AVEC SANTE     PHARMAGORA 2024     DIAG    


2023-09-20 
Places vacantes en études de pharmacie : la profession reste vigilante

Paris | le 19 septembre 2023 -  471 places vacantes en deuxième année des études de pharmacie pour la rentrée 2023, soit un meilleur niveau de recrutement par rapport à l’année 2022. Cependant, ce constat reste insatisfaisant par rapport au besoin de pharmaciens dans les territoires.

Le 21 septembre 2022, l’ensemble des acteurs de la pharmacie faisaient un constat sans appel : plus de 1000 places vacantes en entrée des études de pharmacie, un niveau de sous-recrutement sans précédent.
Aujourd’hui, la conférence des doyens de pharmacie, l’Ordre national des Pharmaciens, les syndicats de pharmaciens d’officine, la FNSIP-BM et l’ANEPF, sont mobilisés pour que, l’an prochain, pas une seule place ne reste vacante.

La réforme PASS/L.AS, mise en place en 2020, entame maintenant sa troisième année d'application, avec l'arrivée des L.AS 3 en études supérieures de pharmacie. De plus, l’ensemble de la profession pharmaceutique, accompagnée des étudiants, ont travaillé main dans la main pour rendre les études et les métiers de la pharmacie plus visibles et attractifs. La vulgarisation et l'unité ont été les maîtres mots de cette mobilisation. En 2022, l’ANEPF appelait à « des réactions quant à la communication ». Après une année entière inscrite sous le signe de la valorisation des études de pharmacie, le message est clair

Communiqué de presse

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC