AVEC SANTE     PHARMAGORA 2024     DIAG     MEDINOV     MEDINTECHS    


2023-10-03 
Amolyt Pharma présentera des données relatives aux effets sur les reins de l'énéboparatide, un agoniste du PTHR1 en phase 3 pour le traitement de l'hypoparathyroïdie, au 39e congrès de la Société Française d'Endocrinologie

LYON, France et CAMBRIDGE, Mass., 27 sept. 2023 (GLOBE NEWSWIRE) -- Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé ce jour qu'elle présentera des données sur l'énéboparatide, son principal produit candidat expérimental pour le traitement de l'hypoparathyroïdie, lors du 39e congrès de la Société Française d'Endocrinologie, qui se tiendra du 4 au 7 octobre 2023 à Marseille.

Jean-Philippe Bertocchio, M.D., Ph.D., néphrologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris, et Michel Ovize, M.D., Ph.D., directeur médical d'Amolyt, discuteront des effets de l'énéboparatide sur les reins des patients atteints d'hypoparathyroïdie. La présentation comprendra également des données plus détaillées sur l'effet de l'énéboparatide sur les os et les résultats de l'essai clinique de phase 2a de la société. La présentation se terminera par une session de questions-réponses interactive avec les docteurs Bertocchio et Ovize, animée par Thomas Cuny, M.D., Ph.D.

Détails de la présentation :
Titre : The kidney of the patient with hypoparathyroidism: Effect of eneboparatide, a new agonist of the PTH receptor 1
Date : jeudi 5 octobre 2023
Heure : 7h45 - 8h30 CET
Présentateurs : Jean-Philippe Bertocchio, M.D., Ph.D. et Michel Ovize, M.D., Ph.D.
Une rediffusion de la présentation sera disponible pour tous les participants à la fin de l'événement. Pour plus d'informations, consultez le site de la Société Française d'Endocrinologie.

À propos de l'hypoparathyroïdie
L'hypoparathyroïdie est une maladie rare qui se caractérise par un déficit en parathormone (PTH) qui engendre une hypocalcémie et des taux élevés de phosphore dans le sang. Environ 80 000 personnes aux États-Unis et 110 000 en Europe souffrent d’hypoparathyroïdie, dont 80 % de femmes Malgré les traitements disponibles, les patients souffrent de symptômes persistants et graves. Ils développent souvent des complications et des comorbidités qui affectent leur qualité de vie, et représentent ainsi des segments de population avec des besoins cliniques spécifiques. Les manifestations cliniques varient et peuvent concerner de nombreux tissus et organes, plus particulièrement les reins et les os.
17 à 43 % des patients atteints d’hypoparathyroïdie souffrent d’ostéopénie ou d’ostéoporose et 53% sont des femmes péri- ou post-ménopausées qui sont susceptibles de développer de l’ostéoporose. On estime également que 26 % des patients atteints d’hypoparathyroïdie souffrent de maladies rénales chroniques ou d’insuffisance rénale, ce qui justifie le besoin thérapeutique de réduire l’excrétion urinaire du calcium.

À propos de l’énéboparatide
L’énéboparatide est un peptide thérapeutique expérimental qui agit sélectivement sur une conformation spécifique du récepteur de la parathormone (PTH) pour induire un effet prolongé sur le métabolisme du calcium et contrôler ainsi les symptômes de l’hypoparathyroïdie. Son action pourrait également limiter l’excrétion urinaire du calcium en restaurant la réabsorption de calcium par le rein, dans le but de prévenir le déclin progressif des fonctions rénales et le développement de maladies rénales chroniques. De plus, le mode d’action unique de l’énéboparatide et sa demi-vie courte devraient préserver l’intégrité osseuse, un bénéfice potentiel majeur compte tenu du fait que la majorité des patients atteints d’hypoparathyroïdie sont des femmes péri- ou post-ménopausées, souvent à risque d’ostéoporose.

À propos d’Amolyt Pharma
Amolyt Pharma, société de biotechnologie au stade clinique, s’appuie sur le savoir-faire et l’expérience de son équipe pour développer des traitements visant à améliorer la vie des patients atteints de maladies endocriniennes rares. Son portefeuille de développement comprend l’énéboparatide (AZP-3601), un agoniste du récepteur PTH1 à action prolongée comme traitement potentiel de l’hypoparathyroïdie, et l’AZP-3813, un antagoniste du récepteur de l’hormone de croissance pour le traitement potentiel de l’acromégalie. Amolyt Pharma entend poursuivre la construction de son portefeuille de produits en s’appuyant sur son réseau mondial dans le domaine de l’endocrinologie, et avec le soutien de son syndicat d'investisseurs internationaux. Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://amolytpharma.com/

 

Partager cette brève :

Newsletter DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC
la Gazette du DIAGNOSTIC