2023 au Danemark
 
Lyon & Caen, France, le 18 août 2023 – Lys Therapeutics, société de biotechnologie française pionnière d'une approche révolutionnaire pour soigner les patients souffrant de maladies neurodégénératives ou neurovasculaires annonce aujourd’hui avoir été sélectionnée pour présenter ses résultats lors de l’International Congress of Parkinson's Disease and Movement Disorders®, qui se tiendra à Copenhague (Danemark) du 27 au 31 août 2023.

En collaboration avec l’Université du Michigan aux Etats-Unis, Lys Therapeutics présentera un poster et ses dernières avancées en matière de recherche contre la maladie de Parkinson, notamment les résultats générés avec son anticorps monoclonal first-in-class (programme Glunozumab) dans le modèle animal de référence de la maladie sous le titre « Glunomab Immunotherapy: A Novel Mechanism Of Action For The Treatment Of Parkinson’s Disease ».
L’anticorps monoclonal de Lys Therapeutics et son mécanisme d’action unique au monde visent à traiter les maladies neurologiques grâce à la restauration du fonctionnement physiologique de la barrière hémato-encéphalique (BHE). Spécifiquement, il vise à prévenir dans les vaisseaux sanguins la fixation d’une protéine surexprimée chez les patients, l’activateur tissulaire du plasminogène, sur les récepteurs NMDA endothéliaux, cette interaction étant impliquée dans la dérégulation de la perméabilité de la BHE.

« Nous sommes honorés et fiers d’avoir été sélectionnés pour présenter nos travaux lors de ce congrès international majeur en matière de recherche contre la maladie de Parkinson. Ces avancées significatives ont été effectuées en collaboration avec les équipes du Pr. Dan Lawrence de l’Université du Michigan aux Etats-Unis et du Pr. Denis Vivien de l’Institut du Sang et du Cerveau (BB@C) en France. L’utilisation d’un anticorps venant contrecarrer des mécanismes impliqués dans les dysfonctionnements de la barrière hématoencéphalique et les processus neuro-inflammatoires et neurodégénératifs associés est particulièrement prometteur dans le but de ralentir la progression de cette maladie invalidante, et malheureusement en forte croissance. » commente le Dr. Manuel Blanc, Président et co-fondateur de Lys Therapeutics.

Plus tôt dans l’année, Lys Therapeutics a également reçu le soutien financier de la Fondation Michael J. Fox (MJFF) aux Etats-Unis afin de finaliser les recherches portant sur son anticorps dans la maladie de Parkinson et ouvrir la voie à un essai clinique.
 
A propos de la maladie de Parkinson
La maladie de Parkinson est une maladie dégénérative du cerveau associée à des symptômes moteurs (mouvements lents, tremblements, rigidité et déséquilibre) et à d’autres complications, notamment des troubles cognitifs, de la santé mentale, du sommeil ainsi que des douleurs et des troubles sensoriels.
À l’échelle mondiale, le handicap et la mortalité imputables à la maladie de Parkinson augmentent plus rapidement que pour tout autre trouble neurologique. La prévalence de la maladie a doublé au cours des 25 dernières années. Selon les chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), plus de 8,5 millions de personnes étaient atteintes de la maladie de Parkinson en 2019, causant 329 000 décès. On compte environ 272 500 malades en France, et 25 000 nouveaux cas se déclarent chaque année. Aux Etats-Unis, il y a environ 1 million de patients atteints de la maladie de Parkinson avec 60 000 nouveaux cas chaque année. L’acteur Michael J. Fox, lui-même atteint de la maladie de Parkinson, a choisi de consacrer sa Fondation à la lutte contre cette maladie et à l’émergence de nouveaux traitements.

A propos de Lys Therapeutics
Lys Therapeutics est une société de biotechnologie au stade préclinique, pionnière d'une approche révolutionnaire pour soigner les patients souffrant de maladies neurodégénératives ou neurovasculaires en ciblant les disfonctionnements de la barrière hémato-encéphalique (BHE).
Dans la physiopathologie de plusieurs maladies neurologiques, telles que les accidents vasculaires cérébraux ischémiques, la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson, l'hyperactivation des récepteurs NMDA vasculaires (NMDAr) par l'activateur tissulaire du plasminogène surexprimé chez ces patients entraîne la dégradation des jonctions serrées et le dysfonctionnement de la BHE, permettant la transmigration de cellules inflammatoires vers le parenchyme cérébral causant une forte neuro-inflammation et, finalement, la dégénérescence neuronale.
Le candidat-médicament principal de Lys Therapeutics est un anticorps monoclonal « first-in-class » au mécanisme d'action unique au monde empêchant spécifiquement la fixation du tPA sur le NMDAr à l'intérieur des vaisseaux sanguins, sans bloquer la fonction physiologique des récepteurs NMDA. En inhibant cette interaction les récepteurs NMDA peuvent fonctionner normalement et l’activation des voies cellulaires délétères en aval est stoppée. Les jonctions serrées sont rétablies, les cellules endothéliales retrouvent leur état sain et la fonction de la barrière hémato-encéphalique est restaurée, protégeant le cerveau de nouvelles cascades neuro-inflammatoires et neurodégénératives.
Pour en savoir plus : lystherapeutics.com

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC