DIAG     PHARMAGORA 2024     AVEC SANTE    


2023-09-13 
OSE Immuno annonce la publication des résultats positifs de phase 3 de son vaccin contre le cancer dans Annals of Oncology

La revue médicale leader ‘Annals of Oncology’ rapporte  les résultats revus par un Comité de lecture d’un essai clinique de phase 3 randomisé comparant Tedopi® en monothérapie, un vaccin « prêt à l’emploi » contre le cancer à base d’épitopes, à une chimiothérapie chez des patients atteints d’un cancer du poumon avancé non à petites cellules (CPNPC) en résistance secondaire aux inhibiteurs de points de contrôle (IPC), avec des données cliniques statistiquement significatives et cliniquement pertinentes sur :  
- La survie globale,
- La tolérance,
- Et la qualité de vie.


Nantes, France – le 11 septembre 2023, 18 heures – OSE Immunotherapeutics SA (ISIN: FR0012127173; Mnemo: OSE) annonce la publication, revue par un Comité de lecture, dans ‘Annals of Oncology’* des résultats de l’essai clinique de phase 3 randomisé (Atalante-1**) de Tedopi®, vaccin contre le cancer à base d’épitopes administré en monothérapie chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un CPNPC avancé ou métastatique, en 3ème ligne de traitement en résistance secondaire aux IPCs.

Tedopi® est un vaccin innovant contre le cancer à base d’épitopes, ciblant cinq antigènes associés à la tumeur, une immunothérapie « prête à l’emploi » différentiée permettant l’activation des lymphocytes T spécifiques de la tumeur chez des patients HLA-A2 positifs. L’article, intitulé « Randomized Open-Label Controlled Study of Cancer Vaccine OSE2101 Versus Chemotherapy in HLA-A2-positive Patients with Advanced Non-Small Cell Lung Cancer with Resistance to Immunotherapy : ATALANTE-1 » présente les données positives d’une étude clinique internationale de phase 3 randomisée qui montre que Tedopi®, vaccin innovant contre le cancer, améliore la survie globale avec une meilleure tolérance et une meilleure qualité de vie en monothérapie versus une chimiothérapie, chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un CPNPC avancé ou métastatique ayant progressé après au moins 12 semaines après un traitement séquentiel par chimiothérapie et IPC.

Communiqué de presse

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC